Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  Concert RAMMSTEIN à Lyon ( COMBICHRISTRAMMSTEIN )
Date de publication : 05/12/09
Auteur : vyx
Le 2 décembre dernier, s’il y avait un endroit où il fallait être, c’était à la Halle Tony Garnier à Lyon. RAMMSTEIN était là et dévoilait un spectacle comme il en a le secret, devant un public en folie…
Arrivée à 17h devant la salle de spectacle, j’ai eu la chance de faire partie des 10 premiers rangs. Autant dire que c’était là qu’il fallait être pour pouvoir profiter au mieux du spectacle… La salle avait sa configuration la plus spacieuse, et laissait donc les trois gradins loin derrière. En attendant le show, la fosse s’est entièrement remplie de fans, de tout âge, dans une ambiance bon enfant. En discutant avec les gens autour de moi, j’ai compris que certains ne connaissaient que leur dernier album. D’autres encore, n’étaient là qu’en espérant les titres phares du groupe…

Pour ma part, ayant fait partie des privilégiés de Nîmes en 2005, je craignais d’être déçue du spectacle ainsi que des titres, qui s’annonçaient en majorité tirés du dernier album, Liebe ist fur alle da. C’était sans compter sur l’esprit créatif de nos 6 musiciens…
La première partie fut assurée par COMBICHRIST, groupe d’électro indus venu tout droit de Norvège. Ce qui a marqué particulièrement les esprits, c’est la présence de deux batteries de chaque côté de la scène et leur look bien personnel, savant mélange de KISS et SLIPKNOT. Ambiance donc un peu rave pour un tour de chauffe des plus efficaces. Aux premiers rangs, ça bouge déjà pas mal au rythme très soutenu des batteries qui se sont répondues pendant plus de 35 minutes. Grosse bonne surprise, qui s’est terminée sur un violent "envoyé-boulé" des batteries et des claviers…

La suite de ce report est susceptible de spoiler certaines surprises du spectacle… A vous de voir si vous voulez savoir…

Un rideau noir rigide opacifie toute la scène… Puis, un coup de hache et un rai de lumière… Petit à petit, la silhouette de Richard se dessine sur une lumière blanche puissante… Le concert commence… Les guitares endiablées se déchaînent sur Rammlied, alors que c’est la folie dans la fosse… Autant dire que je n'ai pas pu profiter de la première chanson, tellement on a été balloté, écrasé, etc. Fin de la première chanson. je me suis dégagée un peu sur la droite, les gens autour de moi sont plus tranquilles. C’est le début du grand frisson. La scène est très industrielle. De larges colonnes de fumée, des sortes de ventilateurs de lumières, la croix de Rammstein en spots présente partout sur scène, le tout sur un fond noir fissuré. Ambiance lourde sur scène et gros matériel, expliquant probablement le nombre incroyable de camions sur l’arrière du parking de la salle.
Les titres se sont enchaînés avec pour chaque morceau des surprises pyrotechniques à la hauteur de celles de Nîmes pour certaines. Sur Feuer Frei, les désormais très connus lance-flammes à la bouche des guitaristes et de Till ont enchanté la foule… Belles surprises de Till, le pyrotechnicien du groupe : l’ascenseur en feu d’artifice, les ailes enflammées d’un chanteur d’ange pour un final sur Engel). Une métaphore au canon à mousse pour un Till déchaîné sur Pussy… héhéhé Les poupées à l’œil laser vert sur Wiener Blut ont donné une ambiance un peu plus macabre sur scène, mais bien fendard. Et bien sûr, concert en France oblige, un Frühling in Paris, pour le plaisir d’entendre Till chanter en français un « Non, je ne regrette rien ». J’avais la banane, je dois l’avouer. Un concert qui aura su me faire apprécier leur dernier album, bien plus que le CD qui tourne en ce moment sur ma platine… Et le traditionnel tour en bateau sur la fosse. Flake a essayé un style debout, mais on le sentait pas très rassuré. Il a sorti alors le drapeau français et l'a fait tourner en l’air avec l'envie flagrante d'attiser à foule…

Côté son, les bouchons étaient de mise, surtout pour les premiers rangs. Et à part quelques problèmes de déraillement de voix de Till (ou alors de son de chant mal réglé, je ne sais pas), les rythmes très rammstein…iens étaient au rendez-vous : Du Hast, Ich Will, Sonne, Links 1 2 3, Benzin, Keine Lust, Weißes Fleisch étaient vraiment énormes, d’autant qu’on les connaît par cœur et que c’est toujours génial de pouvoir les hurler sans entendre sa propre voix…

RAMMSTEIN, on le sait, c’est avant tout un show et on peut se demander si ces six hommes, en bons professionnels, savent vraiment s’amuser sur scène. Très (trop) sérieux sur scène, ils enchaînent les titres sans vraie communication avec le public. Dommage, un sobre « Merci, Lyon, vous avez été extraordinaires » de Till seront les seuls mots du groupe pour son public. Un contact un peu froid que j’avais déjà déploré pendant Völkerball… Mais, pas moins de deux rappels, pour ces pros, qui ont su une fois de plus assurer un maximum…

Grosse claque donc, peut-être dûe en grande partie, à ma proximité de la scène…

Mein Herz brennt

Set List:
1. Rammlied
2. B********
3. Waidmanns Heil
4. Keine Lust
5. Weißes Fleisch
6. Feuer frei!
7. Wiener Blut
8. Frühling in Paris
9. Ich tu dir weh
10. Liebe ist für alle da
11. Benzin
12. Links 2-3-4
13. Du hast
14. Pussy
15. Sonne
16. Haifisch
17. Ich will
18. Engel



COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
hachik0 Le dimanche 17 janvier 2010
Le premier concert de Rammstein auquel j'ai pu assister. C'était vraiment génial <3. Un peu déçue qu'il y ait eu autant de chanson du nouvel album mais c'était vraiment super tout de même. De lire ton article m'a fait revivre ce moment innoubliable ! D'autant plus que j'ai eu la chance de recevoir un pass Backstage durant le concert et j'ai pu boire du vin rouge et de la bière en leur compagnie. Par contre je suis daccord, accoustique de merde, vraiment décevante la Halle Tony Garnier !
RammsteinMM38 Le jeudi 10 décembre 2009

Ville : Vienne
Un super rapport Live. C'est vrait qu'il avait des gens de tout moi même étant ado ( 15 ans) Jy suis aller avc mon copain et avec des amie eux plus grand que moi , Jai peus analyser que mon grand-pére et mon frére avait raison eux aussie fan de Rammstein mon fait conprendre que ce groupe est le meilleur maintenent jy croie er j'ai hate de les revoirs sur scéne. ça te dérange çi je prent des Photo mais je m'étrés un Lien moi j'ai prit que des vidéo.
Bench666 Le mardi 8 décembre 2009
je crois que tu as fait une bonne analyse de cette soirée Sébastien , rien à ajouter si ce n'est que la halle Tony Garnier a vraiment une accoustique de merde ( elle me fait plus penser à un hangar à bestiaux qu'à une réelle salle de concert, dsl Mr Eiffel on ne peut pas etre bon partout !!! ) , la honte pour la 2eme ville de France .
Commentaire de vyx : A cela, rien d'abberant, aud part la Halle TG était un marché à bestiaux, puis une usine d'armement et enfin un abattoir avant d'être tranformée dans les années 1990 en salle de concert...
Sébastien Le dimanche 6 décembre 2009

Ville : Chambéry
Avant tout, félicitation vyx, superbe Live Report & photos... j'ai rajouté quelques photos ! Sinon, mon retour perso sur ce concert est plutôt mitigé (le moins bon concert que j'ai vu après lyon 98, nîmes et paris 05) ! une des explications principales reste les titres joués sont trop récent, puisque je suis un fan de la première heure et les 2 derniers albums sont très moyens, pour ma part ! Sinon le concert : Ce que j'ai aimé : le coté pro et puissance de RAMMSTEIN (made in Germany !), quelques nouveautés en pyrotechnie, les anciens titres (Du Hast, Ich Will, Links 1 2 3, Benzin, Keine Lust, Weißes Fleisch) Ce que je n'ai pas aimé : la salle, le son, absence de communion entre le public et RAMMSTEIN (le public dans la fosse est plus préoccupé par leurs appareils photos créant moins d'ambiance), la durée (seulement 1h30 !)/prix de la place, trop de titres du dernier album ont été joué. Malgré ces quelques critiques, reste que RAMMSTEIN reste le groupe culte sur scène et doit être vu au moins une fois dans sa vie ! Enfin, le prix de la bière était pas cher !
whoyouare Le dimanche 6 décembre 2009

Ville : Rhône-Alpes
Ce fut effectivement un très grand concert , ENORME ,j'ai hâte de les revoir : Fichtre Genève c'était en Novembre.Attendre 5 ans ? J'ai aussi regretté ce manque de communication avec le public.
Rémifm Le dimanche 6 décembre 2009

Ville : Chambéry
Excellent live report, Vyx, merci !!! Bzzz
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- Le WARNING FESTIVAL du Samedi 12 Septembre 2009 à la salle La Traverse du Bouget Du Lac, (73 Savoie /. France).
- Paris Metal France Festival 4, Divan Du Monde le 8 janvier 2012
- SONATA ARCTICA + GUESTS AU TRANSBORDEUR
Dossiers du même auteur
- Live report 30 ans NIGHTMARE!
- Live report Concert SABATON + NIGHTMARE Lyon
- WACKEN 2010
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente