Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Interview :  Du Rockstone studio avec EXISTANCE... ( EXISTANCE )
Date de publication : 14/06/19
Auteur : rebel51

Interview fait le mardi 4 juin 2019
Rebel 51 Tout d’abord il me semble qu’il y a eu du changement au niveau line-up depuis la sortie de Breaking The Rock avec l’arrivée de Géry CARBONNELLE aux fûts. Explique-nous pourquoi, si c’est possible.
EXISTANCE Tout simplement, Nicolas, notre ancien batteur, même si nous nous entendions très bien, s’est rendu compte que la musique lui plaisait en tant qu’auditeur, mais jouer n’était plus pour lui un plaisir. Il s’en est aperçu lors du concert en Bulgarie, qui fut d’ailleurs pour nous une belle réussite. Il a préféré être honnête et arrêter avec nous, pour passer à autre chose, car il se mettait trop la pression. Nous sommes d’ailleurs toujours en contact avec lui. Géry, nous le connaisons depuis 2010. Il a déjà fait des remplacements occasionnels pour le groupe, afin de pallier à des soucis de batteur. Il avait fait une bonne dizaine de dates (Hollande, France) mais comme il exerçait au sein d’un autre groupe, il a fallu attendre et au départ de Nicolas, cela a pu se concrétiser.
Rebel 51 Depuis quand avez-vous décidé de vous lancer sur ce 3ème album ?
EXISTANCE Nous avons commencé à travailler à l’arrivée de Géry en septembre 2017 avec 2-3 idées, l’écriture des titres s’est mise en route et cela a duré environ un an. Nous avions aussi tenu à faire une tournée pour Breaking The Rock et tant qu’elle n’aurait pas eu lieu, nous avions décidé de ne pas nous investir dans un nouvel album. Voilà pourquoi cela a pris 3 ans, depuis la sortie de Breaking The Rock. Nous avons voulu défendre d’abord et promouvoir Breaking The Rock avant de s’attaquer à un nouvel album, sur lequel nous travaillons depuis un an. Nous avons fini l’écriture des titres en fin 2018.
Rebel 51 Comment avez-vous pris contact avec François MERLE et qu’est-ce qui vous a décidé d’aller enregistrer dans son studio, le Rockstone studio ?
EXISTANCE François nous a découvert le jour du concert à la Ferté Sous Jouarre (Fertois Rock In Fest septembre 2017), le 1er concert d’ailleurs avec Géry. Il nous a recontacté à Bilbao lors de notre tournée avec PRIMAL FEAR en octobre 2018, il est venu nous voir pour nous proposer de travailler avec lui. De plus comme nous sommes fans de MANIGANCE, cela a accéléré les choses.
Rebel 51 Comment considères-tu l’apport technique de François, çà se passe comment ?
EXISTANCE Il se passe beaucoup de choses sur la production, au niveau des guitares, de la batterie. Les 2 albums précédents avaient été réalisés au même endroit, nous y avions nos habitudes, dans un certain confort. Mais François a donné un coup de pied à ce schéma habituel, il a tout changé, il a donc fallu s’adapter. Il a apporté énormément sur les détails, notamment pour les arrangements, que nous n’avions jamais eu sur les précédents albums. C’est donc une autre façon de travailler que nous avons découverte. François a réellement un rôle de producteur, il apporte des idées sur la manière de faire, de jouer et sur les aspects techniques, bien sûr.
Rebel 51 Je suppose que votre style s’affirme désormais avec ce nouvel album, combien de compositions sont prévues, comment se passent les sessions d’enregistrement, bref raconte-nous un peu l’ambiance ?
EXISTANCE L’ambiance est excellente bien sûr : aucun souci, nous avons des journées bien remplies, nous démarrons tôt mais avec des pauses bienvenues et même de la part de François. Nous avons 10 titres de prévus pour l’album, nous en avons écrit davantage mais pour l’instant nous ne savons pas lesquels vont être choisis.
Rebel 51 Peut-on savoir le titre du futur album, une idée de sa teneur (nombre de titres, sources d’inspiration etc…), de sa date de sortie et sur quel label ?
EXISTANCE On en saura plus dans les mois à venir, parce qu’aujourd’hui nous sommes essentiellement axés sur l’enregistrement. C’est trop tôt pour avoir de la visibilité. Bien sûr, nous avons le titre de l’album et son visuel, mais comme nous ne connaissons pas la date de sortie, nous préférons attendre avant de divulguer ces informations. Cela est confidentiel pour l’instant ainsi qu’au niveau label. Certes nous avons signé au Japon chez SPIRITUAL BEAST un contrat de 2 albums mais ce label a le choix de signer ou pas ce nouvel effort.
Rebel 51 Votre expérience scénique vous permet-elle d’augmenter cette capacité d’écriture et vous permet-elle d’accroître votre inspiration, eu égard aussi aux groupes que vous avez cotoyés en live ?
EXISTANCE Incontestablement oui. Cela va se sentir sur certains titres, même dans l’écriture des textes aussi. Nous pensons avoir franchi une étape mais toujours dans le même esprit.
Rebel 51 Parle-nous de l’apport de chaque musicien pour la composition, les paroles et l’esprit metal qui vous anime, c’est chacun de son côté puis vous apportez vos idées?
EXISTANCE Cela se passe comme tu dis. Chacun apporte ses idées, on se voit ensuite. Mais quelquefois on part de rien, on se dit : on va faire un titre dans tel style et on y va, tous les 4 ensemble. Il n’y a pas de règle précise en fait.
Rebel 51 Quels sont vos projets une fois l’album sorti, une tournée est-elle prévue pour le promouvoir et où, le HELLFEST çà vous tente ?
EXISTANCE Hélas cela ne dépend pas que de nous. Nous l’espérons de tout coeur et l’album le méritera j’espère, avec une tournée plus importante, qui sait. Certes nous avons déjà fait 14 pays en un mois pour Breaking The Rock. Ah, le HELLFEST est vraiment une envie, une fierté pour un groupe français comme nous, nous avons postulé mais je le répète, cela ne dépend pas que nous, sinon nous sommes évidemment partants.
Rebel 51 François, comment tu as découvert EXISTANCE et qu’en penses-tu ?
François MERLE D’abord je les ai découvert en tant que groupe dont le nom se termine en ANCE et je me suis dit : “Tiens ils sont sûrement un peu comme nous !” (Rires …) Je les ai entendus à la Ferté Sous Jouarre et je les ai trouvé super, ils sont cool, ils font la musique que j’aime, je me suis donc intéressé à eux. Puis j’ai vu qu’ils partaient en tournée, j’ai contacté Julian, je suis allé les voir ensuite à Bilbao. J’ai déjà fait du mix, j’ai travaillé avec un groupe de Nice, puis un autre de Toulouse mais là c’est la première fois avec cette intensité. Ils sont vraiment cool cela est très important car j’ai vécu des situations tendues entre musiciens. Il faut savoir que tu mets tout le monde à l’épreuve, des tensions peuvent surgir. Là ce n’est pas le cas, chacun joue sa partie sans souci. En terme de goûts musicaux, la façon dont Julian chante et la façon de composer çà se marie bien avec ce que je fais avec MANIGANCE. Cet esprit metal basé sur les mélodies même si cela n’est pas tout à fait pareil avec EXISTANCE, c’est proche de ce que j’ai l’habitude de faire. Je leur apprends ce que je peux leur apprendre, on a de bonnes journées et nous faisons bien évidemment ce qu’on aime. Il a régné entre nous une belle osmose.
Rebel 51 Concrètement la tournée de 14 dates avec PRIMAL FEAR s’est passée comment ?
EXISTANCE Ce fut très rock ‘n’ roll car nous suivions le tourbus en van et c’était fatigant. Nous y dormions par manque de moyen. Nous avons parcouru 14.000 kms, ce fut intense et nous étions assez décalés de la réalité avec des journées très particulières pour être en forme le soir pour les concerts.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté ce dossier.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Interview)
- Fin d'après-midi avec DEADLINE
- Interview AVALANCH (version française)
- Du Rock venu de Suède avec FRONTBACK !!!
Dossiers du même auteur
- BACKWATER LIVE au Taco's Bar
- VULCAIN et MADAME GUILLOTINE un soir de décembre 2015
- La Suède à l'honneur avec Matti ALFONZETTI
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente