Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
JUMPING JACK - Trucks & bones

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du groupe
11titre(s) - 49minute(s)

Site(s) Internet : 
JUMPING JACK WEBSITE

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 27/03/12
A découvrir d'urgence !
Nantes, ce ne sont pas seulement son industrie navale et ses Chantiers de l’Atlantique, la tour LU, ou la proximité de Clisson et donc du Hellfest

Nantes, c’est aussi une sorte de bastion, de réserve de groupes de Rock desquels aujourd’hui se détache le trio de JUMPING JACK.

Formé il y a à peine plus de deux ans, en 2009, JUMPING JACK distille un Heavy Rock direct et sacrément efficace. Voire insidieux. La voix et la guitare de Julian BELLS sont aussi rugueuses que le dos d’un fakir et chaleureuses comme les braises sur lesquelles il marche (le fakir, pas Julian !) Tout au long de ce Trucks & Bones aux ambiances et au son très américains (superbe travail de mixage de Xort, qui transforme cet album en référence du gros son US), JUMPING JACK se lâche en laissant ses influences librement s’exprimer. Si l’on retrouve sur la première moitié une forte propension à lorgner du coté des MOTORHEAD ou ACDC, si l'on compare certains instants à la folie salvatrice d'un SKID ROW à ses débuts, Julian surprend souvent (sur Wet Desert ou Crystal Tree, c'est flagrant) à chanter à la manière de Kurt COBAIN, et cela, le plus naturellement du monde. MOTORHEAD meets NIRVANA, un petit bijou d'efficacité ! La seconde moitié voit JUMPING JACK puiser plus aisément chez les plus lourds PANTERA ou SLAYER (Fucking Holidays), METALLICA, période Seek & Destroy (Neverth) ou encore BLACK SABBATH et une certaine vague Doom (Churches Flames).

JUMPING JACK fait preuve d’une maturité musicale sans faille sur ce premier album. Trucks & Bones, qui suit un Ep (Cows & Whisky, 2010* ), nous entraine dans un voyage au cœur des déserts de l’Ouest américain, lourdement et sauvagement emporté par le bassiste Manu REDHEADet le batteur (à suivre de très, très près, celui-là !) Chris DABROWN.

A ceux qui critique le Hard Rock français : il est temps de regarder vraiment ce qui se fait chez nous, car du Nord au Sud et d’Est en Ouest se trouvent des groupes qui dépotent gravement et dont on peut fièrement citer les noms. KRYZEES, SUPERFIZ, HIGHWAY , parmi les plus récents, et maintenant le gigantesque JUMPING JACK, franchement, on n'a pas à rougir de nos groupes. Reste à confirmer cet essai plus qu’encourageant.

* Question : le titre du prochain album sera aussi composé ? De deux mots sans rapport ? C’est quoi l’idée derrière ces titres d’album, Jack ?
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le mardi 29 mai 2012
C'est effectivement du lourd et du très très bon : quel professionnalisme ! Quel entrain !
Commentaire de metalmp : On n'attend qu'une confirmation avec de la scène puis un album. Je ne me lasse pas de ce CD !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
F.E.A.S.T.
Rise
THE MILESTONES
Higher mountain - closer sun
H.E.A.T
Address the nation
M.ILL.ION
Sane and insanity
SALUTE
Heart of the machine
Chroniques du même auteur
FRONTAL
Death eaters
EILERA
Darker chapter... ans stars
THE TEXAS CHAINSAW DUST LOVERS
The wolf is rising
INCRY
Rock.fr
MOTORHEAD
Bad magic
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente