Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
WRATHRONE - Eve of infliction

Style : Melodic Extrem Metal
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 33minute(s)

Site(s) Internet : 
WRATHRONE GREAT DANE BANDCAMP

Label(s) :
Great Dane Records
 (16/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 28/02/2021
Finnish old school death metal
Eve Of Infliction représente le troisième album de WRATHRONE qui défend une vision d’un death métal traditionnel d’influence scandinave. Le son s’avère gras et saturé comme il se faisait au tout début des années 90. Ainsi Heartless Absolute me fait penser à DISMEMBER et surtout ENTOMBED : un début inquiétant, deux guitares accordées bas dans l’esprit de cette époque. Le chanteur possède une grosse voix gutturale (Leader Of The Lost) digne de celle de ses compatriotes ayant officié dans DEMILICH ou DEMIGOD.

Toutefois, réduire Eve Of Infliction à un clone de l’inégalable Left Hand Path constituerait une erreur car la palette artistique de WRATHRONE s’avère plus large. En effet, le death groovy en mid tempo de As The Knife Cuts Deep ou Darkness Concealing Chaos se rapproche plus d’un Clandestine avec cette urgence punk rock que je retrouve aussi sur Web Of lies. Donc je dirais une certaine variété dans cet héritage du death laissé par les fondateurs. De plus, le groupe parvient parfois à développer une mélodie typiquement finlandaise mélangeant mélancolie et atmosphère doom comme sur le très intéressant Infliction. Dans les points à améliorer, je relève ce son de batterie un peu trop étouffé à mon goût.

Même si WARTHRONE pratique un death métal old school (We Feast On Fear) l’ensemble n’est pas monocorde. Des riffs bien gras certes mais aussi quelques soli lumineux mais pas trop nombreux, juste ce qu’il faut (Web Of Lies). Dans les subtilités, j’ajoute la présence d’un chant criard grind qui vient ponctuellement se greffer sur les refrains (As The Knife Cuts Deep) ou l’intro hyper mélodique du final Sane – Insane, facile d’accès. La pochette d’album reste conforme au style, une durée de 33 minutes pour un disque allant à l’essentiel. À découvrir.

WRATHRONE :

L. HOLM - guitare
V. MÄKINEN - guitare
P. WÄRRI - basse
M.VEHEMAS - chant
M. RUOCHO - batterie

1. As The Knife Cuts Deep
2. Heartless Absolute
3. Darkness Concealing Chaos
4. Infliction
5. Leader Of The Lost
6. We Feast On Fear
7. Web Of Lies
8. Sane - Insane

We Feast On Fear : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GOJIRA
Fortitude
AKROMA
Apocalypse (requiem)
CRADLE OF FILTH
The manticore and other horrors
SIDUS ATRUM
Spiral of life
THE FLIGHT OF SLEIPNIR
Eventide
Chroniques du même auteur
DALTON
Pit stop
THREE LIONS
Three lions
AMON AMARTH
The pursuit of vikings 25 years in the eye of the storm
AIRBOURNE
Boneshaker
WET
One live – in stockholm
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /