19 / 20
19/12/19
F & m
LINDEMANN
 
C’est une belle année pour Till LINDEMANN !
Retour gagnant pour son groupe RAMMSTEIN et voilà qu’il nous propose le deuxième opus de sa carrière solo !
Retour du chant en allemand pour ce deuxième exercice et travaille à nouveau commun avec Peter TÄGTGREN de PAIN et HYPOCRISY.
Till s’est occupé des paroles et livre des lignes de chant très mélodiques, parfois sombres, parfois théâtrales… Je retrouve avec beaucoup de plaisirs l’univers de ce chanteur hors pair…
Peter s’est occupé de presque toute la musique, de tous les instruments, du mixage parfait et de la production ad hoc. Quel magnifique travail du suédois !
Ont participé aussi à l’œuvre, le hollandais Clemens WIJERS, claviériste, compositeur qui offre le titre Wer Weiss Das Schon, belle ballade piano et symphonie qui clôt l’album, si vous n’avez pas la version "deluxe". Il a participé aussi aux arrangements orchestraux, bien présents sur l’album…
C’est aussi Jonas KJELLGREN, musiciens complet suédois qui joue tous les instruments sur Ach So Gern, un tango en plage 7… Aussi épatant qu’étonnant ! Ce titre est proposé en deuxième bonus de la version "deluxe" et est totalement repensé dans le style PAIN. Ça fonctionne bigrement bien ! Jonas KJELLGREN a aussi enregistré les parties batterie !
Sebastian, fils de Peter, batteur, a écrit le premier titre bonus de la version "deluxe", Mathematik, sorte d’ovni Trip Hop Électro. Pas désagréable à condition d’avoir l’esprit large.
Knebel, qui démarre comme une ballade acoustique et offre un développement passionnant et terrifiant est pas loin d’être le titre le plus intéressant de l’album...et comme il est le fruit de la collaboration de Till et Peter, je ne peux qu’inviter les deux compères à partager plus de temps d’écriture pour le volume 3 ! D'autant plus que les deux artistes ont maîtrisé parfaitement les arrangements de l’album…
Il y a sur cet album une ballade piano absolument délicieuse, Schlaf Ein qui me fait écrire que, côté moments calmes, le résultat est bien meilleur que sur le dernier RAMMSTEIN.
Et côté rythmé, c’est aussi la fête, comme sur le dernier RAMMSTEIN.
Les trois premiers titres sont superbes, Steh Auf, Ich Weiss Es Nicht, Allesfresser avant l’arrivée du titre le plus sombre de l’album, Blut, dantesque, sur lequel la voix de Till fait encore des merveilles…
Frau & Mann et ses "Aïe Aïe Aîe" est terriblement addictif et entraînant, tout comme Platz Ein et ses claviers virevoltant… Un titre très dansant… L’ombre de DEPECHE MODE plane, l’électro indus mélodique est séduisant…
Gummi, un rien fantasque est plus que réussi…
L’univers barré de Till est bien représenté sur le booklet garnis de photos venues de l’étrange, un rien baroque…
J’adhère totalement à cette œuvre variée et passionnante du début à la fin…

Frau & Mann : cliquez ici

Steh Auf : cliquez ici

Knebel : cliquez ici

Ich Weiß Es Nicht : cliquez ici

Allesfresser : cliquez ici

Ach So Gern (PAIN Version) : cliquez ici
Rémifm
Date de publication : jeudi 19 décembre 2019