16 / 20
08/09/18
Minus
KRAKOW
 
Chez www.metal-integral.com, on apprécie KRAKOW, groupe norvégien dont les deuxième et troisième albums ont été chroniqué fort positivement : Diin (cliquez ici) et Amaran (cliquez ici). Fort heureusement, Minus ne vient pas rompre cette bonne série grâce à un bon équilibre entre ambiances et tension rythmique.

Dans le secteur rythmique, il faut saluer l'efficacité d'un batteur nerveux et tendu, jamais avare d'un contre-temps, et d'un bassiste aux lignes paradoxalement trapues et agiles, ce tandem demeurant intense que ce soit dans les parties épaisses que dans les phases plus atmosphériques et nuancées. Cette assise rythmique permet aux guitares de varier leurs interventions, sans se contenter de riffs charbonneux ; c'est ainsi qu'elles se produisent en mode clair et mélodique ou risquent une approche distordue. De ce point de vue, les compositions offrent un large panel de sonorités, renforcées par des arrangements électroniques. Étonnamment, l'ancien bretteur de MOTÖRHEAD, Phil CAMPBELL livre un solo sur le titre introductif.
Les vocaux se mettent au diapason de cette variété puisqu'ils peuvent tout aussi bien proposer de belles parties harmonisées, porteuses de mélancolie, ou au contraire devenir âcres et plus agressifs ; à titre personnel, je considère le registre posé mieux maîtrisé et davantage porteur d'émotions subtiles et captivantes.

D'un point de vue stylistique, on pourrait évoquer le Post Métal, le Post Hardcore, TOOL, MASTODON, bref, tout ce qui met l'électricité et la lourdeur au service d'une dramaturgie contrastée, complexe et torturée. Le tout sans excès ni avant-gardisme ostensible, la priorité demeurant l'interprétation et les compositions. Le contenu de l'album dément largement le titre de l'album, en quelque sorte !

Vidéo de Tidlaus : cliquez ici
Alain
Date de publication : samedi 8 septembre 2018