Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STILLBORN SLAVE - 7 ways to die

Style : Thrash
Support :  CD promo - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du groupe
7titre(s) - 28minute(s)

Site(s) Internet : 
STILLBORN SLAVE BANDCAMP

Label(s) :
Dooweet Agency
 (15/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 05/02/17
Entre death et thrash metal avec influences hard core
Par mes origines corréziennes, je connais bien ce groupe de Brive-La-Gaillarde pour avoir côtoyé l’un des guitaristes. STILLBORN SLAVE a confiance en sa musique et bosse depuis des années avec passion, persévérance et humilité et nous propose ici son nouvel EP 7 Ways To Die. Je ne suis pas surpris à l’écoute du premier titre Two Worlds, je retrouve en effet un thrash puissant et un gros chant death hurlé. Les nombreux breaks s’avèrent très intéressants, des soli travaillés ou un vrombissement de basse bien placé. Fiends montre le côté plus mélodique de leur musique, amenée par une grande finesse des guitares qui tranche avec un chant guttural et brutal. STILLBORN SLAVE se construit autour de riffs puissants (End Of Everything) et d’un refrain revendicateur et accrocheur. Par exemple, j’apprécie beaucoup la structure couplet refrain de I Spit On Your Grave, très réussie. De plus, une des grandes forces de 7 Ways To Die demeure la qualité très recherchée des soli, de vrais joyaux ! J’affectionne notamment celui de Fallen Empire.

Entre death et thrash metal en prenant des éléments au hard core principalement au niveau des vocaux, l’ensemble se veut agressif et moderne. J’avoue avoir un peu de difficulté à apprécier ce chant core que je trouve monocorde voire monotone même si très contemporain : il faut signaler que cela ne rentre pas dans mes références metal extrêmes plutôt old school, pour être objectif !

La qualité du son se rapproche des standards professionnels ce qui est bien pour une auto production : c’est net et correctement mixé, chaque instrument possède un poids équilibré dans la balance. En conclusion, cet EP possède de nombreux arguments pour convaincre un public recherchant une musique à la fois technique, musclée, mais non dénuée de mélodie, et transpirant la rébellion propre au hard core. Continuez sur ce chemin les gars !

STILLBORN SLAVE

Kronar : chant
Romain "Belzebuth" : guitare
Jeff : basse
Nico : guitare
James : batterie
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HARLOTT
Extinction
CONCRETE FORCE
Mental enforcers
POWERFUL
Welcome to the slaughterhouse
DEFICIENCY
The prodigal child
ABUSER
Threats of fate
Chroniques du même auteur
DRIVER
Countdown
STRYPER
No more hell to pay
RUSH
Time machine 2011 : live in cleveland
STATE OF SALAZAR
All the way
STATUS QUO
Bula quo!
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente