14 / 20
27/11/18
Altering echoes
FAUNA TIMBRE
 
Altering Echoes est le premier mini-album du trio norvégien FAUNA TIMBRE, composé de musiciens d’ores et déjà aguerris au sein d’autres formations. Au menu, nous avons un Rock atmosphérique, aux troubles ambiances mélancoliques, caractérisé par un chant clair et doux, élégamment modulé, quoiqu’avec un petit déficit de puissance.
Mais après tout, FAUNA TIMBRE semble en premier lieu vouloir transmettre des sensations de fragilité et de malaise diffus. Outre ces vocaux fragiles, le groupe a recours à un jeu de batterie aux mouvements subtils et à la frappe sèche, à des arrangements de claviers (plus en nappes qu’en rythmiques) et à une guitare dont la saturation pondérée a davantage à voir avec le Post Rock ou la Shoegaze qu’avec le Metal. En matière de lourdeur instrumentale, seul le titre le plus long, Memory Leak (presque sept minutes) maintient tout du long une approche un brin rugueuse, de toute façon austère et implacable ; toutefois, on est encore loin de la noirceur plombée du Doom…

En termes de sensations, les objectifs sont atteints, tant les compositions dégagent des sensations au mieux cotonneuses ou désabusées, au pire mélancoliques voire dépressives. Il n’y a rien là de fondamentalement nouveau mais plutôt des premiers pas plutôt maîtrisés. Sûrement le groupe devra-t-il personnaliser davantage son propos à l’occasion du premier album afin de faire la différence. Nous verrons bien à ce moment…
Alain
Date de publication : mardi 27 novembre 2018