Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GOAT OF MENDES - Hagzussa - riding the fence

Style : Pagan / Folk / Viking Metal
Support :  MP3 - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
GOAT OF MENDES FACEBOOK
GOAT OF MENDES WEBSITE
GOAT OF MENDES BANDCAMP

Label(s) :
Witches Brew
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 18/11/17
Wiccan metal
Le groupe allemand GOAT OF MENDES a vu le jour en 1994 et, pourtant, Hagzussa - Riding The Fence n'est que son sixième album, six ans le séparant du précédent opus, Consort Of The Dying God. C'est dire que cette formation sait faire preuve de ténacité, voire d'abnégation. GOAT OF MENDES possède en outre un fort solide sens de la continuité, qui se constate tant sur le plan musical que conceptuel. Que l'on ne s'y méprenne pas, le nom du groupe, son imagerie et ses paroles ne valent pour aucune allégeance à l'égard de Satan ou du satanisme mais bien une inscription de plain pied dans le champ du paganisme, plus particulièrement dans le culte de la Wicca. Un concept qui s'incarne sur le plan musical dans des arrangements presque ritualistes, comme sur l'introduction Betweeen Here And Thereafter, particulièrement réussie.

Quand GOAT OF MENDES lâche la bride, il s'adonne à un Heavy Metal assez classique, parfois foudroyant (Maiden, Mother, Crone et An Empty Hand (Can Still Clench A Fist)), avec un chant simple et rauque, une grosse caisse bien présente, des riffs simples, rapides et acérés, des rythmiques trépidantes et de nombreux plans de guitares harmonisées ; ce dernier élément fait régulièrement penser à IRON MAIDEN et au Speed Metal allemand (RUNNING WILD, RAGE). Cependant, par rapport à ces références, GOAT OF MENDES privilégie une approche plus agressive, un son plus abrasif. En la matière, si on peut comprendre le choix d'une production âpre, notamment en ce qui concerne les guitares, il est tout de même dommage que le mixage n'apporte pas plus de clarté et de puissance, les compositions y gagneraient très certainement.

Mis à part cette réserve sur la mise en son, il faut reconnaître que GOAT OF MENDES assure une interprétation engagée et solide, avec un feeling underground qui colle bien avec l'aura mystérieuse liée au contexte wiccan.

Vidéo de Maiden, Mother, Crone : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CUMULO NIMBUS
Totensonntag
BIFROST
Heidenmetal
LESHAK
Chertovorot
TURISAS
Stand up and fight
WOLFCHANT
Call of the black winds
Chroniques du même auteur
MOLLY HATCHET
Paying tribute
TONY MILLS
Over my dead body
SCANNER
Hypertrace
RETURN FROM THE GRAVE
Gates of nowhere
DARKENHÖLD
Memoria sylvarum
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente