18 / 20
15/12/19
Native soul
EDGE OF FOREVER
 
Il y a 14 ans, j'ai découvert Alessandro DEL VECCHIO grâce à Let The Demon Rock'n'Roll. C'était le deuxième album de son groupe EDGE OF FOREVER. Pour l'anecdote, en 2004, pour l'album des débuts, Feeding The Fire, Bob HARRIS (AXE) fut le chanteur. Pour le troisième, Another Paradise sorti en 2010, c'est Alessandro qui l'a remplacé aux vocaux. Pour ce quatrième acte, ont été recrutés un nouveau batteur qui n'est pas un inconnu, l'excellent Marco DI SALVIA (HARDLINE) et un très bon guitariste Aldo LONOBILE (CIVILIZATION ONE, SECRET SPHERE). Le groupe à belle allure et cela se confirme tout au long de l'album car tous les musiciens donnent le meilleur d'eux mêmes et leur talent individuel est étincelant.
Sachant que Alessandro a réalisé la production, l'enregistrement, le mixage et les compositions, je peux affirmer que le résultat est époustouflant ! Et oui le « maestro » a frappé très fort encore ! Je suis de nouveau ébahi, en totale admiration devant tant de créativité, d'aisance à écrire des mélodies puissantes et raffinées. Alessandro est un musicien exceptionnel ! Bon je suis fan, je ne peux le nier !
Qu'importe car ce Native Soul est un sacré bel album. Son chant m'a subjugué  ! Plus rien n'arrête le prolifique Italien. C'est le Erik MARTENSSON (ECLIPSE, NORDIC UNION, AMMUNITION...) transalpin ! En plus il aborde dans ses chansons des thèmes qui lui sont chers comme la foi, la vie et la sauvegarde de la terre. Oui, Alessandro est un homme concerné, engagé, il est un végan convaincu et un défenseur de la condition animale. Three Rivers ouvre le bal de façon originale et inattendue car c'est une intro "a cappella" qui met sur orbite Native Soul.
Grosse guitare, son agressif mais clair et mélodie puissante soutenue par la voix expressive d'Alessandro. Solo déjà brillant de Aldo LONOBILE qui marque aussi de son sceau la composition. Cela commence fort. Plus hard rock mélodique moins "Classic Rock" Promised Land a un petit quelque chose de JOURNEY sur le refrain.
La voix d'Alessandro se prête bien à ce type de chanson. Il est à l'aise et son timbre est fort agréable. Bien en rythme et en mélodie Carry On continue de verser dans un Hard-Rock mélodique de haut vol. Le solo empreint de touches Néo classiques à la MALMSTEEN est excellent. A propos du prodige suédois Take Your Time va chercher son inspiration sur les terres des albums comme Fire And Ice, Eclipse, le refrain quant à lui me ramène à TALISMAN. On reste dans ce mélange "Classic Rock" et Néo classique pour Dying Sun, un style qui colle bien à la voix du "maestro". Quelques claviers agrémentent discrètement le morceau. En revanche, cet instrument est le fil conducteur de la belle "power" ballade Shine qui a un petit air de REVOLUTION SAINTS. Je remarque que les claviers sont quelque peu en retrait dans toutes les compositions, la guitare en général y tient la vedette. Alessandro a voulu un son avec la guitare en avant. De super riffs conduisent un I Made Myself What I Am, entraînant, mélodique, j'adore ce titre. Solo non moins flamboyant avec une bel échange avec les claviers (et si il y en a un peu !). Encore une guitare massive et mélodique pour ce War qui me donne envie de taper du pied. Le rythmé Wash Your Sins Away et ses influences presque symphoniques (ce son des claviers) est encore un très bon titre. Le mid-tempo Ride With The Wind et son refrain hyper accrocheur termine brillamment cet album. Le solo de Aldo LONOBILE est éclatant et magnifique. Un album riche, intense, puissant, mélodique et incandescent. C'est l'album d'un musicien d'exception. En effet Alessandro DEL VECCHIO fait partie des musiciens qui savent m'émouvoir, m'enthousiasmer, qui ont relancé le hard rock mélodique. Un musicien tellement créatif qui m'impressionne par sa capacité à se renouveler, à se remettre en question à s'adapter à chaque musicien avec lesquels il travaille. Il peut être fier de son évolution, il réalise tous ces rêves de jeune musicien. Il a travaillé avec une grande partie des idoles qu'il admire (je suis sûr qu'il lui en reste encore...). Il est grand et beau ce chemin parcouru depuis le premier EDGE OF FOREVER.
Ce Native Soul est un superbe résumé de la carrière de cet Italien passionné, surdoué et au talent incroyable.
Merci à Monsieur Alessandro DEL VECCHIO !

Petite info : La superbe pochette est signée Stan W DECKER, un célèbre graphiste, designer français de Clermont-Ferrand. On lui doit entre autres les illustrations de PLACE VENDOME, TEN, HARDLINE, THE DEFIANTS, TYKETTO, DANGER ZONE, JORN, KISSIN' DYNAMITE, KRYPTONITE, PRIMAL FEAR, MEGADETH...

Native Soul : cliquez ici

Promised Land : cliquez ici

Take Your Time : cliquez ici
Laudrome26
Date de publication : dimanche 15 décembre 2019