Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TURN COLD - 2022 ep

Style : Thrash
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du groupe
3titre(s) - 12minute(s)

Site(s) Internet : 
TURN COLD BANDCAMP
TURN COLD FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (19/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 28/05/2022
Petit mais costaud
Un dicton populaire nous affirme que « plus c’est long, plus c’est bon ». Les dictons n’ont pas toujours raison et à propos du second EP de TURN COLD, c’est totalement faux. Je crois bien que ce mini-album est le plus court que j’ai chroniqué dans les pages de Metal-Intégral : 3 titres, 12 minutes, et pourtant...

Ne nous cachons pas la vérité, pour ne rien arranger à l’affaire, l’illustration de couverture est une des pires que j’ai vue dans ma longue carrière de hardos… C’est pire que la photocopie d’une couverture d’une démo de groupe de metal français des années 80, et même pire que celle de Projects In The Jungle de PANTERA mixée avec l’horreur qui habille Rosa Mystica, le nouvel album de CAUCHEMAR.

Mon regard a donc croisé cette illustration basique (un fléau d’arme dont la masse épineuse a été remplacée par un crâne hérissé) et je me suis dit : « Tiens, un groupe qui ferait dans la tuerie efficace et minimaliste ? » Aussi ai-je lancé le son pour voir si mon intuition était la bonne.

Une guitare égraine un inquiétant arpège avec une grosse réverbération. Là-dessus, un riff monte petit à petit, commence à s’imposer pour devenir mastodontesque. Arrive le chant agressif, tendu et crié dans un registre hardcore. Nom d’un Korgüll d’Amour, c’est du sacrément lourd ! Le tempo se multiplie par deux, revient, repart, thrashe avec une puissance inouïe. Mes oreilles se fissurent de l’intérieur. Mes neurones martyrisés se connectent comme ils peuvent à ma mémoire et me reviennent alors les impressions d’un SLAYER des débuts mâtiné de CRO-MAG ou de C.O.C. ! C’est comme une bombe de plusieurs mégatonnes qui exploserait au ralenti dans ma tête (certes, j’ai un bon casque, mais pas que). The Leash est un morceau que j’adore dès la première écoute.

Le riff d’intro d’An Open Eye résonne, lourd, massif, soutenu par une basse impressionnante. Les deux guitares sont des tronçonneuses chirurgicales qui sculptent avec précision des riffs alternant entre lourdeur écrasante et envolées supraluminiques. Je pense que ce morceau servira dans quelques années au Dr. Zephram COCHRANE à mettre au point le prototype du moteur à distorsion.

Une première guitare, une seconde guitare, et le riff est déjà chauffé à blanc dès l’intro de Poltergeist. Ce titre aurait très bien pu se trouver quelque part entre la track list de Bonded By Blood d’EXODUS et celle de Power And Pain de WHIPLASH. Ce morceau dure quatre minutes et demi mais mon cerveau a basculé dans une autre dimension et il a l’impression que l’attaque sonore devait faire dans les deux minutes… L’énergie est si compacte qu’elle compresse le temps.

Grâce à cet EP, l’expression « petit mais costaud » a été promue au rang d’euphémisme de l’année. Malgré sa courte durée et son illustration de couverture d’un goût discutable, ce EP est un incontournable pour tout trasher se revendiquant comme tel.

***


TURN COLD est composé de :
- Brett, guitare ;
- Sten, chant ;
- Matt, batterie ;
- Twitch, basse ;
- Matt, guitare.

***


Prenez votre dose de thrash / crossover en streaming :
- 2022 EP : Clique ici, si tu oses !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
INFINITE TRANSLATION
Screams of underground
FACINORA
Born in fear
SODOM
In war and pieces
METALLICA
Death magnetic
PRONG
Carved into stone
Chroniques du même auteur
MUDWEISER
The call
GYPSYBYRD
Visions
BEHÖLDER
Behölder
MISFIRE
Sympathy for the ignorant
PATERIKON
Under the mountains
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /