Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SERPENT LORD - Towards the damned

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 38minute(s)

Site(s) Internet : 
SERPENT LORD FACEBOOK
SERPENT LORD BANDCAMP

Label(s) :
Alcyone Music records
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 21/12/18
Heavy metal à l'ancienne mais pas passéiste
Formé en 2016 à Thessalonique, ce quintette grec livre avec ce premier album une véritable leçon de Heavy Metal à l'ancienne. Ne vous méprenez pas, SERPENT LORD ne fait pas partie de cette déferlante qui s'évertue à singer le Heavy Metal européen du tout début des années 80, jusque dans les moindres détails, pour ne pas dire les moindres défauts. SERPENT LORD s'inspire du passé, ne le copie pas. Mais quelles sont donc ces sources d'inspiration ?

Dans la qualité des riffs secs et tranchants, dans les plans jumeaux de guitares, on ne peut que reconnaître le savoir-faire de JUDAS PRIEST : écoutez Blood Offering pour vous en persuader. Par contre, le sens dramatique et les changements rythmiques qui caractérisent ces dix compositions ne manquent pas d'évoquer le souvenir de MERCYFUL FATE et de ICED EARTH. Certaines rythmiques lourdes adossées à des riffs majestueux évoquent momentanément le Doom Metal épique de CANDLEMASS, comme sur le magnifique Evvuio Oitovo Iman, lent, doté de chœurs et de mélodies orientales.

La qualité mélodique des solos de guitare de Giorgos TERZITANOS et la prestation plus qu'appréciable du chanteur Marios ARIKAS, qui module avec aisance et puissance entre un registre médium expressif et des crispations aiguës, aident considérablement à élever l'interprétation au-delà de la réitération, si talentueuse soit-elle, des prestations des aînés. Dans le même ordre d'idée, la qualité des compositions, à la fois accrocheuses sur les plans rythmique et mélodique et relativement complexes, tire l'ensemble du répertoire vers le haut. Il faut relever en outre un sens pertinent des arrangements : guitare acoustique et même flûte sur Sodom And Gomorrah, à nouveau guitare acoustique sur l'enlevé God Of Shadows, harmonies vocales et chœurs...
Enfin, si l'architecture sonore de cet album respecte les préceptes propres au Heavy Metal des années 80, un mixage intéressant apporte puissance et épaisseur, notamment collant des lignes de basse épaisses et véloces juste derrière les riffs. D'une manière générale, le spectre sonore sonne de manière naturelle mais ample, tranchante et puissante.

Autant vous dire que Towards The Damned représente une excellente réinterprétation actuelle d'un corpus traditionnel.

[A noter que le groupe semble s'être rebaptisé SERPENT LORD (GR) afin d'éviter toute confusion avec des homonymes]

Vidéos de The Lesser Key cliquez ici et de Seed Of DivineFormé en 2016 à Thessalonique, ce quintette grec livre avec ce premier album une véritable leçon de Heavy Metal à l'ancienne. Ne vous méprenez pas, SERPENT LORD ne fait pas partie de cette déferlante qui s'évertue à singer le Heavy Metal européen du tout début des années 80, jusque dans les moindres détails, pour ne pas dire les moindres défauts. SERPENT LORD s'inspire du passé, ne le copie pas. Mais quelles sont donc ces sources d'inspiration ?

Dans la qualité des riffs secs et tranchants, dans les plans jumeaux de guitares, on ne peut que reconnaître le savoir-faire de JUDAS PRIEST : écoutez Blood Offering pour vous en persuader. Par contre, le sens dramatique et les changements rythmiques qui caractérisent ces dix compositions ne manquent pas d'évoquer le souvenir de MERCYFUL FATE et de ICED EARTH. Certaines rythmiques lourdes adossées à des riffs majestueux évoquent momentanément le Doom Metal épique de CANDLEMASS, comme sur le magnifique Evvuio Oitovo Iman, lent, doté de chœurs et de mélodies orientales.

La qualité mélodique des solos de guitare de Giorgos TERZITANOS et la prestation plus qu'appréciable du chanteur Marios ARIKAS, qui module avec aisance et puissance entre un registre médium expressif et des crispations aiguës, aident considérablement à élever l'interprétation au-delà de la réitération, si talentueuse soit-elle, des prestations des aînés. Dans le même ordre d'idée, la qualité des compositions, à la fois accrocheuses sur les plans rythmique et mélodique et relativement complexes, tire l'ensemble du répertoire vers le haut. Il faut relever en outre un sens pertinent des arrangements : guitare acoustique et même flûte sur Sodom And Gomorrah, à nouveau guitare acoustique sur l'enlevé God Of Shadows, harmonies vocales et chœurs...
Enfin, si l'architecture sonore de cet album respecte les préceptes propres au Heavy Metal des années 80, un mixage intéressant apporte puissance et épaisseur, notamment collant des lignes de basse épaisses et véloces juste derrière les riffs. D'une manière générale, le spectre sonore sonne de manière naturelle mais ample, tranchante et puissante.

Autant vous dire que Towards The Damned représente une excellente réinterprétation actuelle d'un corpus traditionnel.

[A noter que le groupe semble s'être rebaptisé SERPENT LORD (GR) afin d'éviter toute confusion avec des homonymes]

Vidéos de The Lesser Key cliquez ici et de Seed Of Divine cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
PRIMAL FEAR
Live in the usa
STORRMBRINGER
Promo 2008
BLACK HAWK
The invasion
INNER AXIS
We live by the steel
BLACK TRIP
Goin' under
Chroniques du même auteur
NIGHT GAUNT
The room
ROYAL THUNDER
Wick
COBALT
Treading water is not enough
EA
Au èllai
CREMATORY
Infinity
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente