16 / 20
24/10/08
Crossroads moment
JIMI JAMISON
 
Jimi JAMISON, chanteur émérite est une figure du Rock puisqu'il fit le bonheur des formations TARGET, COBRA et SURVIVOR.
Pour ses dernières productions, je souligne le fantastique Jimi JAMISON'S SURVIVOR Empire de 1999 ou plus récemment le Reach de SURVIVOR de 2006.
Il nous revient avec ce Crossroads Moment, entièrement composé par, je vous le donne en mille, l'incontournable et légendaire Jim PETERIK.
Jim est un peu la pierre angulaire de SURVIVOR, claviériste, guitariste, auteur, compositeur, interprète... Bref, une légende !
Jim poursuit sa carrière solo et avec le génial Toby HITCHCOCK et le projet PRIDE OF LIONS.
Pour cette nouvelle production, il nous offre 14 compositions dans le style qu'il maîtrise et affectionne, ce flamboyant Rock-Fm.
Pas de mauvaise surprise donc, même si je dois, à l'écoute de l'album constater un léger moins bien dans les vocalises de Jimi JAMISON.
Cela est flagrant sur le titre d'ouverture Battersea, d'une belle écriture cependant.
Ce Crossroads Moment nous offre de bons titres, Can't Look Away, Crossroads Moment, Lost (ballade), As Is (ballade), That's Why I Sing, et Friends We Never Met.
Il y a aussi du sublime avec des Make Me A Believer, Bittersweet, Behind The Music, Love The World Away, She's Nothing To Me ou encore Till The Morning Comes hyper inspirés !
Le titre final, pompeux à souhait est pour moi, la mauvaise surprise de l'album.
Une composition qui se voulait un hymne aux voix du rock avec Don BARNES de 38 SPECIAL, Dave BICKLER, le chanteur originel de SURVIVOR, Joe Lynn TURNER, Mickey THOMS de STARSHIP, Mike RENO de LOVERBOY et Jim PETERIK et qui ne me provoque qu'ennui et déception.
Un album qui aurait pu servir la carrière personnel de Jim PETERIK ou son PRIDE OF LIONS mais qui est offert à la voix et à Jimi JAMISON.
Bien mixé et produit, interprété par de nombreuses pointures du rock, cet album se classe dans la bonne moyenne des compositions de Sieur PETERIK.
L'aventure continue.
Rémifm
Date de publication : vendredi 24 octobre 2008