13 / 20
01/03/09
The 13th floor
SIRENIA
 
Quatrième album pour SIRENIA, groupe de l'ex-TRISTANIA Morten VELAND. Pour celles et ceux qui découvrent le groupe, SIRENIA officie dans le métal à chanteuse, influencé classique. Oui, je sais ce que vous vous dites, et vous n'aurez pas tort. Seulement, SIRENIA peut définitivement sortir de la masse ; leur musique étant très efficace.

Je renâcle généralement à l'idée d'écouter un disque laissant supposer une adaptation de discours pensée de bout en long, mais même si la formule SIRENIA semble bien établie, surtout pour sa dimension très accrocheuse, il faut reconnaitre que l'ensemble est non seulement très cohérent mais très entraînant. A partir du moment où ça fonctionne, où est le mal ? Du coup, voici 9 titres inspirés, mixés puissamment et mélodiquement imparables. Le chant de Mlle AYLIN n'a pas follement de corps (quoique, question corps, la gamine se défend ! Oups je m'égare !), mais elle remplit son contrat, même sans grande innovation en terme de tessiture. En revanche, les mélodies sont vraiment bien pensées, et s'impriment dans votre cerveau en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

D'une façon générale, les morceaux ont souvent tendance à commencer par une intro synthétique, puis ça riffe gras, les breaks sont bien souvent constitués de passages avec choeurs classiques du plus bel effet (Lucid Door), ou encore des passages acoustiques, du chant clair masculin qui passe très bien, et la plupart des morceaux renferment leur lot de growls et d'influences plus extrêmes. (le titre The Seventh Summer comporte même tout cela en même temps).

Formule simple, pas formidablement révolutionnaire, donc, mais SIRENIA signe là un disque aux allures de compil' de hits singles certes, mais très bien amené. Le fan du genre se délectera de cette musique directe et peu expérimentale, mais encore une fois, quand c'est bien fait, voire très bien...
Phil "KOB"
Date de publication : dimanche 1 mars 2009