Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
NOCTU - Gelidae mortis imago

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
6titre(s) - 73minute(s)

Site(s) Internet : 
NOCTU BANDCAMP
NOCTU FACEBOOK

Label(s) :
Transcending Obscurity Records
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 07/06/20
Doom funéraire riche en contrastes
Que l'on parle de Doom Metal atmosphérique (comme dans la biographie fournie par le label) ou plus directement de Funeral Doom, on se trouve dans le cas présent confronté à un défi fondamental, strictement défini par des objectifs impératifs. Sur le plan des sensations et des atmosphères, il s'agit de mettre en scène un mal-être définitif et absolu. Dans la dimension instrumentale et vocale, cela se traduit par la conjonction d'ingrédients de base qui demeurent peu nombreux et bien identifiés : lenteur écrasante, pesanteur suffocante, vocaux d'outre-tombe, longueur des compositions... Ultime point commun : la difficulté à se démarquer, à faire preuve de personnalité sur des bases aussi restreintes. Pas évident, surtout quand l'essentiel a été posé dès la fin du siècle précédent par des groupes aussi essentiels que ESOTERIC, EVOKEN ou MOURNFUL CONGREGATION.

Œuvre d'un seul homme, NOCTU parvient avec ce second album (le premier Illuminandi - Esoterica illuminazione ermetica datant de 2017) à respecter les tables de la loi et, dans un mouvement analogue et simultané, à imposer une vision particulière. C'est en premier lieu l'agencement sonore qui distingue le style de NOCTU : caverneux, comme provenant d'une crypte, avec cependant suffisamment de puissance brute et de dynamiques relatives pour éloigner le spectre de la monotonie. Les guitares, que l'on parle des riffs ou des inserts solo mélodiques, semblent recouvertes d'un voile crasseux assez malsain, ce qui ne les empêchent pas de demeurer parfaitement distinctes.
Volontairement mixés en retrait et baignés dans un halo de saturation, les vocaux ressemblent moins aux sempiternels grondements qu'à une litanie blasphématoire sinistrement exhalée par une quelconque entité.

Par ailleurs, NOCTU propose une écriture et des arrangements intéressants. Si les rythmiques s'avèrent volontairement brutes et basiques, on est frappé par les arrangements (choeurs, piano, synthés) qui ajoutent des atmosphères gothiques, voire orchestrales et cinématographiques, majestueuses et décadentes. Le principe du contraste fonctionne ici à plein et cette cohabitation éloigne le spectre d'un rendu unidimensionnel et monocorde.

Enfin, l'agencement de l'album permet la mise en place d'une dramaturgie palpable, avec cette alternance de plages instrumentales brèves et atmosphériques et de trois compositions imposantes (deux titres de plus de seize et dix-huit minutes), voire carrément colossale dans le cas du morceau final Isolato Da Un Mondo Senza Speranza qui s'étale sur presque trente-deux minutes !!!
Cela ne rend pas l'écoute de cet album aisée, cela la rend tout simplement exigeante, l'auditeur étant confronté à une œuvre pourvue de points de repères suffisamment solides et concrets pour ne pas ressembler à un soporifique et vain exercice de style.

Vidéo de Fite Tenebre : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
AVA INFERI
Onyx
BLOOD CEREMONY
Living with the ancients
PLANET GEMINI
Wicked
INFIRMUM
Walls of sorrow
GRASS
Fresh grass
Chroniques du même auteur
HAWKMOTH
Godless summit
GRINDER
Dawn for the living
MAGNOLIA
Tänk själv
VARDIS
100 mph
LYKANTROPI
Spirituosa
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente