20 / 20
21/11/19
Wheel of time
SUN N STEEL
 
La Suisse est depuis longtemps un grand pourvoyeur d’excellents groupes de hard rock, avec les KROKUS, CHINA, GOTTHARD, CRYSTAL BALL, SHAKRA, SIDEBURN pour les plus connus, mais aussi avec BACKWATER, BLACK DIAMONDS, FIREROSE, MAXXWELL, POLUTION, ROADFEVER, SKANSIS, récemment FIGHTER V et … SUN ‘N’ STEEL, qui mérite aujourd’hui que l’on se penche sur leur parcours. Après 2 albums : Writings On The Wall (1997) et Wicked World (2001), les 2 piliers du groupe, Walter SCHUTZ et Pascal STUDER (claviers) ont relancé SUN ‘N’ STEEL avec ce 3ème album éloquent, fort en gueule et diablement enthousiasmant. Ce nouvel effort Wheel Of Time s’inscrit dans un parcours musical très metal, mais mélodique et d’une richesse incontestable.

Ce qui frappe d’entrée est la construction des titres axée sur des claviers tonitruants, aériens, accompagnés de grosses guitares et ce tout au long de l’album, le metal délivré par les Suisses est puissant, imposant et ultra-mélodique. Avec Hungry Eyes (cliquez ici) qui ouvre le bal à fond les manettes, votre serviteur est déjà transporté d’aise, avec aussi une rythmique d’enfer, sans oublier les soli de guitares percutants. Toujours des intros hyper soignées pour donner un impact fort, comme sur l’énorme Heading For Tomorrow, avec un enthousiasme jamais démenti, le vocaliste Walter SCHUTZ n’en fait pas des tonnes mais exploite au maximum ses capacités pour emmener tous ces titres vers des sommets mélodiques transcendants.

Les titres sont vraiment heavy, Wheel Of Time, le titre phare, en est un archétype, ils sont carrés, puissants et je le répète, toujours soutenus par ces claviers affriolants, qui adoucissent et enchantent à chaque écoute. Les guitares ne sont pas en reste non plus, grâce à Robert BIEFER, excellent de bout en bout. Mais SUN ‘N’ STEEL sait aussi proposer des titres mélancoliques et attachants comme le sublime The Last Crusade, incroyable de facilité et d’une énergie savamment distillée : extraordinaire titre ! Ce qui frappe surtout avec Wheel Of Time, c’est la densité mélodique et la qualité de composition pour proposer des titres percutants, jamais lassants et d’un dynamisme permanent : les Line Of Fire, au solo de guitare hallucinant, Ascendent Light Of Destiny, aux claviers énormes et au refrain addictif, si, si et Rain Of Tears, sompteuse ballade avec un piano magique, qui m’arrache des larmes, maintiennent une ambiance metal des plus riches. Même si nos Suisses restent dans un registre des plus classiques, leur prestation sur ce disque est tout simplement éclatante, avec du relief dans les compositions et un tonus jamais en berne.

Je tiens à citer les 2 autres musiciens excellents, le bassiste Lars MATERN et le batteur Andy EHMKE qui complètent ce line-up de feu, soudant le groupe pour ce Wheel Of Time, vraie découverte du moment ! Et la fin royale de cette galette magnifique ne fera pas dans la dentelle avec toujours cette folie mélodique et cette hargne sans cesse renouvelée avec des titres toujours si envoûtants : de Live To Win au titre final I’ll Be The One, les envolées vocales, alliées à ces explosions permanentes de guitares, toujours soutenues pas ces claviers dantesques, éclatent au firmament de ce metal qui fait « headbanger » sans arrêt et qui transmet une joie incroyable.

Voilà donc SUN ‘N’ STEEL revenu de la plus belle des manières sur le devant de la scène metal pour un disque époustouflant, impérial et qui mérite bien les 5 étoiles, tout en apportant un plaisir d’écoute permanent. En un mot : JOUISSIF !!!

Line Of Fire : cliquez ici
rebel51
Date de publication : jeudi 21 novembre 2019