Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  MANIGANCE et HEAVENLY live à Paris - Divan du Monde, le 12 juin 2011 ( HEAVENLYMANIGANCE )
Date de publication : 16/06/11
Auteur : metalmp
Voici quelques temps que je souhaite pouvoir voir MANIGANCE et HEAVENLY sur scène. Alors quand les deux groupes annoncent jouer sur la même affiche, je n’ai aucune hésitation. Le concert a lieu au Divan du monde, une salle du quartier de Pigalle que je ne connais pas encore, un lieu sur deux étages, doté de divans (surprenant, non ?) en guise de décor, et qui peut accueillir environ 500 personnes. Seule une difficulté me semble pouvoir nuire à ce concert : il a lieu au beau milieu du week end de la Pentecôte, et les week ends à rallonge, cette année, n’ont pas été nombreux. Certains peuvent donc en profiter pour fuir la capitale au détriment des artistes présents en ce 12 juin. Ce sont pourtant pas loin de 300 personnes qui ont fait le déplacement, et cela de toute la France puisqu’on y trouve aussi bien des sudistes que des Chtis. J’ai même croisé quelques Espagnols. Un public de fans, donc… ce qui promet une belle ambiance.

Si MANIGANCE vient ce soir défendre son dernier né, Récidive, paru en janvier dernier, HEAVENLY va-t-il nous proposer de nouveaux titres ? Car Carpe Diem, son dernier album, affiche déjà deux ans au compteur. Le groupe devrait logiquement proposer un nouveau méfait teinté de QUEEN en 2011. Mais non. Un album est certes prévu, mais pas avant 2012.

Ce soir HEAVENLY est venu avec sa batterie. Résultat: l’espace scénique qui lui reste est minuscule et les cinq musiciens risquent fort de s’y retrouver à l’étroit. Oui, vous avez bien lu, ils ne sont que cinq, Charley CORBIAUX ayant décidé d’arrêter purement et simplement la musique. Olivier LAPAUZE prend toutes les guitares en charge et s’en tire plus que bien. Démarrant son set par le morceau titre de son dernier album, HEAVENLY cherche ses marques sur cet espace restreint. Dès A Better Me, la bride est lachée et la température monte d'un cran. Ce que confirment autant Liberty que l'attitude du public. Chaque album est passé en revue et force est de constater que les doubles grosses caisses mélangées aux accents les plus pop de la musique de HEAVENLY passent vraiment bien l’épreuve de la scène. Chaque titre fait mouche, le public participe facilement, et hormis le manque de place pour que chacun puisse librement s’exprimer, chaque musicien fait preuve de mobilité occupant chaque coin de cette parcelle de scène afin de satisfaire un public de connaisseurs qui reprend aisément chaque refrain sur ou sans demande de Ben SOTTO, le chanteur.

En une heure quinze environ, HEAVENLY propose des extraits de l’ensemble de sa discographie et, sur disque comme sur scène, l’influence de QUEEN est toujours aussi évidente. A Better Me, parmi d’autres, en est une parfaite illustration. Le plus clame Dust To Dust est dédié à Patrick ROY et est le moment intense en émotion du concert avant que HEAVENLY ne joue sa reprise de And When The Rain Begins To Fall en guise de pré adieu.

Le rappel commence de manière originale avec un solo de batterie pendant lequel Piwee joue sur les ambiances plus que sur la démonstration gratuite ou la vitesse dans un esprit assez jazzy et pendant lequel les cymbales ont un rôle prépondérant. Le set se termine avec un Fullmoon mémorable avant que les cinq ne quittent rapidement la scène pour la débarasser du matériel et céder la place aux maitres de cérémonie..

Setlist HEAVENLY : Carpe Diem, Spill Blood On Fire, Lost In Your Eyes, A Better Me, Sign Of The Winner, Liberty, Riding Through Hell, Solo guitare, Virus, Dust To Dust, And When The Rain Begins To Fall. Rappel: Solo batterie, Fullmoon .

A 21H précises, MANIGANCE déboule sur scène et attaque très fort avec deux morceaux de Récidive qui mettent les pendules à l’heure. Pour leur premier concert Parisien en tête d’affiche, les Palois ont choisi à la fois l’efficacité et le raisonnable d’une salle de moyenne capacité. A très juste raison comme ils le démontreront tout au long des 90 minutes qui suivent. Soudain, alors que tout se déroulait à merveille, lorsque MANIGANCE entame Envahisseur, Didier DELSAUX commence à chanter dans le vide. Son micro est HS… Sans se démonter, il s’installe devant celui de Marc DUFFAU (basse), vérifie tranquillement son outil, trouve la faille et repart de plus belle alors qu’en coulisse on s’affole quelque peu, tendant un autre micro que le chanteur ignore. Mercenaire, clairement taillé pour la scène, voit le public sauter en cadence, public que François MERLE vient haranguer sur D’Un Autre Sang, rapidement suivi de Mourir En Héros et ses accélérations qui font mouche. La complicité entre les musiciens est toujours d’actualité, et Jean LAHARGUE, le dernier arrivé, remplaçant discret de Florent TAILLANDIER aux claviers, se fond parfaitement dans le groupe dont le leitmotiv semble être encore et toujours l’amitié.

A l’issue de Dernier Allié, Didier présente Bruno RAMOS qui attaque un solo efficace avec Utopia, directement enchainé par Ange Ou Démon. Les classiques défilent, en tout cas ce que les fans et connaisseurs peuvent considérer comme tels, car l’efficacité live des morceaux de MANIGANCE est réelle. Autant que la complicité entre les membres du groupe, ou celle des deux guitaristes sur Maudit. Puis vient le moment de repos du chanteur qui cède la place à ses complices sur Vertiges avant de revenir avec une pensée émue pour Patrick ROY. Récidiviste, dernier extrait du dernier album, annonce la fin du set de MANIGANCE qui revient, pour un unique et quelque peu frustrant rappel, jouer En Mon Nom et le positiviste (important, à notre époque) Privilège.

Pour son premier soir en tête d’affiche, MANIGANCE aura donné un spectacle dynamique et plein d’une énergie positive et ne s’est pas gêné pour la partager avec un public acquis d’avance. Et si des morceaux comme Dernier Hommage ont manqué à l’appel (OK, je chipote un peu, mais j’adore cette chanson), les sudistes méritent de retrouver Paris dans une plus grande salle. A la rentrée peut-être, au cours d’une vraie tournée ? Ce sera en tous cas un plaisir de revoir chacun de ces groupes exemplaires de professionnalisme et d’humilité, tous les musiciens venant se mêler au public pour des séances dédicaces et photos, créant un joyeux bordel tel que la sécurité aura, dans un calme ferme, un peu de mal à faire sortir tout le monde...

Setlist MANIGANCE: Aura, Larme De L’Univers, Délivrance, Héritier, Envahisseur, Mercenaire, D’un Autre Sang, Mourir En Héros, Dernier Allié, Utopia, Ange Ou Démon, Maudit, Vertiges, Récidiviste, Dès Mon Retour. Rappel : En Mon Nom, Privilège

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Duby Le jeudi 16 juin 2011
Je confirme que c'était du tout bon. Malgré la pluie, un long week-end, l'affluence était là et l'ambiance aussi ! Je rajouterais aussi un problème de gratte, et le temps d'en changer, Didier Delsaux à intelligemment comblé. Les deux groupes m'ont régalé ce soir là...
Commentaire de metalmp : Merci pour la gratte, je ne l'ai pas vu celui là... Cela dit, ça fait plaisir de voir une salle pleine. Même si je l'aurais préférée un peu plus grande.
Rémifm Le jeudi 16 juin 2011

Ville : Chambéry
Une bien belle soirée dis donc !!! Du velours ou du chrome sur les divans ??? Chouette report, as usual !!! Tchuss.
Commentaire de metalmp : Du tissus, ça suffit... On connaissait la musique de chambre. On a maintenant le Metal de salon !
Axldobby Le jeudi 16 juin 2011

Ville : Bretagne
Où est passé le bassiste Matthieu Plana ?!? P*****, le navire dérive ! Hey, Charley Corbiaux c'est quand même L'UN des guitaristes emblématiques de HEAVENLY :'( Ne reste plus que Ben Sotto ... Certes, il reste aussi Olivier Lapauze, cependant le duo Lapauze-Corbiaux c'était quelque chose ! :o Espérons que le line-up se stabilise. Cela me ferait ch*** de voir l'un des seuls groupes français que j'apprécie partir en sucette ... :(
Commentaire de metalmp : Eh oui, il ne reste que Ben de la première mouture du groupe. Si Charley a quitté HEAVENLY, ce n'est pas pour des raison de divergences musicale. Et, franchement, je n'ai pas l'impresison que le groupe parte en sucette. Je les ai trouvés à l'aise et décontractés.
Raskal Le jeudi 16 juin 2011

Ville : CHAMBERY
Marpa nous fais vraiment visiter le "Paris Underground" du Métal ! Des lieux de concerts les plus improbables mais toujours plein de charme ! Ca me fait pe,ser que j'avais vu HEAVENLY à Annecy en première partie de STRATOVARIUS tout début 2000 !!! Depuis j'ai pas trop suivi leur carrière (encore des lacunes à combler) mais j'aimerai bien découvrir les derniers albums si en plus il y a des influences QUEEN je suis curieux...Pour MANIGANCE j'aimerais bien revoir ce groupe en Rhone Alpes ! A chaque fois c'est un vrai plaisir de discuter avec Didier notamment ! En tout cas MANIGANCE est un des groupes qui donne du relief au Métal mélodique français et qui mérite notre soutien
Commentaire de metalmp : Des lieux à découvrir... il y en a encore, c'est sûr! En ce qui concerne Heavenly, les influences, si elles sont évidentes, sont totalemnt assumées et intégrées à leur speed mélodique.
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- KNOTFEST meets HELLFEST 2019 !
- W.A.S.P. - The Crimson Idol 25th Anniversary World Tour - Dimanche 5 novembre 2017 - CC John Lennon - Limoges
- COLLAPSE - ALEX CORDO - BRIN DE ZINC Vendredi 19 Janvier 2018 !
Dossiers du même auteur
- Mark REALE, guitariste de RIOT est mort...
- ACCEPT live à Paris - Elysée Montmartre, le 18 janvier 2011 (avec STEELWING)
- HELLFEST: le site du festival vandalisé.
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente