Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
galerie photos
BLACK STONE CHERRY live à Paris avec THE ANSWER (Cabaret Sauvage, le 20 octobre 2014) ( BLACK STONE CHERRYTHE ANSWER )
Date de prise de vue :  20/10/14
Lieu :  Paris, le Cabaret Sauvage
Photographe :  Marc-Patrick "metalmp" GATLING
Date de publication : 24/10/14
Catégorie : Concert
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

Une longue file s'étire le long des parois de protection du Cabaret Sauvage, salle d'une capacité d'environ 1200 personnes qui se trouve séparée du Zénith par le canal de l'Ourcq. Une fois à l'intérieur, nombreux sont les spectateurs qui découvrent les toiles tendues au plafond, l'éclairage tamisé, les boxes dotés de tables et la piste circulaire où se trouve une scène de taille moyenne qui fait face, du côté de l'entrée, à un bar spacieux. La soirée promet d'être intime et chaleureuse...

THE ANSWER avait déjà ouvert en 2011 pour BLACK STONE CHERRY, au Trabendo,salle voisine du Zénith. Les deux groupes se connaissent donc, et lorsque les Britanniques montent sur scène à 20h, c'est au milieu d'une configuration minimaliste. Les amateurs du groupe remarquent un nouveau bassiste, remplaçant temporaire de Michael WATERS nouvellement papa. Cormac NEESON, trop souvent comparé à Robert PLANT (la silhouette joue ici pour beaucoup), s'empare du public grâce à sa voix d'une chaleur incomparable et une prestance bienveillante et ouverte, tandis que Paul MAHON assène ses riffs et soli en se démenant comme un beau diable. Peu importe l'espace scénique, les musiciens chauffent comme il se doit le public avec des titres issus de chacun de de leurs albums, y compris celui à venir dont l'enregistrement s'est terminé à peine une semaine plus tôt. The Other Side, seul extrait de ce futur CD, laisse présager d'un album bluesy et ravageur. Le reste fait mouche, comme ce Spectacular repris en choeur ou, sur Come Follow Me, cette plongée de Cormac au milieu du public ("I'm coming down!") que le chanteur invite à s'asseoir. Tel un gourou au milieu de ses fidèles ébahis par tant de proximité... Une belle prestation malheureusement trop courte. Promis, THE ANSWER reviendra l'année prochaine pour défendre son nouvel album!

Setlist THE ANSWER : Demon Eyes, New Horizon, Trouble, Speak Now, Under the Sky, Concrete, Never Too Late, Spectacular, Memphis Water, Come Follow Me, Comfort Zone, Preachin'

BLACK STONE CHERRY monte sur une scène plongée dans le noir le temps d'une introduction à la guitare. Puis, Ben WELLS (guitare) et Jon LAWHON (basse) se font un devoir de prendre le public à la gorge dès Rain Wizard. Un retour fait office de promontoire sur lequel les musiciens viennent surplomber le public, se relayer et continuer de chauffer une foule dense et ultra réceptive, qui saute et hurle sans relâche. Le Heavy Rock sudiste du groupe fait mouche à tous les coups, Chris ROBERTSON (chant et guitare) profitant de chaque instant. Chaque album est naturellement passé en revue, une place de choix étant réservée au dernier, Magic Mountain, dont pas moins de 6 titres sont extraits. Il faut cependant attendre le troisième titre pour en écouter le premier morceau, Me And Mary Jane que le public connait déjà sur le bout des lèvres. Je ne regrette que l'absence de Peace Pipe et de Magic Mountain, mais, allez, le reste est tellement savoureux que la plainte n'est pas de sortie.

Ben WELLS s'empare du micro, annonçant que "on a parlé de cet endroit toute la journée, mais ce concert est génial ! C'est peut-être le meilleur que nous ayons donné à Paris ! En tout cas, c'est le meilleur de cette tournée, jusqu'à présent !" . Chris ROBERTSON enchaîne : "la seule raison pour laquelle on continue, c'est vous ! Vous qui vous déplacez et venez soutenir le rock sur scène !" Acclamations approbatrices d'un public qui n'en demandait pas tant mais qui, naturellement, aime toujours qu'on le caresse dans le sens du poil et qu'on flatte un peu son égo. Hard Luck And Bad Love est ensuite attaqué pied au plancher avant que John Fred YOUNG propose son solo de batterie, efficace et pas trop long. Ses compagnons reviennent pour un florilège des plus intenses - dont un Blame It On The Boom Boom doublé d'un Hell & High Water excellents - offert à un public pas encore fatigué, avant de terminer sur un unique rappel.

BLACK STONE CHERRY a un public fidèle et dévoué qui en aurait voulu plus ce soir... Mais, alors que le groupe s'offre des stades et arènes en Angleterre, quand va-t-il enfin exploser au grand jour, tant chez nous qu'aux USA ? Il est temps, car il ne sont, finalement, pas si nombreux que ça, les groupes de ce gabarit.

Setlist BLACK STONE CHERRY : Rain Wizard, Blind Man, Me and Mary Jane, In My Blood, Holding On...To Letting Go, Maybe Someday, Such a Shame, Remember Me, Like I Roll, Bad Luck & Hard Love, Solo Batterie, Hollywood In Kentucky, White Trash Millionaire, Blame It On The Boom Boom, Hell & High Water, Lonely Train. Rappel : Peace Is Free.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la galerie
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Sylvain Phoenix Le samedi 25 octobre 2014

Ville : St Jean de la Ruelle
ça donne envie ... belles photos
Commentaire de metalmp : Merci à tous les deux, j'ai fait de mon mieux malgré l'absence de pit pour les photographes. L'ambiance est souvent bien plus chaleureuse lorsque le public est collé à la scène.
Alain Le vendredi 24 octobre 2014
Très belles photos !
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente