15 / 20
20/07/18
Ignorance is bliss
KIELKROPF
 
KIELKROPF a vu le jour en Autriche en 2013 et a déjà publié un EP quatre titres auto-produit en 2015 (Step Back, I'm 'bout To Dance). C'est à nouveau en ayant recours à l'auto-production que le quatuor revient à la charge en cet été 2018 avec un second EP, à nouveau riche de quatre titres. Ignorance Is Bliss réitère le goût du groupe pour le Sludge Metal qui se traduit par des riffs de guitare massifs et crépitants, des plans rythmiques écrasants et un goût affirmé pour les tempos lents. Sans oublier des vocaux caverneux et douloureux que le chanteur fait cependant l'effort d'articuler, évitant la trop fréquente bouillie sonore beuglée ; il est d'ailleurs notable que ces vocaux ne sont pas fondus dans le mix et qu'ils occupent au contraire une place prépondérante.

Bien que musculeux et rampant, le Sludge pratiqué par KIELKROPF ne vise pas à ensevelir l'auditeur sous une chape de plomb, l'approche du groupe préservant une lisibilité bienvenue. Dans le même ordre, si les riffs sont rugueux et souvent un peu tordus, il faut plutôt y voir une appétence pour une posture Blues, plutôt qu'une pente fatale vers la dissonance. Il est certain que creuser dans cette direction représente pour le groupe un moyen de se forger une identité sonore qui lui est propre.
De même qu'on apprécie le jeu intense du batteur qui, alors que trois morceaux sur quatre affichent des durées supérieures à six minutes, sait créer une animation rythmique touffue, créant un contraste avec des lignes de basse énormes et métalliques et des riffs austères.

Sur la base de ses deux EP, il reste à KIELKROPF à s'engager hardiment sur la voie qui conduit à l'enregistrement d'un premier album.

Vidéo de Lost : cliquez ici
Alain
Date de publication : vendredi 20 juillet 2018