15 / 20
20/11/19
Ghosts of the past
THE DUES
 
THE DUES, ce sont trois jeunes musiciens suisses qui proposent leur troisième album, Ghosts Of The Past, lequel fait suite à Thief Of Time (paru en 2016) et à Time Machine (datant de 2017). En dépit de ce que pourrait laisser penser l'illustration de la pochette, énigmatique et austère, la musique pratiquée par THE DUES est tout sauf mystérieuse ou sinistre. Foncièrement vivace, elle plonge ses racines dans le Blues Rock endiablé et fougueux, virulent et souple, tel que forgé à la fin des années 60 par des trios illustres comme CREAM et THE Jimi HENDRIX EXPERIENCE. Une formule reprise, continuée et enrichie lors de la décennie suivante par TASTE, JAMES GANG, GRAND FUNK RAILROAD (à ses débuts), Robin TROWER, WEST-BRUCE & LAING...

En privilégiant une approche très énergique, rythmiquement très mobile, THE DUES se rapproche de l'esprit rebelle, incisif et fonceur qu'adoptèrent les Anglais des PINK FAIRIES dans les années 70 (tantôt trio, tantôt quatuor, mais ne chipotons pas!). Par ailleurs, la dimension musicale de THE DUES se caractérise par des lignes de basse particulièrement denses, ventrues, toutefois agiles, que le mixage se charge de mettre nettement en évidence. Du coup, cette épaisseur rythmique m'évoque quelque peu le son initial d'un autre trio britannique, gallois pour être précis, à savoir BUDGIE.
Dans un contexte instrumental aussi intense, il est assez inévitable que le chant du guitariste Pablo JUCKER soit relativement relégué au second plan, sa modeste puissance étant compensée par un rendu urgent et instantané.

Les trois compères de THE DUES ne font peut-être pas figure d'innovateurs mais on pourrait difficilement les prendre en défaut quant à leur implication à leur sincérité et à leur engagement. THE DUES sont bel et bien des fantômes d'un glorieux passés, mais il s'agit de spectres bien agités !
Alain
Date de publication : mercredi 20 novembre 2019