18 / 20
17/11/19
Exhibits
WORK OF ART
 
Originaires de Stockholm, en Suède, les débuts de WORK OF ART remontent en 1992 avec la rencontre de Robert SALL guitare, claviers, et Herman FURIN, batteur, qui fréquentent alors la même école de musique. Les années passent et ils trouvent un chanteur Lars SAFSUND, mais celui ci, très occupé, les oblige à suspendre leur projet. En 2007 se retrouvant dans le studio de Lars, amené à produire l'album, ce dernier est logiquement sollicité pour devenir leur chanteur. Sort alors Artwork en 2008 qui fait l'unanimité sur les sites de mélodic rock. Le groupe est tout de suite assimilé à TOTO et en devient l'héritier tout désigné. Les deux albums suivants In Progress (2011), Framework (2014) sont fortement influencés par les américains. Entre temps ces musiciens ont participé à pas mal de projets ou d'albums renommés. Robert SALL fait partie de WET avec Erik MARTENSSON et Jeff Scott SOTO. Il a joué sur les SUPREMACY, Kelly KEELING, LIONVILLE, KIMBALL/JAMISON, le PARIS. Lars SAFSUND a chanté sur les LIONVILLE, WILLIAMS/FRIESTEDT et le dernier Jim PETERIK & WORLD STAGE. De bien beaux CV pour ces musiciens d'exception ! Toutes ces collaborations ont enrichi l'univers musical des suédois. N'empêche que TOTO me saute encore aux oreilles sur leur titre d'ouverture : Misguided Love co-écrit avec Jim PETERIK. Entraînant et nerveux, c'est une excellente entrée en matière. Be The Believer suit le même chemin que la bande à LUKATHER et PAICH.
C'est fort bien écrit, agréable à l'oreille et la mélodie grandit après plusieurs passages. Les claviers sont superbes, un solo non moins réjouissant vient agrémenter cette composition très AOR. Vous avez dit AOR ? SURVIVOR, ça vous parle ? Et bienAnother Night me rappelle justement et inexorablement le groupe de Jim PETERIK. Un titre qui ne me lâche plus. J'adore, car c'est un hit qui me transporte dans le monde divin du mélodic rock. Un style dont je ne peux plus me passer. Encore co écrit avec Jim PETERIK, This Isn't Love aurait pu se retrouver sur une BO de film des années quatre vingt. Est-ce voulu ? En tout cas, Vince DI COLA (ROCKY 4, STAYING ALIVE) vient mettre sa patte avec un solo de clavier lumineux. Un hit ce titre ! Un de plus ! Le niveau mélodique ne baisse pas avec l'enlevé Gotta Get Out. Le son, le mixage, les arrangements sont aussi très au point. Moderne et délicat, chaque instrument y trouve sa place. Come Home prend une direction plus Hard-FM et quelle belle composition ! Le refrain est un délice avec ces claviers suaves (le solo qui sonne très eighties est une merveille). Épatant est le mot pour If I Could Fly (encore une collaboration avec le génial Jim). La mélodie et le refrain sont d'une élégance rare ! Hard FM, AOR dans l'air du temps, Destined To Survive est encore une belle réussite. WOA ne relâche pas son emprise mélodique sur moi. Les suédois continuent de très belle manière leur voyage mélodique avec un génial Scars To Prove It. Robert SALL et Jeff Scott SOTO son compagnon dansWET ont composé le formidable What You Want From Me. Un titre qui me fait penser au meilleur de l'AOR et pas que TOTO ! Car finalement cette influence majeure ne se retrouve pas sur tous les morceaux. La preuve ce fantastique mid-tempo languissant Let Me Dream qui me fait littéralement rêver et m'emmène au firmament du meilleur l'AOR. Je pense à un hit qu'aurait pu composerRuss BALLARD sauf qu'ici c'est Robert SALL, Lars SAFSUND, Jim PETERIK,
Fredrik BOSTROM.
WORK OF ART vient de m'éblouir et de me laisser sans voix avec ces onze compositions toutes aussi magnifiques les unes que les autres. Encore un disque qui va marquer cette année 2019 déjà d'une richesse incroyable.

Misguided Love : cliquez ici

Another Night : cliquez ici

Be The Believer : cliquez ici

Laudrome26
Date de publication : dimanche 17 novembre 2019