Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Interview :  Un grand moment avec AOR et Frédéric SLAMA !!! ( AOR (FRÉDÉRIC SLAMA) )
Date de publication : 21/02/16
Auteur : rebel51

Interview fait le vendredi 12 février 2016
Rebel 51 Depuis le 1er album d’AOR sorti en 2000, quels ont été tes objectifs avec ce projet toujours bien vivace en 2016 et penses-tu les avoir atteints ?
Frédéric SLAMA Mon objectif est que l’AOR et la Westcoast soient reconnus en France et dans le monde entier si cela est possible et c’est pour ça que mes 5 premiers albums étaient plutôt orientés Westcoast (CHICAGO, TOTO) pour passer ensuite vers le rock FM (AOR), flirtant même avec le hard FM, pour certains titres du dernier album : L.A Darkness. Je pense sincèrement avoir atteint mon but puisque j'ai sorti 15 albums officiels d'AOR (+ 2 albums solo) et j’ai de nombreux fans qui me suivent et me soutiennent depuis 16 ans. Je pense que c’est un rêve qui est devenu réalité.
Rebel 51 Ton étroite complicité au niveau des compositions avec Tommy DENANDER depuis quasiment le début du projet (à partir du 3ème album L.A Reflection) perdure encore. Peux-tu nous expliquer une telle longévité dans la construction des albums et la façon dont vous concevez la musique mélodique ?
Frédéric SLAMA Tout d’abord je dois rectifier : Tommy n’a jamais composé un seul morceau d’AOR, il m’a aidé à arranger certains titres et je lui ai confié les parties de guitares en solo, car étant moi-même guitariste, je suis plutôt spécialisé dans les rythmiques. Il est reconnu pour ses soli et nous sommes sur la même longueur d’onde. Une anecdote amusante est que nous habitions dans la même rue à Los Angeles, dans les années 90, sans nous connaître et on ne s’était jamais croisés professionnellement à l'époque. C'était donc le destin à ce que je travaille avec Tommy DENANDER que je n'ai rencontré que 10 ans plus tard.
Rebel 51 Est-ce que le choix des vocalistes est toujours de ton propre chef en fonction des titres composés ou bien sais-tu d’avance les chanteurs que tu vas interpeller pour les titres de l’album suivant ?
Frédéric SLAMA En général, j’ai en tête de nombreux chanteurs avec qui j’aimerais travailler et cela fait d’ailleurs des années que j’essaie d’avoir Steve PERRY (JOURNEY) ou Lou GRAMM (FOREIGNER). J’ai tendance à avoir un type de chanteur en tête en particulier pour chaque titre mais je suis ouvert aux nouvelles possibilités. Je compose avec 2 ou 3 chanteurs en tête et à partir de là, je vois avec les disponibilités et les envies de chacun.
Rebel 51 De tous les chanteurs qui ont pris le micro avec AOR, lequel t’a le plus impressionné ou surpris, et quel chanteur souhaiterais-tu avoir sur un de tes prochains albums et qui n’a jamais chanté pour AOR ?
Frédéric SLAMA Le plus impressionnant (mais pas le seul) fut Fergie FREDERIKSEN sur le dernier morceau qu’il a enregistré de sa vie qui est Deep Whirpool, même si son album solo est sorti après, ce fut son dernier titre. Malgré la maladie, il a donné tout son cœur dans cet enregistrement. La plupart des chanteurs avec qui je travaille ont des capacités extraordinaires. Je n’ai jamais pris un chanteur de second choix et j'admire sincèrement tous les artistes qui ont participé à mes projets. Avec le temps et selon l'album, certains chanteurs sont plus mis en valeur que d'autres car ils correspondaient plus ou moins au style d’AOR.
Rebel 51 Au niveau mélodique, as-tu définitivement abandonné le côté WESTCOAST des albums d’AOR des débuts ?
Frédéric SLAMA Définitivement, non ! J’aimerais refaire un album Westcoast mais purement Californien de A à Z, avec de grandes vedettes des 80's, mais d’une part les chanteurs de ce style sont maintenant âgés et vocalement fatigués ou décédés et d’autre part, il n’y a plus de marché pour la Westcoast, ou il est très limité. Les labels sont frileux et les gens attirés par la Westcoast se sont tournés souvent vers le rock FM / AOR. C’est pour cela que je pense continuer sur cette voie rock mélodique.
Rebel 51 Les différents labels qui ont sorti un album d’AOR t’ont-ils satisfait ? Car on peut se poser la question au vu de la stabilité à ce niveau, tu reviens ce coup-ci avec Escape Music. Aor Heaven a ressorti 3 de tes albums aussi …. Explique-nous s’il te plaît !
Frédéric SLAMA Question difficile ! J'ai choisis de revenir avec Escape pour cet album car c'est un label de qualité qui édite de bons disques comme RADIOACTIVE, OZONE, Chris OUSEY ou OVERLAND entres autres. Il y a 10 ans les labels gagnaient beaucoup d'argent avec les artistes et les respectaient sincèrement. Depuis 7 ou 8 ans, il y a une course effrénée au profit rapide, sans promotion réelle, avec des envois de MP3's de basse qualité aux journalistes, des communiqués de presse tirés par les cheveux, des omissions ou des fautes dans les infos données (ce qui est tout de même le comble). Je ne peux pas blâmer un label plus qu'un autre, pour moi la plupart des labels ont vendu leurs âmes au diable. Pour un artiste, sortir un album est un vrai parcours du combattant car il faut corriger la moindre erreur (si on est perfectionniste). Or avec ces labels, il y a des erreurs tous les jours, pour eux c’est un produit comme un autre, comme de la lessive ou un kleenex. Pourtant ils aiment sincèrement la musique qu'ils sortent. Ils ne font plus vraiment de développement d'artistes comme par le passé car ils gagnent moins d’argent. Il y a peu d’investissement et l’artiste déçu finit par s’éditer lui-même, comme je l’ai fait pour le précédent AOR "Return To L.A" ou au moins je contrôlais tout de A à Z !
Rebel 51 Pour toi est-ce que L.A Darkness est volontairement plus sombre (à cause de son nom), plus hard que ses prédécesseurs, est-ce devenu ta ligne directrice au niveau composition ?
Frédéric SLAMA L.A Darkness est plus sombre déjà à cause de son titre bien sûr et c’est le 1er titre d’album commençant par L.A qui ne se finit pas par « ION ». J’ai volontairement cassé le moule car je suis pessimiste pour le marché du disque et pour l'avenir des artistes. C’est le côté sombre de l’industrie du disque et des fans qui passent leur temps à détester les gens sur internet (les "Haters"). Les paroles de titres abordent des sujets différents, c’est pour moi un tournant et c’est bien du rock FM plus sombre mais pourtant encore plus mélodique et 80's qu'auparavant.
Rebel 51 Tu as collaboré avec beaucoup d’artistes (sans compter Tommy), tant au niveau guitariste, bassiste, batteur, pourquoi ne pas avoir gardé une ossature instrumentale stable puisqu’une des caractéristiques d’AOR est avant tout la multiplicité des chanteurs ?
Frédéric SLAMA La plupart des musiciens sont des requins de studio et il est impossible de les avoir à l’année. Je pourrais bien sûr prendre un groupe de musiciens un peu moins connus qui jouent bien mais qui intéressera moins le public car avec des noms inconnus, les fans hésiteraient à acheter autant AOR, même si la musique reste de qualité. Le plaisir des gens est de retrouver des noms connus qui ont participés à leurs disques préférés.
Rebel 51 Après ton expérience scénique à Madrid avec CHASING VIOLETS en 2012, penses-tu renouveler ce type de concert dans le futur mais avec AOR, même si c’est surtout un projet studio ?
Frédéric SLAMA Effectivement il y a eu ce concert fantastique à Madrid mais aussi des shows à New-York avec le chanteur de DAKOTA avec Sarah & Mélissa FONTAINE qui ont réalisé 2 des plus beaux albums d'AOR féminin des ces dernières années (et je ne dis pas ça parce que je les ai produits ha ha!). Pour AOR, cela fait 2-3 ans que c’est en projet de faire des concerts, avec les équipes de HARDLINE ou d'ALIEN avec notamment Alessandro DEL VECCHIO ou Tommy DENANDER qui m’accompagneraient, avec au chant Paul SABU, Göran EDMAN, Steve OVERLAND ou Rick RISO. Le problème pour ces festivals européens, c’est que les offres couvrent à peine le billet d’avion du chanteur car venir de L.A en Europe n’est pas aisé et coute cher. Je n'ai pas accepté ces propositions car j’y aurai été pratiquement de ma poche. Quand je vois que la plupart des tours managers offrent à peine une nuit d’hôtel aux musiciens, cela n’encourage pas à venir jouer en Europe. Les groupes qui y participent ont bien sûr une bonne raison : ils veulent à tout prix jouer, se faire voir, promouvoir leur musique et la plupart sont des groupes du pays organisateur, je pense à la Suède où les groupes suédois n’ont pas de longs déplacements à faire, ni de frais délirants. Pour réunir les musiciens d’AOR venus des 4 coins de la planète, c’est beaucoup plus difficile, et les tours managers ne sont bien sûr pas prêts à investir des fortunes.
Rebel 51 On en est à 15 albums d’AOR avec une sortie quasi annuelle, penses-tu tenir ce rythme longtemps ?
Frédéric SLAMA Non je crois que cela va se calmer au fil des ans. Le marché du CD a beaucoup changé, sortir un disque par an n’est plus d’actualité. De plus, la plupart des gens n’achètent plus de CD, il y a énormément de piratage, ce qui n’encourage pas à enregistrer autant d'albums qu'auparavant pour les offrir gratuitement à un public de pirates.
Rebel 51 La surprise de ce L.A Darkness est la présence de Henry SMALL de PRISM et de Kevin CHALFANT, explique-nous comment as-tu pu les intégrer dans l’album ?
Frédéric SLAMA Henri SMALL que j'admire depuis ses 2 albums avec PRISM, Small Change (1981) et Beat Street (1983) est un des chanteurs que j'apprécie depuis toujours. J’ai toujours rêvé d’avoir Henry SMALL ou Marshall STYLER de DUKE JUPITER, que j’admire aussi beaucoup. J’ai eu du mal à convaincre Henry, il habite au Canada, il est surtout occupé par des projets acoustiques depuis plus de 20 ans et cela faisait longtemps qu’il n’avait pas fait de rock FM de ce calibre. Il a écouté le morceau, les paroles lui ont plu, il s’est entrainé et on a répété par internet. Cela s’est bien déroulé et j’ai même ajouté des chœurs chantés par Alessandro DEL VECCHIO pour renforcer un peu le titre et donner encore plus de puissance à la fabuleuse voix d'Henry ! Quant à Kevin CHALFANT, c’est vraiment un honneur car il fait très peu de sessions en dehors de ses propres projets (THE STORM, SHOOTING STAR, 707, JOURNEY, TWO FIRES). Il avait tout d’abord refusé, car chanter des titres extérieurs à ses projets ne l’intéresse pas ou peu. Mais je lui ai quand même proposé le morceau, expliqué le projet, et là, miracle, il a vu qu'on pourrait en faire un véritable "hit" et il s’est donc investi à fond. Pour moi le résultat est époustouflant !
Rebel 51 Qu’attends-tu de la sortie de L. A Darkness ?
Frédéric SLAMA En vendre des millions bien sûr, mais blague à part, je n’attends rien en particulier sauf de faire plaisir aux fans de ce genre de musique. J’espère de bonnes critiques, même celles des pirates ha! ha !. J'espère que les gens verront la qualité des compositions et de l'écriture car les textes sont très soignés. J’y ai mis tout mon cœur et avec le recul, je pense que c’est un nouveau cap, peut être l'un des 2 ou 3 albums d'AOR dont je suis le plus fier.
Rebel 51 Quels sont tes projets pour 2016 d’abord et les grandes lignes de tes aspirations pour l’avenir ?
Frédéric SLAMA D’abord de la production avec une chanteuse anglaise qui se lance dans le Rock FM puis continuer à composer pour des artistes japonais et américains comme je le fais depuis des années. Je commence aussi un nouvel album qui j'espère sera encore meilleur que le précédent et je prépare des concerts malgré tous les problèmes évoqués, pour 2017 si tout se déroule comme prévu. Je croise les doigts et remercie de tout mon cœur les fans qui soutiennent cette musique !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté ce dossier.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Interview)
- Du rock plein la vue avec BACKWATER !
- Interview de Steve GRIMMETT de GRIM REAPER.
- La Suède à l'honneur avec Matti ALFONZETTI
Dossiers du même auteur
- BLACK PAISLEY révélation suédoise de ce début 2017 !!!
- VULCAIN et MADAME GUILLOTINE un soir de décembre 2015
- La Suède au top du mélodique !!!
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente