19 / 20
04/08/18
En vrai à l’imprimerie
BO X’PERIENCE
 
Une fois n’est pas coutume, votre serviteur n’étant pas à l’abri d’un coup de coeur vous présente dans ces colonnes un duo épatant, BO X’PERIENCE, découvert en live un soir de juillet, dans le Sud-Ouest. En effet Bernadette MOUILLERAC (chant, piano, samples) et Bab FALCO (chant, basse, samples) ont auto-produit un album de 10 titres de musique variée, plaisante et accessible à tous. Il n’est pas question ici de hard rock, mais de musique universelle plutôt, allant du funk, à la soul et aussi bien sûr soutenu par du texte, du vrai ! Avec une expérience musicale conséquente, un sens du rythme, une voix captivante, une bassiste aux doigts d’or et un feeling énorme, l’auditeur sera pris dans ce tourbillon sans cesse renouvelé, pour des styles variés, mais ô combien si bien exprimés.

Parmi ces titres, figurent des reprises, dont 2 compositions de Serge GAINSBOURG, poignantes et délicates, formidablement interprétées, à savoir Contact, tout en finesse et Boomerang. La voix de Bernadette MOUILLERAC sied à merveille sur ces titres et la subtilité de sa performance rehaussent encore la qualité des titres. Leur galette propose aussi 3 titres de leur composition orienté soul mais indéniablement de grande qualité, par leur énergie retenue et le groove incandescent qui s’en dégage : C1M, Kiss The World et Physical Music sont des hymnes à la danse et remuent au plus tréfonds de chaque auditeur.

Le piano joue aussi un rôle important dans la structure musicale de ce En Vrai À L’imprimerie, comme sur Crazy, reprise impeccable de DANGER MOUSE, ou sur Je Ne T’aime Pas, de Vincent BAGUIAN, avec un final à 2 voix des plus remarquables. Impossible de passer sous silence, le très bluesy I Just Want To Make Love To You de Willie DIXON (datant de 1954 !), impressionnant de facilité et de rigueur, sur lequel Bernadette MOUILLERAC fait preuve d’un feeling incontestable ou le subtil Back To Black d’Amy WINEHOUSE, interprété ici tout en finesse et bien sûr bourré d’émotions, une petite merveille. Et pour clore ce petit bijou musical qui a emmené l’auditeur un peu partout dans un univers varié, c’est plutôt de la pop sentimentale avec Amara Terra Mia, de Domenico MODUGNO, chanté en italien bien sûr et qui ravira les plus romantiques.

De la douceur et de la ferveur, un souffle de fraîcheur, pour ces titres admirablement revisités, voilà ce que propose BO X’PERIENCE sur cet album qui j’espère leur ouvrira les portes d’une reconnaissance justifiée : un grand BRAVO à ces musiciennes, passionnées et talentueuses !!!

Teaser BO X’PERIENCE : cliquez ici
rebel51
Date de publication : samedi 4 août 2018