19 / 20
06/08/18
Never say never
DEVICIOUS
 
Né en 2016, le groupe international DEVICIOUS, basé en Allemagne, est composé de 6 musiciens expérimentés, amis de longue date et ayant oeuvré au sein de Andi DERIS Band, CHRYZTYNE, UMBRA ET IMAGO et ZAR. Plutôt orienté hard rock des 80’s, avec Alex FREY (basse, composition, production), Radivoj PETROVIC (guitare lead), Gisbert ROYDER (guitare rythmique), Denis KUNZ (claviers), Lars NIPPA (batterie) et le chanteur serbe Zoran SANDOROV dit Mister SANDERS, DEVICIOUS se montre très affûté et distille sur ce 1er effort Never Say Never une musique extrêmement mélodique, avec en toile de fond de somptueux claviers, à la limite d’un AOR de haut niveau. Dès le début avec le hit Everything (cliquez ici), le groupe pose les bases de sa musique prenante, mélodique et très alléchante et la voix adéquate de Mister SANDERS, va tout au long de l’album porter le groupe au firmament de ce hard rock impressionnant de justesse, ce qui est déjà une sacrée performance pour un 1er album.

Si les claviers royaux tissent la toile mélodique subtile de ces titres, les guitares ne sont pas en reste et impriment un rythme permanent, comme sur Penthouse Floor. Les soli distillés de ci de là sont du plus bel effet et rehaussent encore la qualité de composition voulue par les musiciens allemands. Ce second titre est d’ailleurs une autre perle, début en fanfare donc pour ce Never Say Never, hyper bien construit et enthousiasmant, du pur mélodique, jouissif en diable et exploité à fond par des musiciens talentueux. One Track Mind poursuit dans la même lignée : mélodique à souhait, percutant et même très hard FM, magnifique en tout cas ! Lullaby et A Night To Remember viennent ensuite à point nommé par leur finesse et leur trame très balladesque, calmer l’euphorie du début et le lyrisme de ces compositions font mouche, toujours soutenues par des claviers formidables.

Et la seconde partie de ce Never Say Never va poursuivre sa chevauchée mélodique très 80’s avec l’incontournable Crying In The Rain, très AOR, à la manière d’un JOURNEY ou d’un FOREIGNER des belles années, le subtil Calling Angels rythmé par une batterie très affûtée et relayée par des guitares plombées de fort bon aloi, Hand In Hand ajoutant une touche plus hard avec des choeurs excellents et Never Say Never légèrement progressif mais magnifique de bout en bout où la voix de Mister SANDERS fait merveille. The Silence clôt l’album avec une intro piano magique et une performance vocale radieuse, toute en feeling, qui m’arrache des larmes, un pur moment de bonheur, de la grande musique vraiment.

Ces diables de musiciens ont exprimé sur Never Say Never toute une palette de sensations mélodiques de la plus belle des manières, alliant un savoir-faire évident avec une expérience forgée par leurs années dans les divers groupes susnommés. Et aujourd’hui DEVICIOUS peut s’enorgueillir de ces 10 compositions de haut niveau et d’une musicalité extraordinaire, c’est une vraie réussite pour un 1er album qui promet beaucoup. En ce mot : EXCELLENT !!!

Penthouse Floor : cliquez ici

Crying In The Rain : cliquez ici
rebel51
Date de publication : lundi 6 août 2018