17 / 20
13/02/20
Pure
ROBERT HART
 
Je m'étais procuré l'excellente double réédition de Cries And Whispers (1989) et Robert Hart (1992) en 2013 ; alors quand Pure a été annoncé, j'ai tout de suite voulu en savoir plus. Robert HART revient après tant d'années et des passages dans DISTANCE (groupe influencé par TOTO), COMPANY OF SNAKES, BAD COMPANY pour les albums Company Of Strangers, Stories Told & Untold et dernièrement dans le MANFRED MANN'S EARTH BAND. Vu le parcours, c'est un homme d'expériences diverses et de tous styles, hard rock, rock, pop, AOR...
Quand je vois que Tommy DENANDER fait partie de l'aventure, je suis encore plus intéressé par la musique ! Bien sûr, il a produit l'album et joue guitare et claviers. Un autre nom éveille en moi un intérêt, la présence de Steve OVERLAND (FM, LONERIDER, SHADOWMAN) dont tout le monde connaît le talent. Brian ANTHONY à la basse et au mixage n'est pas un inconnu puisqu'il est de tous les projets chez Escape Music comme TUG OF WAR, Mick DEVINE, Steve WALSH, Jérôme MAZZA. Le "patron" Khalil TURK, en tant que producteur exécutif veille sur l'ensemble. Au vu de tout ce beau monde je me disais que Pure allait être dans la lignée des projets pré-cités. Dès Making Magic, je comprends que cela ne sera pas le cas. Sonorités pop, high tech, un peu soul accompagnent un bonne mélodie.
Robert HART a toujours une très belle voix. Tommy DENANDER est assez discret sauf sur le solo sur lequel je retrouve l'identité du suédois. Le mid-tempo, romantique, Little Miracle lorgne vers une pop /AOR légère. La mélodie, limpide, coule de source et glisse joliment dans mes oreilles. Tommy DENANDER vient se rappeler à moi par un solo court mais incisif. Sensational me replonge en plein dans le rock high tech des années quatre vingt. Les claviers prennent une part importante dans la construction du morceau. Tommy DENANDER laisse parler sa classe pour un solo magnifique. La douce mélodie de Go Crazy a toujours ces accents modernes et synthétiques. Là le coté pop l'emporte. C'est marrant, j'ai immédiatement pensé à Laura BRANIGAN pour le titre This Is The Night. Le son des claviers est similaire. Plus près de nous, je fais la filiation avec HOUSTON. J'aime ce retour en arrière sur ces années pleines de hits comme ceux de Kenny LOGGINS. La ballade Different People est agréable et mélange des influences jazzy et soul comme le fait TOTO. La voix de Robert HART s'accommode parfaitement du genre. Très remuant, Double Trouble se veut dans un esprit rock'n'roll. Reçu cinq sur cinq avec ce bon refrain enjoué ! Je reconnais plus la patte de Tommy DENANDER sur Chemistry, la voix de Robert HART prenant des airs à Chris OUSEY. En bonus, j'ai droit à une petite démonstration du génie de Tommy DENANDER pour un solo étincelant ! Mysterious et ses riffs me transporte vers un certain John PARR, grand musicien britannique qui a bercé ma jeunesse. La pop, chaleureuse envahit Don't Make No Promises de sa mélodie bouillonnante. Un superbe solo vient « réchauffer » le tout. Le délicat Scene Of Love baigne dans un AOR presque Westcoast. La guitare se fait plus pressante pour Colour Of Love. Les sonorités "high tech" fusionnent intelligemment avec cette guitare typique du prodige scandinave. Les excellentes compositions sont le résultat d'un voyage entre Rock FM, high tech, Pop, AOR.
Si vous êtes nostalgiques des premiers Rick SPRINGFIELD, STARSHIP, Tim FEEHAN, Stan MEISSNER, Andy FRASER, WEST OF SUNSET...vous trouverez votre bonheur sans problèmes dans cet album. Pure est idéal pour préparer les beaux jours.

Making Magic : cliquez ici

Laudrome26
Date de publication : jeudi 13 février 2020