Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BURNTFIELD - Impermanence

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 36minute(s)

Site(s) Internet : 
BURNTFIELD FACEBOOK
BURNTFIELD WEBSITE

Label(s) :
Progressive Gears
 (18/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 11/11/2021
Pop rock progressive « immersive » délicate, parfois onirique, terriblement mélodique, subrepticement romantique, voire mélancolique.
Comme tout un chacun le sait, le métalleux (mais aussi le hardos, le progueux…) est un être d’exception, doux et généreux (formule valide aussi au féminin) ! Spécimen velu charmant, attachant, intelligent, ouvert et curieux, il n’hésite pas, de temps à autre, à délaisser ses décibels, riffs, double-pédale et grosse caisse, grunts, growls…et toute la panoplie du parfait fan qui va avec. Ainsi fait, il s’aventure alors dans des intervalles musicaux calmes et sereins, fondés autour de rythmes apaisés et de douceurs sucrées, découvrant une autre lueur que celles du métal. Au gré de ses heureuses pérégrinations, il pourra, de la sorte, rencontrer...

… la musique de BURNTFIELD, groupe finlandais formé en 2012, qui m’avait profondément charmé en 2015 avec un EP 4 titres, Cold Heat (cliquez ici), puis totalement conquis en 2018 avec un premier album, Hereafter (cliquez ici).
En cette fin d’année 2021, le groupe, devenu trio avec Juho MYLLYLLÄ (chant / guitare), Maarten VOS (basse) et Steven FAVIER (batterie), propose son second album Impermanence.

Je partageais, en conclusion, à propos des 9 compositions de Hereafter « [qu’elles sont] abouties et inspirées, personnelles, mûries et sensibles, accessibles, élaborées avec soin pour tous les amoureux et amoureuses de belles mélodies et d’ambiances pacifiques. Et certainement pour les autres aussi ! ».
Ressentis et sensations qui demeurent intactes, identiques et infrangibles avec les 8 compositions de Impermanence. La musique pop rock progressive « immersive » de BURNTFIELD est délicate, parfois onirique, terriblement mélodique, subrepticement romantique, voire mélancolique.

Empty Dream (cliquez ici) ouvre l’album avec finesse sur un mid tempo / ballade gracieux. Cette atmosphère gracile, « fragile » et aérienne donne d’emblée le ton plutôt général du contenu de l’album. Something Real, magnifique ballade angélique épidermique, partage chant masculin et féminin, en duo sur le refrain. La voix de la chanteuse est superbe. Thank You For Everything est serein. Tout comme l’instrumental Everything Will Change qui clôt avec plénitude l’album.

Toutefois, BURNTFIELD sait accélérer le tempo, en donnant un regain d’énergie à ses développements musicaux. Mais tout en gardant cette caressante douceur instrumentale et vocale. Comme Back Again et l’entraînant Trust In You (cliquez ici) et sa forte inflexion pop / funky (le jeu de guitare).
The Light est plus bigarré, « sonne » plutôt néo progressif. Le solo de guitare et le final instrumental sont grandement réussis. La guitare et la mélodie peuvent rappeler le Men Who Climb Mountains de PENDRAGON (comme d’ailleurs le titre suivant Thank You For Everything).
Quant au nuancé Impermanence, d’une durée de 9 minutes, s’il débute avec une certaine vitalité, la suite du titre, instrumentale, s’installe dans une ambiance pacifique, invitant à un merveilleux voyage aux motifs mélodiques répétés (2 autres parallèles sont alors éligibles : THE PINEAPPLE THIEF de Bruce SOORD ou PORCUPINE TREE Steven WILSON).

La conclusion s’impose alors logiquement…les 8 compositions de Impermanence sont de nouveau abouties et inspirées, personnelles, mûries et sensibles, accessibles, élaborées avec soin pour tous les amoureux et amoureuses de belles mélodies et d’ambiances pacifiques. Et certainement pour les autres aussi ! ».

Impermanence :

01 : Empty Dream – 02 : Back Again – 03 : Trust In You – 04 : Something Real – 05 : The Light – 06 : Thank You For Everything – 07 : Impermanence – 08 : Everything Will Change
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ANGRA
Omni
SHADOW KEEP
The hourglass effect
VANISHING POINT
Dead elysium
DARKWATER
Where stories end
ANASAZI
Ask the dust
Chroniques du même auteur
PENDRAGON
Passion
SHINRAY
Stage 01
THE JOYSTIX
Punchline
PICAROON'S SPARK
Promo 2007
TAGADA JONES
A feu et à sang
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /