16 / 20
07/03/19
L'autel des possédés
MESSALINE
 
La MESSALINE de Bresse, que le monde entier nous envie, est de retour avec une 5ème luxure, après Guerres Pudiques en 2005 (cliquez ici), In Cauda Venenum en 2009 (cliquez ici), Eviscérer Les Dieux en 2013 (cliquez ici) et Illusions Barbares en 2015 (cliquez ici).
L’Autel Des Possédés, c’est son nom, est en fait une chrestomathie mariant 3 titres studio inédits et 5 autres live captés au Ninkasi Kao en première partie de ANGE le 03 mars 2018.

De la légion originelle, il ne reste plus que le chanteur auteur / compositeur Eric « Chattos » MARTELAT, connu et reconnu des cieux et de l’enfer du heavy metal français. Le bassiste Jaime GONZALES a rejoint MESSALINE pour Eviscérer Les Dieux. Succombant au charme de l’Impératrice, le guitariste Mathieu GILBERT et le batteur Alain BLANC rallient alors L’Autel Des Possédés avec armes et bagages. Un nouveau line up expérimenté et aguerris donc !

Apocalystick ouvre le bal avec ses 7 minutes. La composition s’installe en prenant son temps sur un mid tempo rock (un rien typé sudiste), puis s’énerve aux sons perçants des stryges en colère en piochant son énergie dans un heavy metal sacré (lui un rien typé progressif). Les paroles, en français comme toujours avec MESSALINE (et ABSURD auparavant), font à nouveau exonder contrepèteries, calembours et autres jeux de mots dont Chattos a le secret.
Mise En Abyme est rythmée et concentre un dynamisme heavy rock de belle facture (cliquez ici).
Mehlynn-Hâ (2ème croisade) reprend « l’idylle » du Croisé et de la délicieuse orientale d’Illusions Barbares, relecture au tempo un tantinet moins agressif mais quasi à l’identique, avec guitare acoustique et douceur rythmique en ouverture. Puis la composition s’électrise et s’agite. Le chant d’Eric est ici plus « grave », plus profond.
Les 5 titres live font la part belle à l’album In Cauda Venenum, avec Zèle De Poulet, Le Bûcher Des Vanités et l’ultraspeedé Espèce d’Icône. Si Belle Cigüe empoisonne Eviscérer Les Dieux et Dernières Sommations résonne sur Guerres Pudiques. Le son est excellent. La prestation est quant à elle à la hauteur de l’expérience et de la maturité du quartet. Le groupe est soudé, en place. L’énergie et le plaisir de partager sont évidents et authentiques. Un rituel constant chez MESSALINE ! Respects les gars ! Et à tout bientôt sur scène.

L’Autel Des Possédés :
01 : Apocalypstick – 02 : Mise En Abyme – 03 : Mehlynn-Hâ (2ème croisade) – 04 : Live @ Ninkasi Kao – Lyon (1ère partie de ANGE le 03/03/2018) : Dernières SommationsZèle De PouletSi Belle Cigüe Le Bûcher Des VanitésEspèce d’Icône

Ben
Date de publication : jeudi 7 mars 2019