Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ECHOLOT - Volva

Style : Rock
Support :  CD promo - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
4titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
ECOLOT WEBSITE
ECOLOT FACEBOOK

Label(s) :
Czar Of Revelations
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 17/09/17
Shamanisme électrique
Ils sont trois, ils sont Suisses, ils ont déjà sorti un album, I, en 2016, et récidivent avec Volva. Leur monde ? Le psychédélisme. Bien que le Rock psychédélique ne soit pas un genre musical à part entière mais plutôt une manière de traiter le son et les structures, que ceux-ci soient originellement du Rock, du Blues, de la musique progressive ou du Hard. Le premier album du groupe ne comprenait qu'un seul titre, subdivisé en trois mouvements (écoutez, regardez, planez : cliquez ici), Volva comprend quatre morceaux qui ressemblent à autant de longues jams dans l'espace. Longues ? La piste III fait figure de naine avec ses 10'28, dominée par la II (12'36), la V (16'07) et la culminante IV (16'40). Les esprits déductifs auront remarqué que les titres de Volva poursuivent la numérotation entamée sur le premier album...

Quand on a autant d'espace, on a le choix : se lancer dans des constructions complexes, techniques, voire épiques, ou prendre son temps. Pas adeptes de la fébrilité et de la rapidité, nos Suisses privilégient les développements lents, comme en suspens. Omniprésente, la guitare n'a de cesse de lâcher des notes aigres, tremblotantes, traversées par des vibrations et renforcées par des échos profonds. Cela dit, il ne faut pas trop s'y fier car, ponctuellement, cette même guitare lâche des riffs de plomb qui ne dépareraient en rien dans un contexte Doom ! Et dans ces moments-là, la section rythmique se fait implacable, voire titanesque. Alors que dans les passages plus intimistes ou plus planants, les lignes de basse ventrues se font plus subtiles, par moments presque feutrées. Souplesse et finesse également du côté de la batterie. L'intensité et la cohésion sans failles de la paire rythmique permettent à la guitare de multiplier les registres.
Sur ce canevas à la fois riche en profondeur et dense, la guitare s'adonne qui plus est à des pratiques bruitistes typiquement psychédéliques et à des divagations solos électrisantes, un peu comme si Jimi HENDRIX avait eu l'occasion de se plonger dans le Post Rock.
En comparaison de ces vecteurs instrumentaux de voyage musicaux, le chant, clair et posé, paraît un peu pâle, un peu neutre ; d'ailleurs, il est mixé en retrait et occupe au final peu de place dans ces espaces immenses. Il gagne en relief quand il se fait brièvement halluciné et flippant au milieu de V.

Volva n'est pas le disque de tout le monde ou plutôt de n'importe qui. Ceux qui ne misent que sur l'efficacité à court terme peuvent faire un détour car il faut clairement accepter de prendre son temps, comprendre que la puissance ne passe pas forcément par la violence. Il faut aimer que les riffs, les structures les textures se troublent, se dissolvent pour mieux progresser dans ces cieux où l’éclaircie ne fait qu'annoncer l'approche, lente mais inexorable, d'orages implacables. Volva peut faire converger les mordus de Sludge et de Stoner, les zélateurs de HENDRIX, PINK FLOYD, HAWKWIND et TOOL : le gathering of tribes, comme il disait en 1967.

Embarquez pour la Part III cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CRIS LUNA
Phoenix
HANDLECARE
Respire
THE LIDOCAINE
Voices and noises of kiling koling
MIKE TRAMP
Maybe tomorrow
COLLAPSE
The sleep in me
Chroniques du même auteur
AMBUSH
Firestorm
PSYCHEDELIC WITCHCRAFT
The vision
SIMO
Let love show the way
IL CASTELLO DI ATLANTE
Arx atlantis
TAROT
The warrior's spell
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente