Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ONE LAST SHOT - Even cowboys have sundays

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
ONE LAST SHOT FACEBOOK
ONE LAST SHOT WEBSITE

Label(s) :
JFF Records
Ellie Promotion
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 18/05/17
Du lundi au samedi !
ONE LAST SHOT is back ! Avec à présent un long format, Even Cowboys Have Sundays (alors que Even Cowgirls Get The Blues pour Tom ROBBINS… !), qui fait suite au percutant et chauffé à blanc EP 5 titres First Gear en 2014 (cliquez ici).

Les 5 musiciens de ONE LAST SHOT proposent donc à nouveau 10 compositions explosives puisant leurs énergies aux sources houblonnées d’un hard rock metal trash puissant, balayant la fin du siècle dernier. Mais pas que, nos 5 hommes des plaines y injectent intelligemment une dose de modernité, celle-ci remontant le courant metal américain actuel (le refrain de One Night Stand notamment). Chaque titre, le plus souvent accrocheur par une mélodie simple mais rudement bien troussée donc efficace, lègue à son public averti un solo de guitare (voir plusieurs…) digne du hard rock 80-90’s. Qu’il s’enfonce plus avant dans le hard rock, ou le metal, ou le trash, la trame reste toujours un solide dust metal (appellation d’origine protégée) rageur, agité (The Gambler (cliquez ici), Embrace The Fire, Join The Club), au sang chaud bouillant (comme le Hell Mariachi (A Mexicain Interlude) de plus de 5 minutes). Et s’il ne faut pas appeler le 911 (We Don’t Call 911), nous serons plutôt tenter de composer le 18 ! Le groupe lève le pied, rétrograde le temps de quelques notes, avec de faux airs de capitulation (Thou Shall Be Drunk). Il s’autorise aussi une longue plage instrumentale séduisante sur le titre final (I Feel Alright), le chant limite rauque, rocailleux faisant alors silence.

Dégageant une puissance et suintant une énergie retrouvées chez les aînés et influences évoquées et invoquées (de MOTÖRHEAD à LYNYRD SKYNYRD, en passant par GUNS N’ROSES, PANTERA, METALLICA, BLACK LABEL SOCIETY…), le nerveux Even Cowboys Have Sundays de ONE LAST SHOT est pensé, taillé et travaillé pour la scène !

Even Cowboys Have Sundays :
01 : The Gambler – 02 : One Night Stand – 03 : Embrace The Fire – 04 : Thou Shall Be Drunk – 05 : Join The Club – 06 : Hell Mariachi (A Mexican Interlude) – 07 : Live Fast And Die Young – 08 : It’s All About Speed – 09 : We Don’t Call 911 – 10 : I Feel Alright


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HOLDING SAND
Some things are better left unsaid
THE RED BARONS
Together
POETS OF THE FALL
Clearview
DARK SUNS
Everchild
ENDLESS SUNDOWN
Make sense
Chroniques du même auteur
CHARING CROSS
Pain & gain
REFORM
Reveries of reform
KNIGHT AREA
Heaven and beyond
SHINEDOWN
Threat to survival
NEVERDREAM
The circle
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente