20 / 20
01/06/19
Ermite
IRMINSUL
 
Revoilà IRMINSUL 5 ans après le magnifique Geist pour un 3ème album intitulé Ermite. Le trio de musiciens de l’Oise est toujours en forme : Guillaume COULON, alias GOYON, au chant et à la guitare, Pascal BORNICHE à la basse et Guillaume CHEFDEVILLE, qui a remplacé Claude FINET à la batterie, n’ont rien perdu de leur talent et le hard rock brut certes mais terriblement emballant va encore faire des heureux avec ce disque diablement bien conçu. Avec Assez, le ton est donné pour une musique forte en gueule, à la superbe technicité et aux paroles décapantes, tout à fait d’actualité. Suivi d’Ermite, au solo impeccable et au chant bien placé et vraiment exaltant de GOYON, bien soutenu par des choeurs de bon aloi, cette entrée en matière est en tout point réussie.

Un soin tout particulier est apporté sur les intros des titres, avec une rythmique puissante avec un ton plus heavy parfois comme sur Comme Toi, titre énorme d’ailleurs, la performance vocale est incontestablement de haut niveau sur ces compositions puissantes, rythmées par une batterie réellement percutante. Le gros son voulu par IRMINSUL sur Ermite est un des atouts principaux et l’inspiration musicale toujours présente et variée fait que l’on accroche dès la 1ère écoute. Le chant en français colle parfaitement à cette musique vraiment hard et de fort bonne tenue. Arrive alors le sublime Comment Était La Terre, d’une énergie retenue et qui fait planer par sa mélodie éclatante, un brin progressive mais diablement entêtante.

Et la ballade magique Exaucez Moi montre une fois de plus la capacité d’IRMINSUL à faire frémir et montre un potentiel énorme, à tous les niveaux, un titre phare sans aucun doute, au solo de guitare absolument somptueux ! Complètement à genoux à la moitié de l’album, votre serviteur se demande alors comment la suite de cet Ermite va encore susciter de si belles sensations. Mais avec Viracocha, IRMINSUL donne un nouvel essor mélodique à Ermite, suivi du remarquable Un Vro Dieub Eo, à la batterie fantastique, un titre hard rock de feu, de force et d’un rythme terriblement emballant, du grand art, si si !!!

Ensuite avec Enfant De La Nuit, à la basse bien profonde, mélancolique et percutant à la fois, rehaussé par un des ces soli magnifique encore, IRMINSUL montre une facette plus que scintillante de sa musique et clôturera cet album extraordinaire et je pèse mes mots, avec Capitaine, très rentre-dedans, très rock et d’une énergie dévastratrice, un vrai régal. Le digipack que sort le groupe offre 4 titres bonus, des mid-tempo d’une beauté musicale incomparable, reflet de la musique chaude, chatoyante et très hard rock de ce groupe, incontestablement une des lumières du hard rock hexagonal. Impossible de passer sous silence la ballade Pour Toi, pleine de feeling, Donnez Moi Des Ailes, au lyrisme poignant, Je Suis D’Ailleurs, hyper remuant et le très rock Aux Soldats Inconnus aux paroles nostalgiques et empreintes de révolte aussi, titre datant de 2008.

Je ne peux que m’incliner et saluer ces 3 musiciens magnifiques qui avec Ermite ont encore franchi un palier. Aucun remplissage, que des titres forts, attachants et d’une grande valeur, avec des textes actuels et caustiques. Un immense bonheur que ce disque, magnifié par la voix incomparable de GOYON, bien soutenu par ses 2 compères, également au top. En un mot : FABULEUX !!!

Assez : cliquez ici
rebel51
Date de publication : samedi 1 juin 2019