Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DEMENTIA - Persona

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
14titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
DEMENTIA FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
Dooweet Agency
 (15/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 26/09/17
Premier album rock metal mélodique séduisant et réussi !
Persona est le premier album de DEMENTIA, groupe fondé en 2009 et basé dans les Yvelines. Il est composé par Chrisuke OSEI (chant), Nicolas CHARIRAS (guitares), Arnaud VILAIN (guitares / claviers) et Thierry « Uncle.T. » VILAIN (basse / claviers). Le poste de batteur est à ce jour dédié à un invité : Aurélien OUZOULIAS. Comme le sont Francis CASTE, qui en plus de la gestion totale du son de l’album, vient gratter un solo sur Hate. Et Julien DOTTEL (BUKOWSKI, FULL THROTTLE BABY), vient lui aussi entonner la chanson sur Hate.

Gorgées d’énergie, toujours mélodiques, assurées techniquement, les 14 compositions autoproduites de belle manière de Persona brassent avec chaleur rock et metal. Après Blur, courte intro. martiale parlée, Speedball la bien nommée taille dans un vif et puissant metal moderne mélodique. Et donne le climat auquel l’auditeur va se frotter sur la durée de l’album. Le chant est propre, clair, et s’éparpille parfois en cris sauvages relatifs au hardcore comme sur Lies ou Hate. Ou bien encore s’essaye au rap et phrasé scandé de Hate ou Interlude. Les soli de guitares sont pertinents, la rythmique est le plus souvent costaude mais jamais pataude ni brutale. Et les claviers sont somme toute discrets. Certes inscrite dans un registre rock metal moderne, la musique de DEMENTIA séduit aussi avec ses mouvements hard rock, heavy rock, entendus sur Red Panda par exemple. L’ensemble n’en reste pas moins cohérent et homogène. Les influences éclectiques évoquées par les musiciens vont de FOO FIGHTERS, DEFTONES, TOOL, ALTERBRIGDE à LINKIN PARK, NO ONE IS INNOCENT, en passant par AC/DC, Slash, MUSE et PLACEBO. Le groupe lève le pied et ralentit la cadence pendant 3 compositions, Drive qui prend des allures de power ballade, Engdame et Little Boat, qui lui met un moelleux point final à l’album avec sa guitare acoustique.

Puissantes et viriles tout en faisant preuve d’une certaine clémence (dementia en latin…) naturelle, les 14 compositions de Persona sont une belle réussite et prêtent à croire que le groupe a de beaux jours devant lui!

Lies vidéo : cliquez ici

Persona :
01 : Blur – 02 : Speedball – 03 : Lies – 04 : Too Long – 05 : Drive – 06 : Red Panda – 07 : Endgame – 08 : Hate (feat. Julien DOTTEL) – 09 : Enter Phoenix – 10 : Interlude – 11 : Screensaver – 12 : Love Tonight (Oh Baby Go) – 13 : Reason To Call – 14 : Little Boat
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FURYKANE
Furykane
BLACK LIGHT DISCIPLINE
Empire
ADRENECHROME
Hideous appetites
ALLURE OF STELLAR
Azimuths
ENLIGHTENED
Until the end
Chroniques du même auteur
UNION JACK
Supersonic
TRANSBOHÊM
Samsara
THE BLACK NOODLE PROJECT
Eleonore
GAIDEN
Joker business ii
KRACOOQAS
Couleurs et visions décalées
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente