Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GATHERING OF KINGS - Discovery

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2020
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
GATHERING OF KINGS WEBSITE
GATHERING OF KINGS FACEBOOK

Label(s) :
AOR Heaven
 (18/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 31/05/20
Gok c'est pas du toc !
GATHERING OF KINGS et son First Mission avait créé la surprise et l'émoi en 2019 dans le milieu du Hard-Rock mélodique. Le projet de Ron et Nina DAHLGREN était de rassembler le meilleur des musiciens suédois et de faire de ce disque un PHENOMENA ou un AVANTASIA scandinave. La démarche avait plus que fonctionné. La présence des Björn STRID (THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA), Erik MARTENSSON (ECLIPSE, NORDIC UNION, W.E.T, AMMUNITION), Chris LANEY (PRETTY MAIDS) apportait du "peps" et de la modernité. Ces fortes personnalités ne sont plus là mais il reste du beau monde comme le compositeur Victor OLSSON aidé d' Alexander FRISBORG.
Thomas « Plec » JOHANSSON (DYNAZTY, THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA, SOILWORK) est toujours derrière la console et son travail est toujours aussi efficace. Je retrouve avec plaisir les Rick ALTZI (MASTERPLAN, AT VANCE), Alexander FRISBORG (HELLDOG), Apollo PAPATHANASIO (FIREWIND,
SPIRITUAL BEGGARS), Tobias JANSSON (SAFFIRE) aux vocaux, Victor OLSSON bien sûr aux guitares, claviers et Erik WISS, Efraim LARSSON, Jonas KALLBACK (THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA) à la batterie. Les nouveaux venus sont moins connus comme Johny LINDKVIST (chant), Nalle PAHLSON (TREAT, LAST AUTUM'S DREAM) à la basse ou Joel SELFORS (CREYE) aux claviers. D'autres noms apparaissent comme Henrik SETHSSON, Theresia SVENSSON, Mathias KIHLBERG... Un grand casting comme pour First Mission ! Ce beau monde est-il à la hauteur de ma grande attente ?
Le bel instrumental Starsleeper «spatial» et futuriste (comme la belle pochette de Markus VESPPER) "met sur orbite" Discovery. Les superbes claviers et la voix sublime de d'Apollo PAPATHANASIO emmènent le mélodie très prenante de Riders Of The Night. C'est de l' AOR lumineux et un peu nostalgique. Rick ALTZI pose sa voix grave sur Heaven On The Run. Les claviers scintillent, le solo à la John NORUM / Yngwie MALMSTEEN donne des teintes néo classiques au titre. La mélodie n'a aucun problème à me convaincre. C'est du très bon, peut être plus axé sur les claviers. Plus dans l'énergie December donne dans le classique du «Scandi AOR» des EUROPE, EASY ACTION, ALIEN, le tout est très bien chanté par Johny LINDKVIST (NOCTURNAL RITES). Alexander FRISBORG prend la direction de Highway To Paradise, de l'AOR aérien aux claviers typiques du genre. D'ailleurs le solo de cet instrument me ramène dans les années quatre vingt. La ballade lunaire The One That Got Away emporté par la voix de Tobias JANSSON me transporte aux débuts d'EUROPE. Le solo de guitare est juste magnifique. Lorelei est une composition joyeuse, enlevée, faîte d'un AOR qui n'a pas besoin de nombreuses écoutes pour me conquérir. Moonlight, avec Johny LINDKVIST au chant est un super titre, du Hard FM de haute tenue. J'ai pensé à FOREIGNER, TREAT, RAINBOW (période Bent Out Of Shape). Le très entraînant Revelation avec les vocaux plus agressif d' Apollo PAPATHANASIO vient chercher son inspiration dans des sons plus actuels comme HEAT, ECLIPSE, THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA. Le somptueux et rayonnant Kiss From Above emmené par Alexander FRISBORGest un belle alliance entre SURVIVOR, EUROPE, THE POODLES. J'adore le travail effectué sur les harmonies vocales. From A Whisper To A Scream et son refrain hyper catchy est du hard FM parfaitement maîtrisé. RAINBOW, PRAYING MANTIS, EUROPE, THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA se bousculent dans ma tête. Final Hour est le plus long morceau, la mélodie se développe sur plus de six minutes. C'est Rick ALTZI qui est au chant. Légèrement progressive, la composition invite au romantisme, à la rêverie, tout le génie de Victor OLSSON y est condensé. Quelque peu différent du précédent album (plus de claviers) Discovery n'en demeure pas moins un superbe album. Il va compter en cette année 2020 si riche et si intense. Je peux vous assurer 53 minutes d'un Hard FM/AOR majestueux et étincelant ! Discovery  nous emmène dans les étoiles !
Alors prêt pour un embarquement immédiat ?

Kiss From Above : cliquez ici

From A Whisper To A Scream : cliquez ici

Chronique de GATHERING OF KINGS : First Mission : cliquez ici


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Laudrome26 Le dimanche 31 mai 2020

Ville : Romans sur Isére
Merci Rémi pour tes commentaires ! Un bien bel album c'est sûr ! On est encore gâtés !
Rémifm Le dimanche 31 mai 2020

Ville : Chambéry
Entièrement d'accord avec toi Laudrome26, belle chronique qui résume bien un album plus tourné vers les claviers et un peu différent du premier, en raison de l'absence de certains musiciens, au profit d'autres tous aussi talentueux !!! 19/20 pour ma part (j'avais mis 20/20 au premier héhé !)
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CTP
The higher they climb
GOTTHARD
Made in switzerland
JIM PETERIK & WORLD STAGE
Winds of change
THE ANSWER
Everyday demons
GLYDER
Weather the storm
Chroniques du même auteur
DECARLO
Lightning strikes twice
THE NEW ROSES
Nothing but wild
MARENNA/MEISTER
Out of reach
PINNACLE POINT
Winds of change
GIRISH AND THE CHRONICLES
Rock the highway
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente