17 / 20
24/06/19
Spirituosa
LYKANTROPI
 
A l'instar d'une quantité invraisemblable de leurs compatriotes, les six membres du groupe suédois mixte (deux femmes, quatre hommes) LYKANTROPI se dévouent corps et âmes au Rock tel qu'il se pratiqua à la fin des années 60 et au début des années 70. Mais là où la plupart des formations concernées recyclent ad nauseam les plans mis en place si brillamment par BLACK SABBATH, DEEP PURPLE ou LED ZEPPELIN, LYKANTROPI porte son dévolu sur le Rock pré-progressif, sur le Rock psychédélique, sur le Folk Rock, pour un résultat plus aéré, plus sensuel, plus mélodique.

En vrac, on retrouve des traces du patrimoine le plus racé de cette époque bénie. C'est ainsi que l'on ressent profondément l'emprise du Blues Rock félin de FREE. Par ailleurs, les joutes de guitares acérées et délicates nous remémorent les premières heures de WISHBONE ASH mais aussi les exercices tendus de LYNYRD SKYNYRD en la matière. Les mélodies vocales au féminin s'avèrent à la fois fermes et très mélodiques, souvent harmonisées (avec des voix féminines ou masculines, histoire de varier les plaisirs) ; en la matière, on pense au Rock et à la Pop californienne de l'ère psychédélique et post-psychédélique, mais aussi les grandes heures du Folk Rock et du Rock progressif. Il faut dire que LYKANTROPI bénéficie des talents d'une chanteuse principale, au phrasé très articulé et assuré, au timbre profond, renforcé par les apports vocaux de ses collègues masculins et de la flûtiste du collectif.

Voilà un groupe qui fait montre d'une véritable subtilité dans sa démarche, réservant une part essentielle aux mélodies et qui, à la puissance pure, préfère une instrumentation riche et subtile. Avec à la clé un bien bel album.

Vidéos de Vestigia cliquez ici et de Wild Flowers cliquez ici
Alain
Date de publication : lundi 24 juin 2019