16 / 20
04/09/19
Ole english
OLE ENGLISH
 
Contrairement à ce que pourrait laisser croire le nom de ce quartette, OLE ENGLISH ne nous arrive pas d'outre Manche mais d'outre Atlantique, plus précisément de la ville de Lafayette en Louisiane. Sans attendre d'être remarqué par un label, le groupe a pris les choses en main et livre un premier mini-album riche de cinq compositions. Au menu, on déguste un Metal à la fois épais, gras et étonnamment énergique et puissant. Histoire de planter quelques points de repères, il faut s'imaginer une convergence entre du Stoner énergique (remuante entrée en matière que ce Paladin !), de Sludge groovy à la CORROSION OF CONFORMITY et même de Doom traditionnel (écoutez les lourdes et lentes reptations de l'imposant Visions Of Ghana). A quoi on peut ajouter quelques touches de grunge à la SOUNDGARDEN, notamment du côté du chant.

Fondamentalement, les ingrédients utilisés par OLE ENGLISH ne sont pas particulièrement originaux mais il faut admettre que le combo aligne de solides qualités qui permettent de passer outre le classicisme des influences. Tout d'abord, OLE ENGLISH privilégie un son vivant et clair : pas de mur du son saturé, pas de démonstrations futiles de lourdeur, pas de vocaux sonnant comme des éructations d'ours enroué. Ensuite, les compositions s'avèrent solidement structurées et intelligemment arrangées, d'où un net côté attractif. Enfin, le groupe injecte dans ses rythmiques velues suffisamment de groove et de feeling bluesy, avec une pointe de psychédélisme, pour que l'ensemble demeure animé et dynamique, quoique l'épaisseur et la lourdeur ne désertent jamais le paysage.

Sur cette excellente base, OLE ENGLISH devrait pouvoir s'attirer les faveurs d'un label, lui permettant ainsi d'accoucher un premier album en bonne et due forme. En tout cas, nous l'attendrons avec plaisir !
Alain
Date de publication : mercredi 4 septembre 2019