Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Dossier :  Chili - Argentine Chroniques CD
Date de publication : 06/04/08
Auteur : Nico

(Fanzine n°32 - Juin 2005 - Raskal) 

 

Grâce à la fabuleuse rencontre avec les amis de SIX MAGICS en Juin 2004, j’ai été invité par Erick et sa compagne Elizabeth à séjourner à Santiago la capitale chilienne. L’occasion rêvée de découvrir ce mystérieux pays et  SIX MAGICS dans son environnement naturel ! Cela serait mentir que de vous dire que j’ai vu le Chili car compte tenu de sa structure (une bande d’environ 200 Kms sur une hauteur de près de 4000 Kms) je n’ai pu voir que Santiago, Valparaiso et Vigna Del Mar le tout en 15 jours…il en faudrait dix fois plus pour voir le nord plus désertique et le sud avec la Patagonie…C’est pourquoi je me consacrerai à la partie Métal du séjour.  A commencer par SIX MAGICS que j’ai pu voir deux fois en répétition et une fois sur scène pour un Tremplin « Rock » où le groupe a joué trois de ses titres de manière très pro et structurée (à l’image de leur dernier album et de leur personnalité).
Chicho le chanteur, Mauricio le bassiste, Gabriel l’autre guitariste et Nino le batteur sont vraiment des mecs supers que j’espère vous pourrez voir un jour sur scène et après un concert !
Pour revenir au sujet du jour, faire un rapport complet et détaillé de la scène de ce pays serait un exercice trop périlleux et surtout une masse de travail trop importante. Pour information j’ai mis les contacts qui apparaissent sur les disques mais je ne peux vous en garantir la « fraîcheur »…
C’est pourquoi je me contenterais de vous décrire les CD que j’ai pu acheter en y ajoutant les liens Internet nécessaires pour que vous puissiez directement approfondir le sujet !
Allez pas une seconde à perdre, on y go !

AFTERLIFE
They Who Believe – 2004 Démo – 5 Titres – 27’ (Raskal) ***
www.afterlife.cl   contacto@afterlife.cl

Avec cette démo AFTERLIFE montre un visuel plutôt mature qui au final va assez bien coller au contenu. Le Heavy mélodique joué n’a rien de transcendant mais montre les capacités du groupe à être bon et à assurer des compositions réalisées dans le moule de la vague Speed Mélodique. Des musiciens très à leurs aises, un chanteur parfois un peu juste qui manque de relief, une bonne production et des soli « clavier/guitare » assez longs, voilà pour le menu.
Le premier titre Forgotten Lord est speed avec un solo très « musique classique » (désolé de ne pouvoir identifier ce passage mais dans cette matière je n’ai pas eu mon BACH !).
Le deuxième titre est pour moi le plus réussi avec plus de sept minutes qui mettent vraiment le groupe en valeur. Infirium est le titre et on dirait une sorte de CONCEPTION première époque en plus Speed Heavy Mélodique. Il y a un très bon break en ambiance et franchement là on se dit « super » ! Les deux derniers titres Symbolic et Ancient Rituals sont bons mais trop entendus. Le groupe possède également des influences de NOCTURNAL RITES ou SYMPHONY X…
Enfin une reprise de BLACK SABBATH, TV War. Laissons AFTERLIFE trouver le chemin qui les démarquera des autres et attendons la suite pour juger.

ALQUIMIA
Fe Contra Fe – 2001 Autoproduction – 8 Titres – 52’ (Raskal) ***
www.metalquimia.net   informa@metalquimia.net

Voici un groupe chilien qui a lui aussi bien écouté Maiden dans sa jeunesse, les premiers accords de Justo Aqui, Justo Ahora ne laissent aucun doute, ce titre a du être composé deux minutes avant minuit…ALQUIMIA est un groupe classique de Heavy métal 80’s avec une manière très espagnole de jouer. Le son et la voix sont chauds ce qui confère à ce CD un climat des plus agréables. Les titres sont carrés et bien en place (avec une mention particulière pour Justo Aqui, Justo Ahora et Dejenlo Salir, le premier et le dernier titre). Même si sur la longueur les titres manquent de relief, on va dire que ce Fe Contra Fe joue son rôle de premier album auto produit.

BATTLERAGE
Steel Supremacy – 2004 Highland – 9 Titres – 39’ (Raskal) ******

“We Kill as we Play. Just True Heavy Metal” le message est clair non ? Voici un groupe chilien qui joue à fond la carte Heavy « cartouchières, cuir et clous ! » en revendiquant haut et fort ses origines 80’s ! Manilla Road (dont une reprise de Necropolis figure sur ce CD), Grave Digger, Mercyful Fate, Slayer (le 1er) voir par certains cotés Venom !
Du gros qui tache avec une grosse production un chant et des musiciens qui assurent, nul doute que les HEAVY METAL Warriors que vous êtes se sont déjà levés à l’unisson pour saluer ce nouveau groupe désireux de vous faire exploser les cervicales ! Du garantie sans claviers ni trompettes, des riffs à faire passer les groupes de Speed Mélodiques pour des musiciens de studio pour groupe Pop Star Ac’! Allez pour le plaisir les titres qui à leur simple lecture vous donneront un aperçu du massacre à venir !
Heavy Metal Axe, Spawn of Terror, The Cult of Doom, Wage The Demons War, Covered in the Blood of the Gods, The Nameless One et Battlerage. Voilà vous êtes prêts à vous faire écrabouiller par les guitares barbares de ce groupe Chilien! En plus chaque titre se diffère des autres en proposant des atmosphères plus Heavy, plus Thash ou plus Doom !
Après les STEEL GLORY, DOMINUS PRAELII, LONEWOLF & Co voici BATTLRAGE !
 
BLODEN WEDD
Raging Planet – 2001 Toxic Rec – 8 Titres + 1 Intro – 57’ (Raskal) ***
www.bloden-wedd.com      info@bloden-wedd.com

Après un premier CD sorti en 1998 sur Picoroco, Times Go On, revoici un des plus ancient groupe de Heavy en activité, BLODEN WEDD. Leur premier album était très Maidenien, Underground et pas mal du tout, même sur la longueur certaines suffisances se faisaient ressentir. Avec une pochette moins 80’s, Raging Planet nous montre un groupe plus carré, plus pro et beaucoup plus « agressif ». Un Heavy 80’s joué de manière virile (certains riffs sont limite Thrash dans l’âme). Musicalement c’est bien fait, avec ce coté ‘ Maiden’ mais beaucoup moins prononcé que sur le premier album, les soli sont sympas et certains titres sont vraiment bons ; seule zone d’ombre, le chant qui est un peu juste sur la longueur…
On n’est pas loin d’un très bon album mais il manque encore quelque chose pour le rendre indispensable. Le groupe est toujours en activité et j’attends plus de leur prochain album car le potentiel est là.

CRISALIDA
Contacto – 1998 Autoproduction – 3 Titres – 14’ (Raskal) **

Ce MCD n’est pas d’aujourd’hui, certes mais il montre une autre facette du Métal Chilien, le Métal Progressif. CRISALIDA officie dans le registre Dream Theater, avec cependant beaucoup de retard et de lacune sur le Maître…De bons musiciens, une chanteuse correcte, mais un manque d’inspiration font de ce MCD un premier contact sympa sans plus.

ENCRUCIJADA
Entre Lo Eterno y Lo Divino – 1999 K7 Autoprod – 4 Titres + 1 Intro – 14’ (Raskal)****

Voici un groupe qui joue du Heavy mélodique 80’s avec un certain talent. Le son de cette K7 (originale avec livret couleur) est ce qu’il est, mais les compos sont carrées, directes et mélodique. Alas de Libertad ouvre le feu sur un tempo rapide qui montre l’aisance des musiciens et du chanteur. Progreso Irracional continue sur un tempo médium (qui accélère sur le solo) qui assure, dans une lignée plus Underground des bons titres de HEAVEN’S EDGE ou SKID ROW. Allez hop on tourne la K7 et c’est Sin Rumbo qui redémarre toujours dans cet esprit 80’s qui donne envie de taper du pied, avec un couplet chanté sur un basse batterie efficace, puis le refrain avec les guitares et on replonge sur un break basse batterie tout en douceur avant de repartir sur un solo. Classique mais ça le fait ! Enfin Destino Del Alma termine sur un rythme rapide toujours du typique Heavy/Hard 80’s « à l’espagnol » !
Vraiment dommage que ce ne soit pas sur CD avec un bon son pour le confort d’écoute !

ENIGMA
Voces Disidentes + Espacios Vacios – 1998 Auto Production – 13 Titres – 61’ (Raskal) ***
www.cmet.net/enigma   enigmachile@hotmail.com

Heavy Métal actuel avec touche Prog, voici une des solutions possibles pour cette Enigme. Une bonne production pour Voces Disidentes de 1997 et un peu moins pour Espacios Vacios de 1995 ; à noter que ce CD propose la version remasterisée des deux réalisations du groupe.
Les compositions sont (à une ou deux exceptions) agréables à écouter mais nécessiteront deux ou trois écoutes pour cela. Non pas qu’elles soient compliquées, mais le style est difficile à comparer sur la longueur (on y retrouve des plans Maiden, Dream Theater bien sûr mais sans aucun clavier). Il s’agit plus de Heavy que de Prog et les musiciens sont vraiment très bons (cela confirmé par Erick de SIX MAGICS), seul le chant est un peu trop « passe partout » et sans grand relief. Un CD intéressant mais pas indispensable.

ETHERNIA
Fuera De Este Mundo – 2003 Autoproduction – 5 Titres + 1 Intro – 29’ (Raskal) ***

Quelle surprise de découvrir que le frère de Erick (guitariste de SIX MAGICS) joue de la batterie dans ce groupe (enfin jusqu’à l’année dernière) ! ETHERNIA et sa pochette très « Prog » officie dans le registre Speed Mélodique actuelle. On pourrait les ranger dans la famille des Stratovarius, Sonata Arctica, Axenstar ou Celesty. Le niveau technique est très bon, l’utilisation des claviers est sympa et les lignes de chant sont très entraînantes. La production est pour un premier essai auto produit plutôt dans une bonne moyenne, le chant est correct et l’agencement des compositions est bien senti. Franchement sans cirage de pompe, si on aime le Speed Mélodique avec des claviers présents, ce Fuera De Este Mundo est une petite sucrerie qui passe bien (à part un titre) et qui montre un potentiel intéressant. Un deuxième album est en préparation, à suivre donc !  

HUMAN FACTOR
Unleashed – 2004 Benighted – 11 Titres + 1 Clip – 48’ (Raskal) ******
www.humanfactorband.com

J’ai eu la chance de voir ce groupe sur scène à Santiago ce qui va me permettre d’affiner ma chronique. Cela sera d’autant plus facile que mon impression « Live » rejoint celle de l’écoute de Unleashed… HUMAN FACTOR possède un gros potentiel qui ne demande qu’à exploser ! Il lui faudra pour cela trouver un peu plus de nuances sur ses compositions, en effet c’est le point faible, des compos qui se ressemblent et qui pour beaucoup manquent de relief.
Musicalement c’est très bon, une bonne dose de US Métal 80’s joué en version actualisée (pas tant que ça). Difficile de trouver des influences, mais pourquoi ne pas dire du Chastain en plus Speed et incisif ? Les soli à deux guitares sont inspirés et jouent sur un rythme speed et rentre dedans principalement. Sur onze titres, huit compositions sont vraiment efficaces et ceci à tout niveau (lignes de chant et musique) Sky Warning, Inside Hell et Human Factor, We Are More,Fire,Time Traveller II, See The Light ) ! En plus le CD finit en beauté le dernier titre qui porte bien son nom (Faster), quel titre avec un break qui tue ! Je pense que HUMAN FACTOR est sur la bonne voix et on espère un deuxième album encore plus « Parfait » ! Au rayon améliorations à apporter, un chant qui manque encore un peu d’amplitude et des compos à varier plus, il manque un ou deux titres plus médiums et carrés !  

INQUISITION
Black Leather From Hell – 1998 Miskatonic Music – 9 Titres – 46’ (Raskal) ******
Live Posthumous – 2001 Miskatonic Music – 8 Titres – 39’ ****
Metal Genocide – 2004 Negative – 12 Titres – 47’ *****
www.inquisicion.scd.cl 

L’un des groupes cultes chilien, des vieux de la vieille qui respirent à plein nez le bon vieux Heavy Métal 80’s comme on l’aime ! Black Leather From Hell sonne carrément MAIDEN, MERCYFULL FATE, JUDAS PRIEST! Oui vous ne rêvez pas! Et du très inspiré avec une bonne production, un son chaud d’époque, un excellent chanteur, des rythmiques, une bonne basse, des breaks, des refrains la totale quoi ! Comment n’avons-nous jamais entendu parlé de ce groupe auparavant ! Jouissif et à posséder absolument !
Live Posthumous est dans la continuité mais seul problème sur ce Live, il n’y a qu’une seule guitare…Du coup le son de ce live est très « roots » ce qui donne presque un autre visage au groupe. On y retrouve seulement deux titres de Black Leather…, DragonSlayer et Army of Darkness plus deux titres inédits tirés de la session d’enregistrement de ce même album.
Enfin le dernier album en date, Metal Genocide qui confirme l’excellente impression des deux précédents. Une meilleure production et des compos vraiment cartons qui balayent les grands classiques des 80’s (Maiden, Judas, Accept, le 1er Motley Crüe, Dokken mais moins Mercyfull Fate) avec quelques touches 90’s (Heaven’s Edge par exemple). Moins Heavy pur et dur, plus abouti et « mélodique » mais toujours dans le haut de gamme. The Caravan of Death, Up the Metal Hammer, Raiders...sont de vraies compos dignes des grands! Les trois derniers titres sont en espagnols et certainement de vieux titres rejoués vu la différence de style. D’autres albums existent et nous nous mettons de suite sur leur piste !
La torture n’a jamais été aussi douce qu’avec INQUISITION !  
            
IRREVERENCIA
Dadme la Otra Mejilla – 2001 Auto production – 5 Titres – 29’ (Raskal) *****
www.gratisweb.com/irreverenciachile      irreverencia@rockextreme.com      

Acheté à cause du prix très attractif et non pas à cause de la pochette très Gothique, ce MCD de IRREVERENCIA est vraiment une bonne petite surprise. De bonnes rythmiques Heavy 80’s, une basse bien présente, des riffs efficaces et une petite ambiance « sombre » font de ce disque une belle pièce de Heavy Underground ! Des titres qui speed mais qui savent ralentir avec des soli efficaces et des lignes de chant classiques mais bien en place, franchement on ré écoute ce Dadme la Otra Mejilla avec plaisir. Les compos sont jouées avec une hargne et un feeling qui donnent ce coté dynamique aux cinq titres. Un titre comme En Ruinas comblera tous les amateurs de Headbanging ! Bien sûr bon nombre de rythmique rappelleront Maiden (attention les compos ne sont pas du Maiden pour autant), mais pour un premier CD, le résultat est très bon (tout en restant sur deux ou trois points perfectible).

MAGNALUCIUS
The Quest – 2002 Picoroco – 10 Titres + 3 Interludes – 72’ (Raskal) **
www.magnalucius.cl

Construit comme un concept album ce Cd de MAGNALUCIUS est réservé aux amateurs de Speed Heavy Mélodique aux compositions assez longues. On est loin du riff refrain, hache et Démons de BATTLERAGE ! Non ici tout n’est que raffinement à l’image de la pochette et du luxueux livret 10 pages en papier glacé. Par contre le sujet de cette quête concerne bien le monde de l’héroïque Fantaisie avec ses dragons et ses chevaliers. On est dans un registre très Latin et MAGNALUCIUS (au nom Latin) aurait pu être un groupe italien de Speed Mélodique qui construit ses titres de manière Progressive et qui change souvent de tempo. Un groupe italien qui allierait le meilleur et le moins bon…Le chant est limite, il est vite pénible, et les compos trop longues, n’accrochent pas trop si ce n’est certains passages rythmiques et soli intéressants. Je dirais un début bien mais sans plus à moins d’être un Ultra du genre.     

MYTHOLOGY
The Kingdom of Sun – 2002 Autoprod – 11 Titres + 2 Interludes – 63’ (Raskal) *****

Ce groupe a une très bonne renommée au Chili et SIX MAGICS en a d’ailleurs fait la première partie en 2002. Effectivement ce CD montre un groupe très pro et fort agréable. Le style est un mélange de Speed Mélodique, de Heavy avec de petites touches de Prog. La formule mathématique (ancien) LABYRINTH, (vieux), DREAM THEATER en plus Heavy,  (vieux) CRIMSON GLORY pourrait être appliquée. C’est très frais, dynamique, varié, les rythmiques sont là, les claviers aussi et 1/3 des titres font vraiment CRIMSON GLORY (voix y compris). On sent les musiciens à leur aise pour rendre chaque titre attractif et pour beaucoup plein de feeling (pour un style pourtant fait et refait). Il manque (et c’est vraiment dommage) une grosse production). MYTHOLOGY est l’un des groupes phare en Heavy Mélodique et je vous le recommande. 

PANZER
Rock’n’Roll Addiction – 1998 WEA – 12 Titres – 60’ (Raskal)

Tout d’abord un grand merci à Nino le batteur de SIX MAGICS de m’avoir offert ce CD !
PANZER c’est le groupe emblématique du Heavy 80’s chilien, les vieux de la vieille, ceux qui possèdent la culture et l’âme Hard Rock/ Heavy Métal 80’s. Un chant chaud avec juste ce qu’il faut d’agressivité, des rythmiques qui font mouche à la première écoute, croyez moi PANZER (à ne bien sûr pas confondre avec son confrère espagnol) c’est du solide et du très bon dans le style (avec un fond Maidenien)! Les cinq premiers titres de ce CD sont enregistrés en Live en 1996 et sont à mes oreilles parfaits avec sur Pequeno Nino un break comme il ne s’en fait malheureusement plus de nos jours! Il y a ensuite deux titres studio composés en1998 et cinq titres d’époque (le problème c’est que l’on m’a offert ce CD sans le livret ce qui vous le comprendrez ne me permet pas de vous en dire plus !). Un groupe de plus dont le nom peut être gravé en lettre d’or sur le Parthénon du HEAVY 80’s ! PANZER n’a vraiment rien à envier à l’Armada espagnole dans laquelle on peut citer Panzer, EVO, Sobredosis, Obus, Angeles Del Infierno et compagnie (compagnie n’étant bien sûr pas un groupe !). A l’écoute de ce CD on ne peut que se demander (une fois de plus) comment nos frontières ont pu être imperméables à ce type de groupe ! Pour ceux qui auront la chance de trouver un album du groupe, je pense que comme moi vous arriverez à la conclusion suivante : PANZER incarne vraiment le Heavy Métal 80’s chanté en espagnol !         

PSICOSIS
Démo 2002 – 3 Titres + 2 Interludes – 15’ (Raskal) *****
chascon@entelchile.net

Nostalgiques de la première période ICED EARTH, PSICOSIS va réveiller en vous bien des souvenirs…Bien sûr comme toujours on peut se poser la question « pourquoi écouter un groupe qui ne fait que reprendre quelque chose quia déjà été très bien fait il y a 25 ans ? », mais libre à vous de gérer la réponse. Donc pour ceux que ça intéresse, PSICOSIS propose sa vision du premier ICED EARTH, mais (sur ces trois titres) avec un potentiel et un talent que je me permettrais de souligner. Il y a de la finesse et un savoir faire qui me plait bien et qui surtout me donne envie d’écouter un éventuel prochain album.
On peut aisément imaginer que Killer Winter, Hate Regressions et And Others Were Saved enregistrés dans un bon studio pourront devenir des titres tout à fait compétitifs aujourd’hui !
L’avenir le dira mais souhaitons que PSICOSIS continue dans cette direction. 

RADAGHAST
The Deadline – 2003 Autoproduction – 9 Titres + 1 Intro – 49’ (Raskal) ******
www.radaghast.com

Sans aucun conteste l’une des meilleures surprises de ces achats chiliens ! Pourtant on me l’a vendu comme du Hard Rock sans plus…Et bien non c’est du Heavy Métal dans une lignée VIRGIN STEEL entre l’époque Noble Savage et celle plus récente (mais joué avec un esprit 80’s). Neuf titres qui déboulent sur des rythmes speed, des guitares qui rentrent dedans et des lignes de chant vraiment crédibles et réussies ! Franchement avec un plus grosse production et un ou deux arrangements en plus, on aurait pu me faire croire à un album de VIRGIN STEEL. Les compos sont vraiment bonnes du début à la fin, rien à jeter et au contraire une folle envie de vite les ré écouter dès les dernières secondes passées ! De Screams from the Other Dimension à Arkan vous ne verrez pas le temps passer c’est une certitude et comme me l’a dit Arnaud « daté » de Paris, les « copies » de VIRGIN STEEL ne sont pas si courantes que cela !
RADAGHAST un nom à noter sur les tablettes pour les chasseurs de jeunes talents que vous êtes !

STEEL RAGE

Engraved In Steel – 2003 Highland – 9 Titres – 42’ (Raskal) *****
www.steelrage.net

Un digipack sobre mais réussi pour le visuel, voilà de quoi bien aborder l’écoute de ce Engraved In Steel au nom prometteur! Le contenu n’est pas mal non plus, en effet STEEL RAGE propose un subtil mélange Heavy 80’s et Heavy mélodique actuel qui reste très attractif sur la longueur.
Le chant pourrait être classé dans une famille éloignée de celle du chanteur de Tokyo Blade (avec quelques limites dans certains aigus). Les rythmiques, la production et plus généralement les compositions, sont très dynamiques et directes ce qui rend très agréable l’écoute de ce CD. Les petites touches Speed mélodique actuel sont bien intégrées et sans parler de ‘merveille’ on gardera sans problème cet album dans sa CDthèque.

VALKIRIA
The PathWay – 2004 Walhala Rec – 9 Titres + 2 Interludes –  (Raskal) ******
www.valkiria.cl

Encore un groupe qui sait peaufiner son visuel et faire plaisir à l’acheteur…en effet c’est un très beau digipack avec une pochette « Prog Futuriste » des plus sympas.
D’ailleurs le concept du CD est basé sur une histoire futuriste, ça tombe bien. Par contre il s’agit plus de Heavy Mélodique actuel, rien de Prog. Si l’esprit Helloween plane sur cet album, difficile de dire à quoi ressemble vraiment VALKIRIA.  Rien à voir avec le « Happy Métal » car le tout est énergique et Heavy (il n’y a qu’une ballade). Chaque composition est bien structurée et riche en émotion avec un chant bon, mais encore perfectible. VALKIRIA possède cette  faculté à intégrer à petite dose, dans ce CD différents plans comme les claviers au son « futuriste », le chant féminin sur I Feel, des percussions mixées à la batterie  (écouter la fin de Betray par exemple). La première écoute risque de ne pas être suffisante pour programmer vos neurones et vraiment apprécier The PathWay et en saisir toutes les subtilités, faites vite un deuxième passage à tête reposée ! Pour les amateurs de Heavy mélodique trois titres s’imposeront d’office, le bien nommé Scepter of Power qui aurait pu figurer sur Hypertrace de Scanner, El Angel de la Espada de Fuego  et El Busca Del Talisman (et oui deux titres en espagnol terminent ce CD!). En résumé un album qui pourrait réunir les amateur de Heavy de tout bord !

Deuxième grande ville visitée, Buenos Aires capitale Argentine. Seulement cinq petits jours mais de gros souvenirs en compagnie de Gustavo ACOSTA bassiste de FEANOR et MONTREAL, Victor ARTETA du Fanzine CLAMANDO VENGENZA et Marco un de ses collègue tous deux ayant faits douze heures de bus pour rester avec moi, logés dans le même hôtel. J’ai fait connaissance également de Gustavo RUBEN guitariste de MONTREAL un grand Fan de Black Sabbath et Van Halen (quelle collection de vidéos, vinyls, Cd officiels et pirates !). Concernant les CD les prix sont incroyablement bas (crise économique oblige), une nouveauté coûtera au plus 10 euros ! Bref là non plus je ne suis pas rentré les mains vides…

ALEGORY
Alegory – 2000 MCD – 4 Titres + 1 Intro – 20’ (Raskal) ****

Voici le premier MCD d’ALEGORY (qui depuis à sorti au moins un CD) et ma fois quatre titres pleins de promesse…C’est rapide et c’est un mélange Heavy Métal et un peu Speed Mélodique qui est bien en place et rentre dedans, le groupe malgré les limites du style ne fait pas dans la dentelle. Il y a de bons breaks avec des rythmiques carrées et 80’s et l’on ne s’ennuie pas tout au long de ces vingt minutes qui donnent envie d’écouter la suite. La production est très correcte et les soli bien réalisés. Pseudo Humano, Fuera de la Mediocridad, Real Verdugo et Cruel Pasado sont les titres proposés. Un bon groupe issue de l’Underground à suivre, j’aurai presque mis cinq étoiles mais le nombre de titres est trop faible pour vraiment les comparer à un album complet. 

ATAVICA
Introspeccion – 2003 Autoproduction – 9 Titres + 1 Intro – 53’ (Raskal) ***
www.avatica.com.ar

Construit sous forme de concept album sur « l’Homme » AVATICA se veut un groupe de Heavy Progressif, dans une lignée Dream Theater, Sympho X, avec quelques ligne de chant à la Savatage (époque Zak Stevens) en plus Heavy mais avec moins de talent comme c’est souvent le cas. Coté positif, la production est agréable mettant en valeur de puissantes rythmiques. Pour peu que vous soyez un Fan des compositions au chemin parfois biscornu interprétées par de bons musiciens, pour peu que vous ne soyez pas trop regardant sur un chant Sud Am’ légèrement aigu, pour peu que votre Prog doit être Heavy et que vous soyez ouvert au monde (de l’Underground), alors AVATICA vous révèlera certainement ses secrets. Pour ma part il y a de très passages et d’autres qui sont plus difficiles à supporter, peut être que, plus simples, certaines compositions auraient été plus accessibles.
Mais bon dans ce cas AVATICA aurait fait du Heavy Métal…

CUERO

Heavy Metal – 2003 California – 11 Titres 45’ (Raskal) ***
www.cuerometal.com.ar

J’avais déjà écouté leur démo cinq titres et j’avais été plutôt emballé. Leur Heavy Métal chaud, carré, direct et hispanique était annonciateur de l’enregistrement d’un album vu le niveau. Et bien c’est chose faite avec ce Heavy Metal !  Cet album qui n’a que peu à voir avec le Heavy Métal 80’s serait un Hard Rock très puissant (un son de rythmique très plombé), médium et parfois Speed. Certes c’est bien fait, les musiciens sont à l’aise mais sur la longueur il manque un petit quelque chose qui fasse décoller les compositions. Le chant est en espagnol, la production est très bonne et aucun des titres de la démo n’est sur ce CD. Bien sûr ces onze titres s’écoutent, il y a un bon niveau, des refrains mélodiques, mais comparés à d’autres albums on reste un peu sur sa fin. Oui j’ai été déçu par cet album par rapport à la sensation donnée par leur précédente Démo.

DAKSHA
The Book of Fate – 2003 Hurling Metal – 4 Titres + 2 Interludes – 25’ (Raskal)
www.daksha.com.ar

Voici les premiers pas d’un groupe de Buenos Aires qui a bien appris ses leçons. Ses Maîtres sont Helloween, Rhapsody et surtout les premiers Angra. Quatre titres c’est peu pour juger un groupe mais suffisant pour se faire une idée. Nos p’tits jeunes savent jouer et mettre en place de bonnes compositions suffisamment aérées pour ne pas lasser. C’est Speed mélodique avec quelques touches « Prog » et d’autres « Symphonique ». Master of Fate, Far Away (et un super passage acoustique hispanique) et Daksha sont des titres sympas intégrant les standards du genre. Rien d’extraordinaire mais on sent là encore un potentiel intéressant  Une très belle pochette et un livret bien agencé viennent confirmer que ce groupe possède le sens du professionnalisme indispensable pour réussir. Laissons encore mûrir DAKSHA et donnons lui rendez vous prochainement pour, je l’espère un premier album carton !

DARK SHIFT

Démo 2004 – 3 Titres – 17’ (Raskal) ***
www.darkshift.com

KMS, Know Your Enemy et Eye of Betrayal sont les titres de cette démo qui nous fait découvrir un groupe proche des Metallica et Slayer mais avec une approche plus « clean », voir Rock pour le premier titre sur la ligne de chant surtout. Une production sympa, un chant adapté et des soli très réussis comme sur le premier titre, un mélange Maiden/ Metallica qui assure ! Know Your Enemy est du même style sans le coté Rock et se révèle agréable à écouter tout comme Eye of Betrayal plus Slayer (première période) dans sa construction.
Trois titres c’est suffisant pour se faire une bonne idée de DARK SHIFT et pour se rendre compte des + (les parties instrumentales dynamique et efficaces) et des – (le chant à affiner).
A suivre donc !  

HISTERIA

Fuego Eterno – 2003 Hurling Metal – 10 Titres – 54’ (Raskal) ****
www.histerianet.tk

Très beau CD avec un livret et une pochette soignée. HISTERIA nous met dans de bonnes conditions pour découvrir son Heavy Métal. Rien à voir avec Def Leppard puisqu’il s’agit d’un Speed Mélodique typiquement Sud américain. Du Speed mais aussi du médium et deux ballades, les influences sont difficiles à cerner mais on y retrouve des restes d’Helloween, d’Avalanch ou de Furia Animal (ces deux derniers étant espagnols). Du classique donc avec une moitié très accrocheuse et une un peu moins. Pour les très bons titres comme Esta en Tu Manos, La Senal, Conquista el Temor, Lo Que Esconden tus Ojos et même la ballade médium Nuestro es la Eternidad ce qui fait la différence ce sont sans conteste les mélodies de chant, bien meilleur que sur la fin du CD. Coté rythmiques, les titres Speed comme qui dirait nous montre le potentiel du groupe…c’est puissant, mélodique et entraînant. Le chant est un peu trop typé « Sud Am » et manque de relief, la production est un peu juste. On aimerait plus d’hystérie sur le prochain CD.

ICARO
Heavy Metal – 2001 Autoproduction – 8 Titres + 2 Interludes – 35’ (Raskal) ****

Cette autoproduction CDR dans une pochette cartonnée « ouvrante » est vraiment sympathique. Tout d’abord par le packaging mais aussi par le contenu. Ces titres enregistrés en 2000 montrent un groupe bien en place qui joue du Heavy Métal (facile c’est écrit dessus !) dans une lignée « hispanique » mais en plus Heavy ! Il vous suffira d’écouter la puissance des rythmiques du titre d’ouverture, Sin Temor, pour être rassuré sur les intentions de ICARO !
Des riffs bien tranchants et des soli inspirés, une très bonne production rattrappent aisément un chant parfois juste (mais seulement sur quelques passages). On sent un esprit Maiden sur le fond mais on est plus sur le registre Heavy 80’s que Tierra Santa par exemple (même si la basse / batterie rappelle leur début), les rythmiques « attaquent » plus. Il va falloir que j’aille voir sur le net si ce groupe a continué sa carrière car le potentiel montré sur ce Heavy Metal laisse une très bonne impression.

JASON

13 Anos – 2004 Crazy Rabbit – 13 Titres – 65 ‘ (+ Vidéos) (Raskal) ******
www.jasonrock.com.ar

Avec ce superbe CD Digipack l’un des plus connus groupe argentin nous offre la possibilité d’apprécier treize titre de leur déjà longue carrière (13 ans comme indiqué dans le titre).
Comme pour démontrer l’attention du groupe pour ses Fans, tous les titres ont été ré enregistrés entre 2003 et 2004, ce qui donne une impression de nouvel album. Puissance, mélodie, excellent chanteur et guitariste emblématique (Ariel Ranieri) pour moi JASON est le deuxième groupe en terme de qualité après RATA BLANCA (et sur les dernières productions JASON est même supérieur). Ah oui le style j’oubliais, et bien c’est du Heavy mélodique haut de gamme bourré de feeling et d’inspiration. Franchement ce Best of m’a vraiment donné envie de ré écouter les CD du groupe. Pour compléter ce Cd vous retrouverez une excellente reprise de JUDAS (Between the Hammer & the Anvil), une toute aussi efficace de PANZER (Agarrate) et quatre titres en version Live. Allez je vous encourage à vous procurer cet album chaud et classieux qui j’en suis sûr vous fera oublier les déceptions des derniers Tierra Santa et Avalanch ! A mon avis ce groupe devrait sous peu « exploser » et franchir enfin les frontières !

MAGIKA

La Fuerza Que Nace – 2004 Blackstar – 11 Titres – 43’ (Raskal) ******
www.blackstar3.com/magika

Avec MAGIKA nous tenons là un très bon groupe de Heavy Mélodique. Les titres sont variés, de qualité avec des rythmiques Heavy, directes, de bonnes mélodies et des soli très pertinents. C’est vraiment pro et la production est au dessus de la moyenne. Le titre d’ouverture Camino al Mas Alla donne le ton sur un titre Speed et ce qui suit devrait combler les amateurs de Heavy mélodique autant 80’s qu’actuel. Le chant est vraiment bon, il permet de compléter la panoplie d’outsider de MAGIKA.
Ranger sur ses étagères La Fuerza Que Nace aux cotés des RED WINE, AVALANCH et autre RATA BLANCA n’aura rien de scandaleux. Je dirais même plus, l’album de MAGIKA est beaucoup plus réussi que les derniers albums des trois groupes précités.

MALICIA
Agresivo – 2004 Autoproduction – 11 Titres + 1 Intro – 57’ (Raskal) ****
www.malicia.com.ar

Avec sa pochette très « sombre » (un fœtus avec un poignard entouré de tête de Fous), j’ai eu peur d’être tombé sur un groupe de Death ou de gros Thrash Technique moderne.
Fort heureusement le contenu reste tout à fait conventionnel et sur la longueur on y trouve bien du plaisir, d’autant plus grand si vous êtes un grand Fan de Megadeth, des rythmiques à la Annihilator! Le chant est très proche de celui de Mustaine en plus criard. Si cet album possède un production un peu juste, les parties musicales sont de vraies réussites et ça attaque sec, (un ou deux passages sont un poil trop bourrins mais très peu). Les soli sont inspirés et le son des guitares très Heavy ce qui donne un coté presque plus Heavy que Thrash. Comme qui dirait MALICIA mouille le maillot et essaye d’apporter quelques plans originaux dans les parties musicales et c’est tout à son honneur. Par exemple un accordéon intervient de manière adaptée sur un titre… Un Cd qu’il vous faudra écouter plusieurs fois pour l’apprécier à sa juste valeur. Le sentiment final est plutôt positif, on attend le suivant avec une meilleure production et ça devrait le faire ! 

MONTREAL
Entre El Bien Y El Mal – 2004 Efecto Metal – 10 Titres + 2 Interludes – 58’ (Raskal) *****
www.montreal.rules.it    montrerock@hotmail.com

Après un fort appréciable premier CD sorti en 1999 (et dont un titre figure son notre compilation United We Are), revoici donc MONTREAL avec à la basse Gustavo ACOSTA et à la guitare Gustavo RUBEN, Claudio Vattino au chant et Emiliano Wachs aux fûts! Quand je vous disais que Gustavo RUBEN adulait Black Sabbath et bien à l’écoute de ce Entre El Bien y El Mal on s’en rend mieux compte ! Un CD en tout point remarquable tant par la qualité et la diversité des compos que de la production et la qualité des musiciens (chanteur y compris). Rythmiques très Heavy cependant ce qui rend très dynamique l’ensemble, écouté le premier titre Corte Final et vous devriez vite accrocher ! Tout est simple et efficace, de vrais passionnés de 80’s qui ne cherche qu’à se faire et faire plaisir. MONTREAL a bien progressé et cela fait plaisir à entendre ! Pour mieux montrer son attachement aux 80’s, le groupe propose deux reprises, Mistreated  et Soldier of Fortune de Deep Purple et sincèrement le résultat est à la hauteur. Les Gustavo m’ont fait écouter des fragments de titres du troisième album et leur volonté est de sonné plus Accept ou Judas!
Essayez cependant de trouver et d’apprécier ce deuxième album qui est plus près du très bon que du mauvais !

PREDADOR
Devastacion – 2003 Autoproduction – 8 Titres + 1 Intro – 38’ (Raskal) *****
www.predadormetalpesado.com.ar

Voilà un groupe qui pourrait figurer dans les Futures Stars tant ce premier ouvrage est prometteur ! Grosse production, puissance, précision, et efficacité sont au programme.
Un Heavy Métal 80’s gonflé à bloc qui déménage et qui va rompre bien des cervicales. La première écoute ne m’avait pas permis d’apprécier à sa juste valeur cet album, mais deux écoutes plus tard je peux vous garantir que PREDADOR tourne en boucle.
On est loin du « Happy Métal », d’Hammerfall ou de Saxon et plus près d’un Sanctuary ou d’un Metal Church. Par contre PREDADOR a vraiment trouvé le juste milieu entre ce Heavy « viril » et les parties plus mélodiques (les soli sont en tout point admirables).
Impressionnant de puissance également que le chant qui colle tout à fait au style, cela faisait longtemps que je n’avais ressenti ce type de sensation (le titre Desiciones Extremas me donne à chaque fois des frissons). Voilà de toute évidence un groupe qui devrait être à la Une des Magazines Européens et qui pour moi donne cent fois plus de sensations que le dernier JUDAS ! Vite PREDADOR ou je fais un malor ! HEAVY sans concession = Devastacion !

THERIANOR
Démo 2004 – 3 Titres – 16’ (Raskal) *****

Ce groupe se définie comme « Heavy Métal avec touches Prog et Symphoniques ». Créé en 2001 ce groupe a fait ses premiers pas sur « scène » avec ICARO en 2001. Après quelques changements de personnel le groupe se stabilise et on retrouve au chant Ignacio MORAN, à la guitare Gabriel CIPITUCA, à la basse Diego GOTTIG, à la batterie Alejandro FIGUEROA et aux claviers Hector GONZALEZ. Le groupe continue de se roder sur scène avec des groupes comme ALEGORY, CUERO, CRUEL ADICCION, ICARO…et participe à un Tribute à Manowar. Aujourd’hui le groupe travaille dur sur son premier album qui devrait être à l’image des titres de la démo très intéressant! En effet Camino Al Sur et Recobrando Sus Tierras vont à l’essentiel en alternant les passages « mélodiques » et les rythmes « Heavy ». Le chant est clair et typiquement Sud américain, il manque un petit peu de maturité mais j’aime bien le timbre de voix. Les compos ne cherchent pas à être démonstratives mais à tenir en haleine l’auditeur jusqu’au bout. Les mélodies aérées sont servies par une solide base rythmique. Certes pas original mais sincèrement les titres peuvent passer en boucle cela ne m’embête pas. Le troisième titre de cette démo est El Retorno de Warlord enregistré pour le Tribute à Manowar, et THERIANOR s’en sort à merveille (il ont su garder leur personnalité et ne copie pas l’original) ! Un groupe à suivre !
CONTACTS : therianorpower@yahoo.com.ar     

ZELDAR

Supersticion – 2003 Rata Rec – 6 Titres – 26’ (Raskal) ****

Encore un groupe de Heavy Mélodique dans une lignée Tierra Santa, Avalanch, Angra qui nous montre de bonnes dispositions avec ce premier MCD. Une production correcte et des musiciens pleins de maturité qui arrivent à nous pondre de bonnes compositions pas originales mais assez efficaces. Un album est sorti fin 2004 et il devrait être intéressant de le découvrir. 


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté ce dossier.
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Dossier)
- Décès de Geoff NICHOLS, claviériste de BLACK SABBATH.
- METAL INTEGRAL BIRTHDAY NIGHT : LES 15 ANS!!!!
- PLANETE MUSIC a 20 ans !
Dossiers du même auteur
- Generation 80's - Khrom
- Scène Metal Argentine
- Keep It True I
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente