15 / 20
14/07/18
Passing the nekromanteion
ARKHON INFAUSTUS
 
10 ans d’absence discographique et 8 ans sans concert, la venue d’ARKHON INFAUSTUS au Hellfest 2017 constituait un réel événement dans la carrière de ce groupe parisien connu pour ses prestations parfois choquantes.

J’en avais profité pour rencontrer son leader, Deviant, qui m’avait donné quelques informations sur Passing The Nekromanteion, EP qui allait sortir quelques mois après. ARKHON INFAUSTUS est en reconstruction, n’aspire plus à la provocation et se concentre sur la musique, les textes et le visuel de son disque. Les thématiques développées tournent autour de la perdition, de la chute éternelle, « ma vie est comme ça, une chute sans fond » me confiait alors Deviant. Les textes puisent aussi dans le religieux et l’occulte.

Amphessatamine Nexion reste fidèle au style de la formation, un metal extrême « entre Death et Black », lourd et oppressant. Les chants multiples dégagent une atmosphère insalubre sur un mur de son érigé par de multiples parties de guitares. D’ailleurs, le groupe se produit sur scène avec trois guitares afin de pouvoir reproduire ce son si dense.

The Precipice Where Souls Slither est doté d’un riff mélodique et suit un rythme plus rapide alors que Yesh Le-El Yadi développe une puissance propre au death metal.

L’instrumental Corrupted Épignosis, dissonant et langoureux finit par plonger l’auditeur dans l’environnement torturé et dépressif d’ARKHON INFAUSTUS, un peu à l’image de BLUT AUS NORD. 4 morceaux assez longs, pas faciles à digérer pour un public non averti. Retour réussi pour ARKHON INFAUSTUS.

ARKHON INFAUSTUS 2017

Deviant Von Blakk : guitare, basse, chants.
Skvm : batterie.

1. Amphessatamine Nexion 07:26
2. The Precipice Where Souls Slither 08:37
3. Yesh Le-El Yadi 07:24
4. Corrupted Épignosis (instrumental) 10:05

The Precipice Where Souls Slither : cliquez ici

ARKHON INFAUSTUS discographie :

1998 : In Sperma Infernum (démo)
2000 : Dead Cunt Maniac (EP)
2001 : Hell Injection (album)
2003 : Filth Catalyst (album)
2004 : Perdition Insanabilis (album)
2007 : Annunciation (EP)
2007 : Orthodoxyn (album)
2017 : Passing The Nekromanteion (EP)
NOCTUS
Date de publication : samedi 14 juillet 2018