Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
NANOWAR OF STEEL - Stairway to valhalla

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
18titre(s) - 60minute(s)

Site(s) Internet : 
NANOWAR OF STEEL FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
Dooweet Agency
 (17/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 10/12/18
Parodie et humour, mais pas que...
Errant dans la vallée de Gargalord, lotie au pied de Cortina d’Ampezzo, les preux et vaillants chevaliers ausoniens de NANOWAR OF STEEL, trempés dans le plus pur et inoxydable acier des forges de Rome et refroidis à l’eau bénite de la fontaine de Trevi, ont combattu et sont venus à bout d’un terrible dragon au col Falzarego… Telle est l’aventure extraordinaire que Mohammed Abdul (guitares), Uinona Raider (batterie), Potowotominimak (chant), Mr Baffo (chant) et Gatto Panceri 666 (basse) ont du mener pour gravir les marches menant au Valhalla et tailler le bout de gras avec les défunts guerriers du metal.
Bref, derrière cette gentille déconnade (quoique certains faits sont semblent-ils vrais!), il y a 5 musiciens italiens talentueux, malins et astucieux. Suzerains du speed heavy power hollywood metal (et sigisbées d’une princesse avec Barbie, MILF Princess Of The Twilight), poussant plus timidement jusqu’au glam (Uranus) et hard rock, ils parodient durant une heure le patrimoine, les codes, tics, tocs et attributs des grands (dinosaures ?) de ces courants musicaux.

L’escouade phagocyte avec brio l’acide désoxyribonucléique des groupes pointés par les épées de ses hommes. Elle joue avec les us et coutumes sonores de ses formations épiques, en empruntant parfois des séquences note pour note de certaines de leurs compositions (l’intro. de Money de PINK FLOYD avec Another Drill In The Wall, Stayin’ Alive des BEE GEES avec Uranus par exemple).
Sans fouiner sous leurs cottes de maille et cocher exhaustivement les nombreuses références et innombrables clins d’œil dédiés, il émerge quelques transparentes évidences durant ces nouvelles compositions, séparées par quelques courts interludes et rassemblées sous le titre Stairway To Valahalla (renvoi à qui vous savez). Donc RHAPSODY là : Barbie, MILF Princess Of The Twilight, avec Fabio LIONE au chant (cliquez ici), mais aussi HELLOWEEN. RAMMSTEIN ici : Call Of Cthulhu (cliquez ici). Puis JUDAS PRIEST (Heavy Metal Kibbles), l’inspirateur MANOWAR (In The Sky), DREAM THEATER (Images And Swords)… Audibles aussi BLIND GUARDIAN, STRATOVARIUS, ICE EARTH, HAMMERFALL, GAMMA RAY, EDGUY, SABATON

Outre cette capacité à absorber l’univers claironnant de ces groupes, le groupe manie l’humour à plusieurs degrés. De leurs accoutrements et identités aux textes, jeux de mots, images et facéties légères à ironiques, des bruitages aux thèmes de société abordés (L’Opelatole Ecologico (cliquez ici), le piquant Vegan Velociraptor et son héros Gargamellor le T-Rex modérateur…), des clichés bien balancés, français en l’occurrence (l’interlude The Crown And The Onion Ring et ses escargots de Bourgogne suivi du truculent The Quest Of Carrefour), à l’exquis artwork (pouvant rappeler celui de MAGO DE OZ ou le graphisme des citrouilles de HELLOWEEEN), tout s’articule puis finalement s’enlace gaiement dans un esprit plaisant, divertissant et réussi.
Si la frontière est ténue, je pense en fin de compte que Stairway To Valahalla, joliment mis en son par Alessandro DEL VECCHIO et Christian ICE, s’écoute comme un hommage à ces artistes musiciens, plutôt que d’entendre un simple plagiat de power metal mélodique.

Stairway To Valahalla :
01 : Declination – 02 : Barbie, MILF Princess Of The Twilight – 03 : Call Of Cthulhu – 04 : Heavy Metal Kibbles – 05 : Il Maestro Myagi Di Pino – 06 : L’Opelatole Ecologico – 07 : Images And Swords – 08 : In The Sky – 09 : … And Then I Noticed That She Was A Gargoyle – 10 : Tooth Fairy – 11 : Vegan Velociraptor – 12 : Another Drill In The Wall – 13 : Ironmonger (The Copier Of The Seven Keys) – 14 : Bum Voyage – 15 : Uranus – 16 : The Crown And The Onion Ring – 17 : The Quest Of Carrefour – 18 : Hail To Liechtenstein
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
AZRAEL
Metal arena
RAGE AGAINST THE MACHINE
Rage against the machine
HYBRID HARMONY
Left ashore
ALLURE OF STELLAR
Azimuths
THY KINGDOM SLUM
A history of dissent
Chroniques du même auteur
GODSMACK
When legends rise
SWEET NEEDLES
Broken bones
PROJECT
Chapter iii
DIVINE REALM
Nordicity
BLACKDUST
Beyond ashes
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente