19 / 20
30/06/18
Metal souls
DESTINIA
 
L’histoire de Nozomu WAKAI est plus qu’intéressante : déjà connu au Japon avec ses 2 premiers albums Requiem For A Scream en 2014 et Anecdote Of The Queens, EP sorti en 2015, le guitar hero cherche alors à frapper fort sur la scène mondiale toujours avec ses propres compositions. En 2016, au cours de sa quête d'une nouvelle direction musicale pour DESTINIA, il reste subjugué par la performance vocale de Ronnie ROMERO, lors d’un concert de LORDS OF BLACK à Loud Park au Japon. Il n’hésite pas à le contacter pour lui présenter son projet d’album, qui fut accepté par le chanteur chilien. Mais le sieur WAKAI ne s’arrête pas en si bon chemin, il prend la décision de confier les interventions à la basse et à la batterie à 2 monstres sacrés du hard rock qui ont œuvré au sein de THIN LIZZY et de WHITESNAKE, respectivement à Marco MENDOZA et à Tommy ALDRIDGE, ce qui montre sa force de caractère. L’accord enthousiaste des 2 musiciens susnommés à l’écoute de ses compositions ne pourra que renforcer son ambition.

C’est ainsi que Metal Souls voit le jour en ce début d’été 2018. Le style voulu par Nozomu WAKAI se veut moderne, mais créatif et le heavy metal mâtiné de hard rock mélodique est bien le style principal de ce disque de feu. Sans déroger à l’élan insufflé dans les 2 premiers efforts du musicien japonais (il a été alors épaulé notamment par Rob ROCK au chant), la créativité de Metal Souls et sa force mélodique en sont les principaux atouts. Certes il a fallu écrire des compositions dignes d’intérêt pour les musiciens renommés que le sieur WAKAI a engagé pour son album. Et avec d’entrée l’imposant Metal Souls, puissant, mélodique et relativement heavy, où Ronnie ROMERO s’exprime royalement, le guitariste pose les jalons d’une musique forte, racée et diablement enthousiaste.

Produit par Nozomu WAKAI et mixé par Fredrik NORDSTRÖM, de façon très pointue, la qualité des compositions fait mouche, par les interventions du guitar hero bien sûr, toujours finement ciselées, claires et ô combien judicieuses, sans démonstration technique abusive. Avec Rain, The End Of Love et Promised Land, l’auditeur est émerveillé devant tant de riffs, d’envolées vocales éclatantes et de mélodies chatoyantes. C’est du pur heavy bien maîtrisé et de grande envergure. Certes avec Marco MENDOZA et Tommy ALDRIDGE au sommet de leur art, l’amalgame musical est parfait sur cet album riche et d’une cohérence permanente.

C’est alors qu’en plage 5 déboule ce morceau terrible, véritable chef d’œuvre, à l’émotion incontestable, magnifiée par le chant sublime de Ronnie ROMERO, qui explose littéralement et fait frissonner au plus haut point : Take Me Home (cliquez ici) est tout simplement fantastique ! Je ne parle pas du solo de Nozomu WAKAI, hallucinant de bout en bout, ni de la rythmique impressionnante, du délire ce titre !

L’intensité mélodique et la puissance de feu de Metal Souls ne baissera pas d’un cran avec les titres qui suivront : Raise Your Fist, véritable hymne metal, aux chœurs grandioses, Be A Hero d’une insolence rare, Metamorphosis, d’un lyrisme éclatant et aux nappes de claviers superbes, Cross The Line, plus speed mais diablement entraînant et pour clore Judgement Day, encore plus heavy et plus emballant.

Même si ce projet demande confirmation car cet assemblage certes éloquent de musiciens de haut niveau ne fournit pas l’assurance physique d’un futur groupe scénique, il n’est pas interdit de rêver à des développements futurs ! Un grand coup de chapeau à ce jeune guitariste au talent indéniable, capable de composer de surcroît des titres enflammés et accrocheurs, Nozomu WAKAI, qui évidemment a su s’entourer de musiciens d’exception pour nous offrir ce Metal Souls de toute beauté, un vrai régal du début à la fin : SOMPTUEUX !!!

Metal Souls : cliquez ici
rebel51
Date de publication : samedi 30 juin 2018