17 / 20
30/10/18
View to a thrill
STEPHEN PEARCY
 
Un nouvel album solo de Stephen PEARCY rime avec RATT bien évidemment. Je suis un grand fan de leurs albums que sont Out Of The Cellar, Invasion Of Your Privacy, les suivants étant selon moi très bons mais en dessous. J'aime bien quand même Detonator (Plus FM) (1990) et le dernier Infestation sorti en 2010 qui signait un beau retour du groupe de Los Angeles. RATT , c'est le grand Beau HILL à la production, un hard US calibré pour les radios qui diffusaient à tue tête les Round And Round, Wanted Man, Lay It Down.
Ce sont deux guitaristes Robin CROSBY et Warren DE MARTINI qui pilonnent l'auditeur avec des riffs aiguisés. RATT , c'est le Hard-Us typique de la fin des années 80 et jusqu'au début des 90's, avec les DOKKEN, FIREHOUSE, SLAUGHTER, TESLA, WARRANT et tant d'autres. Les mélodies et les refrains accrocheurs étant très présents pour agrémenter chaque composition. Et RATT, c'est aussi la voix si singulière de Stephen PEARCY. Pas de dépaysement avec le titre d'ouverture U Only Live Twice qui est un déluge de riffs comme il en pleuvait sur les premiers albums. Le son est similaire à ce passé glorieux. Matt THORNE(BULLETBOYS, ROUGH CUTT, George LYNCH, WARRANT) et Stephen ont fait un excellent travail à la production.Matt joue aussi de la basse et des claviers. Autre musicien essentiel, Erik FERENTINOS le guitariste attitré de Stephen PEARCY. Ce très bon musicien est très influencé par George LYNCH. Son apport sur l'album est prépondérant. Il arrive à faire oublier la paire CROSBY/DE MARTINI même si on ne les remplace pas. Bon le titre I'm A Ratt parle de lui même. C'est du très bon" Ratt'n'Roll" dans la lignées des You're In Love ou What You Give Is What You Get.
Un "Retour vers le futur " qui me transmet une envie folle de réécouter les premiers albums. C'est du tout bon aussi pour From The Inside plus métal mais qui m'en met plein les oreilles. Ces riffs Glam à la KISS, cette voix si reconnaissable, j'aime ça. Le son est « béton » ! Sur le nerveux Malibu les riffs fusent, le refrain et ses chœurs sont très attrayants. Bien sûr cela a l'odeur du RATT du passé. Normal Stephen PEARCY a co écrit tellement de hits. Plus mid-tempo
One In A Million au refrain bien entêtant permet d'admirer le talent de Erik FERENTINOS pour un solo bien envoyé. L'énergie, le punch sont là pour un Double Shot ou Stephen PEARCY nous montre qu'il est encore bien en voix. Métal US, plombé et carré Secrets To Tell est contrecarré par un refrain bien plus mélodique. Le sens du refrain qui fait mouche est bien là. Rajouté à cela un solo tortueux à la LYNCH. Mi tempo « intemporel"
 Not Killin' Me est plutôt un morceau en finesse. Le solo bluesy enrichit agréablement la composition.
Sky Falling ne s'écarte pas de l'essence du disque, un bon mid-tempo, bien costaud, aux guitares prédominantes. Sans oublier ce gros plus d'une mélodie qui m'interpelle et sait me séduire. Riffs plus métal US pour un Violation dont le refrain possède ce qu'il faut de chœurs pour basculer dans le plaisir.
Stephen PEARCY signe un très bon album qui va satisfaire tous les amateurs de RATT. Ce n'est pas du RATT mais ça y ressemble fort. Personnellement j'ai plus qu'adhéré à ce View To A Thrill. J'étais en manque de Hard US cela tombait bien. Son écoute m'a fait un bien fou.
Pour info : RATT c'est quand même18 millions d'albums vendus(dont plus de 11 millions aux USA)

U Only Live Twice : cliquez ici

Im' A Ratt : cliquez ici
Laudrome26
Date de publication : mardi 30 octobre 2018