Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DUNBARROW - 2

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 35minute(s)

Site(s) Internet : 
DUNBARROW FACEBOOK

Label(s) :
RidingEasy
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 09/10/18
Proto doom contemporain
Ce jeune quintette norvégien a déjà commis en 2016 un album sans titre, hélas passé inaperçu dans nos contrées. L'excellente tenue de son successeur nous permet de tenter de remédier modestement à ce déficit de notoriété. Mais tout d'abord, êtes-vous familier avec le concept de proto-Doom Metal ? Non ? Il désigne les groupes qui, sans posséder la lourdeur de BLACK SABBATH, adoptèrent un son lourd, une ambiance sinistre ou mystérieuse, le tout sur des tempos globalement lents. L'appellation n'a pas conservé une utilité purement historique, puisqu'elle se trouve employée pour des combos postérieurs à 1970.

A l'instar de formations contemporaines comme BURNING SAVIOURS ou WITCHCRAFT (à ses débuts), DUNBARROW développe un son passéiste et fascinant, loin des rythmiques pesantes propres au Doom Metal classique. Pourtant, tout, dans les rythmiques, dans les riffs, dans les linges de chant, se prêterait à un décalque appliqué du son légendaire de BLACK SABBATH. Mais non, reste une ossature lente, tortueuse, brumeuse, hantée par un chant à la fois (faussement) atone et expressif. Les motifs mélodiques et rythmiques demeurent simples, s'incrustant avec insistance dans le conduit auditif. Les lignes de basse ventrues se chargent d'apporter une certaine épaisseur menaçante à l'ensemble, ponctuées par une frappe sèche et raisonnablement mobile de batterie. Les deux guitares se complètent sans jamais verser ni dans la surenchère, ni dans l'exubérance, se cantonnant à une approche modeste, terre-à-terre, très proche du Heavy Blues dont BLACK SABBATH s'extirpa pour accoucher du Heavy Metal. En outre, les guitares savent se faire franchement tempérées, quand elles ne cèdent pas à un penchant acoustique bucolique (Feberdrøm).

Par ailleurs, les structures réservent suffisamment de changements de cap pour éviter toute linéarité lénifiante. Nettement dessinés, les motifs rythmiques et mélodiques impriment patiemment leur marque, en parallèle à ce chant qu'on sent torturé mais qui ne s'exprime jamais avec excès.
D'une manière générale, cette manière de retenir des tendances à la lourdeur et de les laisser latentes, inachevées, crée justement une tension difficile à cerner selon les normes admises dans le Metal.

Vidéo de l'album cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ANGUISH FORCE
Created 4 self destruction
BORN FROM LIE
The promised land
BATTALION
The fight for metal
FALCONER
Grime vs grandeur
SNAKE EYES
The journey begins
Chroniques du même auteur
ANTIMATTER
The judas table
LEGIONNAIRE
Dawn of genesis
SCANNER
Hypertrace
CRUACHAN
Nine years of blood
HAWKMOTH
Godless summit
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente