16 / 20
23/09/18
Captured live
GRANDE ROYALE
 
Les années 70 virent une prolifération des albums enregistrés en public. Certains d'entre eux permirent même de faire décoller les carrières des artistes : songeons à KISS (Alive!), Peter FRAMPTON (Comes Alive), BLUE ÖYSTER CULT (On Your Feet Or On Your Knees), SCORPIONS (Tokyo Tapes)... Parfois, les albums live résumaient une première partie de carrière : JUDAS PRIEST (Unleashed In The East), UFO (Strangers In The Night), THIN LIZZY (Live And Dangerous)... Après quelques pépites dans les années 80, la vogue s'est quelque tassée.

Pourtant, les Suédois de GRANDE ROYALE ont décidé de capté et de livrer une de leurs performances, après seulement trois albums studio. Reprenant un titre très usité (notamment par l'immense Johnny WINTER en 1976), le groupe fait ainsi honneur à ses évidentes influences 70's. Le Hard Rock'n'Roll racé que nous avons pu découvrir dans les albums studio se trouve bien évidemment retranscrit ici avec une énergie plus débridée, avec des vibrations encore plus fortes, quoique l'interprétation demeure tout à fait sous contrôle. Impossible de passer sous silence l'importance des lignes de basse énormes et souples à la fois, dans la droite lignée des pratiques d'antan des John ENTWISTLE (THE WHO), Jack BRUCE (CREAM), Félix PAPPALARDI (MOUNTAIN) et Geezer BUTLER (BLACK SABBATH). Avec une telle assise, inutile que les guitares en rajoutent dans l'épaisseur, elles se complètent à merveille pour se faire tranchantes dans leurs riffs, incisives et juteuses dans les solos.
Bien maîtrisé, le chant principal se trouve fréquemment par une, voire deux autres voix, lesquelles sont parfois plus approximatives. Pas vraiment grave car cela témoigne de l'investissement du moment.

Question toujours délicate dans le cas d'un disque enregistré en public, quid de la qualité sonore ? Bien que marqué par un écho important (vraisemblablement dû à l'acoustique de la salle), Captured Live présente une forme à la fois nette et granuleuse : l'équilibre idéal s'agissant d'un album live de Rock'n'Roll haute énergie. Par contre, le public est trop peu audible et l'on regrette ne pas davantage percevoir ses réactions à l'impact du répertoire du groupe.
Encore plus qu'en studio, GRANDE ROYALE justifie haut la main sa filiation à la scène Rock furieux de Detroit (MC5, THE FROST) et à la tradition suédoise du même acabit (HELLACOPTERS, BACKYARD BABIES).

A titre d'exemple, GRANDE ROYALE sur scène, cela donne ceci : cliquez ici
Alain
Date de publication : dimanche 23 septembre 2018