16 / 20
06/04/19
Phoenix from the ashes
MARC VANDERBERG
 
Phoenix From The Ashes est le troisième album de l'allemand Marc VANDERBERG. Que nous propose ce guitariste compositeur ? Et bien un peu de tout si je puis dire. Déjà, il n'a pas de chanteur attitré et plusieurs se succèdent derrière le micro. D'entrée quand j'ai vu que le «grand»Göran EDMAN était de la partie, cela a attisé ma curiosité. Göran est une «pointure» pour moi ! Il a chanté pour MALMSTEEN NORUM, participe aux CROSSFADE, CRY OF DAWN, KHARMA, STREET TALK... Sur cet album, il pose sa voix extraordinaire sur le "tubesque" You And I. Un titre aux claviers et aux guitares orientés AOR et au refrain somptueux. J'adore ! Comment résister ? Je dis bravo ! Dans une veine hyper mélodique, j'ajoute The Romance, un duo avec Tave WANNING (ADRENALINE RUSH) et Chris DEVINE (LUNA RISE). Les claviers y sont subtils et le refrain terriblement accrocheur. Encore dans la mouvance délicate et avec guitare acoustique, dans une ambiance presque symphonique, la power ballade My Darkest Hour mérite plus que le détour. Finesse, feeling, intensité le tout porté par la superbe voix de Paulo CUEVAS. Ce colombien est plus que doué et sa voix est un vrai régal. Je vous invite à aller admirer ses prestations sur ses versions de Dream On d' AEROSMITHet I Want To Break Free de QUEEN. J'ai eu un véritable coup de cœur pour cet artiste. Je le retrouve sur un Localize Crime au rythme enlevé dans un esprit néo classique. La guitare de Marc se fait furieuse. Une influence et un style affirmé pour notre allemand qui voue une admiration pour les Yngwie MALMSTEEN et John SYKES. Cela se ressent tout du long de ces compositions ou des solos. Mais ce n'est pas un défaut ! Il assume son inspiration. Je trouve aussi un air de ce que peut jouer ou écrire un Axel RUDI PELL. Un mid-tempo comme Bad Blood chanté par Oliver MONROE se rapproche de l'univers et du son de l'allemand. Le solo nerveux est un mélange de MALMSTEEN et de Axel RUDI PELL justement. Le plus rock Warsong voit l'énergie prédominer. C'est Philipp MEIER du groupe suisse FIRE ROSE qui assure les vocaux. Le solo est du pur John SYKES, un de ceux que j'ai pu entendre avec son groupe BLUE MURDER. Plus classique Warlord au tempo et aux guitares plus puissantes évolue dans un heavy aux orchestrations modernes et légèrement symphoniques.
J' apprécie la belle voix du brésilien Raphael GAZAL. Il y a des riffs seventies sur un Bitter Symphony à la mélodie fort agréable. Le speedé Odin's Word renvoie de nouveau au métal néo classique à la AT VANCE. Paulo CUEVAS emmène brillamment la mélodie. La guitare s'emporte pour un solo à la MALMSTEEN. Plus sombre, entre BLACK SABBATH et un RISING FORCE.
Phoenix From The Ashes possède une mélodie mise en valeur par de belles sonorités de claviers. C'est Michael SCHINKEL (ETERNAL FLAME) qui exécute un solo vertigineux. Marc VANDERBERG montre dans cet album une belle de maturité, un sens de la composition remarquable. Son travail, sa sincérité, sa passion paient car ce Phoenix From Ashes est très bon. Il mérite nos encouragements, notre soutien et notre attention. Il nous transmet sa flamme, son enthousiasme et son amour pour la musique qu'il aime.

You And I : cliquez ici

Warlord : cliquez ici

A lire ou relire la chronique du 1er album de Marc VANDERBERG Devil May Care écrite par Rémifm : cliquez ici
Laudrome26
Date de publication : samedi 6 avril 2019