Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Interview :  A la découverte d'EXISTANCE groupe en devenir et déjà impressionnant ! ( EXISTANCE )
Date de publication : 16/11/14
Auteur : rebel51

Interview fait le mercredi 5 novembre 2014
Rebel 51 EXISTANCE a été formé en 2008, votre parcours depuis est éloquent, pensiez-vous à ce moment-là à un avenir aussi radieux ?
EXISTANCE Dès le début du groupe en 2008 nous avions comme objectif de faire quelque chose de sérieux avec notre musique. On a galéré comme tous les groupes qui veulent se lancer à trouver les bons musiciens, sérieux, qui veulent s’investir et prêt à sacrifier beaucoup de temps pour le groupe, dans le but d’aller le plus loin possible en adoptant la bonne attitude. Le groupe a connu de nombreux changements de line-up jusqu’en 2012, ce qui ne nous a pas empêché de sortir une démo 8 titres nommé Existance qui nous aidé à trouver des concerts en France et à l’étranger, en Belgique et aux Pays-Bas notamment. Ensuite cette démo est sortie sur le label allemand High Roller Records la même année. Puis nous avons trouvé Alex et Antoine qui sont respectivement à la batterie et à la guitare à la fin de l’année et cela nous a permis de travailler sur notre premier album Steel Alive qui est sorti début 2014 chez Mausoleum Records. Pour nous les choses sérieuses ont vraiment commencé il y a 2 ans, il fallait juste le temps de trouver le bon line-up. En tout cas on ne pouvait pas imaginer en 2008 où nous serions dans 6 ans. Nous sommes contents de voir que le groupe progresse mais nous avons encore beaucoup de chemin à faire et nous en sommes conscients.
Rebel 51 Comment avez-vous obtenu la signature de votre 1er album chez Mausoleum Records ?
EXISTANCE Notre ancien manager Christophe BAILET (ADX, SORTILEGE, NIGHTMARE) nous a mis en contact avec cette maison de disque, et nous avons signés avec elle pour la sortie de Steel Alive. Grâce à cela, nous avons eu des chroniques dans les magazines spécialisés partout dans le monde sans oublier la promotion et la distribution sur Internet qui est un média important aujourd’hui. C’est une bonne chose pour nous et en plus c’est à l’occasion de notre premier album. Nous n’aurions pas pu faire ça sans eux, on remercie Christophe BAILET de nous avoir aidés.
Rebel 51 Le line-up du groupe est aujourd’hui stabilisé, avec notamment 2 guitaristes, ce qui en fait une des forces d’EXISTANCE, en êtes-vous satisfait et êtes-vous toujours en phase les uns avec les autres ?
EXISTANCE Nous sommes satisfaits du travail qui a été fait sur Steel Alive par tout le monde. Il arrive qu’on ait des avis différents mais il vaut mieux en avoir plusieurs que pas du tout, c’est un travail d’équipe ! Quand il y a un choix à faire on s’enregistre et ont choisi ce qu’on pense être la meilleure version.
Rebel 51 Comment composez-vous vos titres, avez-vous déjà testé de nouveaux titres en live ?
EXISTANCE Le plus souvent quelqu’un ramène une idée et on la développe chacun de notre côté et on fait un point en studio de répétition, puis quand on pense avoir un morceau en entier on l’enregistre pour voir les détails et on peaufine au fur et à mesure. Des fois quelqu’un arrive avec la chanson toute faite alors on apporte chacun notre touche et on modifie certains passages s’il le faut. Ensuite, du fait de nos influences et de la voix de Julian nous privilégions les mélodies. Nous avons repris la route avec des titres de notre démo Existance et nous jouons majoritairement des chansons de notre dernier opus Steel Alive. Lorsque nous composons nous pensons immédiatement à la scène. Il faut que les titres sonnent aussi bien que sur le CD, que l’énergie soit retranscrite tel quel et que ce soit aussi puissant, c’est très important pour nous pour essayer de conquérir un maximum de personnes dans la salle. On s’éclate sur scène et les retours sont positifs donc cela nous conforte dans l’idée de continuer sur cette lancée.
Rebel 51 Quel regard avez-vous sur vos nombreux concerts tant en France qu’en Belgique et en Hollande, qu’en tirez-vous comme expérience ?
EXISTANCE On nous avait dit que le public étranger était plus accueillant ou plus expressif qu’en France, mais sincèrement nous avons été très bien accueillis partout à chaque fois. Pendant les concerts on fait participer le public et que ce soit au PPM Fest, au Dokk’em Open Air ou au Rising Fest les gens répondaient toujours présents. Que nous soyons en face d’un public français, belge, allemand ou de n’importe quel autre pays cela ne change rien pour nous, il n’y a pas de différence à faire. Le plus important c’est de se retrouver autour de cette musique qu’on aime et c’est tout ce qui compte à nos yeux. Le plaisir est toujours partagé !
Rebel 51 Même si elles paraissent évidentes, quelles sont vos sources d’inspiration et vos influences ?
EXISTANCE Nous sommes inspirés du Heavy Metal 80’s et de la NWOBHM. Nous avons tous grandis en écoutant les vinyls de nos ainés et une fois qu’on a appris à jouer de la guitare ou de la batterie on faisait ça en écoutant la musique à fond ! Même si nous n’avons pas connu cette époque on voit à quel point cela devait être incroyable…si bien qu’actuellement les groupes de cette génération remplissent encore des salles et des stades. Ce qui est difficile c’est d’avoir une identité, on essaye d’apporter notre pierre à l’édifice. Les gens savent différencier un morceau d’IRON MAIDEN d’un morceau d’ACCEPT tout simplement parce qu’ils sont différents, pourtant ils jouent le même genre musical. On veut essayer de recréer la même chose, dès que quelqu’un écoute un de nos morceaux il faut qu’il soit identifiable facilement.
Rebel 51 Parlez-nous de la production de Steel Alive ?
EXISTANCE Steel Alive a été enregistré et mixé au mois de septembre 2013 au Boss Hog Studio dans le nord de la France par Clément DECROCK. Puis il a été masterisé par Maor APPELBAUM à Los Angeles. Clément et Maor ont vraiment fait un travail énorme, ils étaient à l’écoute et nous ont conseillés et aidés dans le meilleur choix à faire par rapport aux idées qu’on proposait.
Rebel 51 Que pensez-vous de la scène hard rock en France et êtes-vous attirés par d’autres pays (Allemagne) pour encore progresser ?
EXISTANCE On sait qu’il y a un public metal en France, on n’a pas besoin des grands médias pour s’en rendre compte. Beaucoup de personnes et d’associations à grandes ou petites échelles se bougent pour faire vivre cette musique en organisant des événements tout au long de l’année, c’est génial. Depuis la réussite du Hellfest qui est devenu un des rendez-vous metal européen les plus attendus (on est d’autant plus fier que cela se passe dans notre pays), on voit de plus en plus de festivals naitre en France, ou d’autres déjà organisés depuis des années qui continuent à attirer du public et on espère que cela continuera encore longtemps. Il est vrai que jouer dans un autre pays nous attire ne serait-ce que par curiosité. On pense que cela donne encore plus d’expérience à un groupe : le fait de voyager, de voir une autre culture tout cela rapproche les affinités, le fait de visiter des endroits dans lesquels on n’irait jamais, c’est quelque chose qui se passe en dehors de fait de jouer de la musique et c’est enrichissant.
Rebel 51 Quelles sont vos ambitions actuelles un an après la sortie de Steel Alive ?
EXISTANCE Si l’avenir nous le permet nous serons présents sur la route en 2015 pour continuer à promouvoir Steel Alive. Nous espérons jouer dans des endroits où nous n’avons pas encore été et nous commençons à écrire de nouvelles chansons pour le prochain album.
Rebel 51 Qui a eu l’idée du visuel du disque ?
EXISTANCE Julian a eu l’idée du titre de l’album et de la pochette. L’idée était de faire le rapprochement avec le jeu de mot de Steel Alive qu’on traduit Acier vivant. C’est ce qui explique le sang dans la fente de la plaque.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
metalmp Le dimanche 16 novembre 2014

Ville : Orléans
Un groupe à voir sur scène: je les ai découverts au Divan du Monde lors du PMFF 4, et ces gars m'ont simpelemnt scotché. Ne les ratez pas. Un bel espoir du metal made in par chez nous! Ils font aussi partie des groupes qui soutiennent Metal Intégral (voir la galerie dédiée HM BANDS support MI)
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Interview)
- En Normandie avec DESILLUSION
- Enfin du temps avec Michael BORMANN
- Fin d'après-midi avec DEADLINE
Dossiers du même auteur
- En Normandie avec DESILLUSION
- BACKWATER LIVE au Taco's Bar
- Du rock plein la vue avec BACKWATER !
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente