Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BUCIUM - Miorita

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du groupe
13titre(s) - 71minute(s)

Site(s) Internet : 
BUCIUM WEBSITE
BUCIUM FACEBOOK

Label(s) :
AUDIOSAMA Records
 (18/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 06/12/17
Longue randonnée poétique guidée par des mélodies inspirées et lumineuses sur des sentiers folk rock roumain.
Bucium est le nom d’une longue corne, instrument à vent traditionnel roumain et moldave, employé pour regrouper les troupeaux de moutons. C’est aussi le nom qu’ont choisi les musiciens roumains qui composent à ce jour le groupe. Miorita est leur nouvel album, écrit et composé par Andi DUMITRESCU, chanteur, guitariste et flûtiste de BUCIUM. Il est accompagné par Dora GAITANOVIC (chant), Alexa Nicolae MILEA (violon), Alex PASCU (basse), Mihai BALABAS (violon, alto) et Cristi RADUCANU (batterie). Ainsi que Iulia GHEORGHE et Corina CIUPLEA (violoncelle), Andreea RETEGAN (alto) et Nicolae SPATARU (saxo tenor). Le son de l’album est excellent, clair et aéré (Costin DUMITRACHE, Andi DUMITRESCU et Mihai BALABAS). L’artwork est absolument somptueux, réalisation graphique colorée et imagée de Radu Mircea DAMIAN. En 13 planches de 21cm x 21cm, à travers des mises en scènes, ses personnages et paysages célèbrent vraisemblablement certaines traditions roumaines. Le cd et les 13 œuvres picturales sont précieusement protégés dans un fin coffret carton lui aussi ouvragé. L’ensemble est un noble cadeau précieux, qui a traversé, en un long périple postal, toute l’Europe pour finir son chemin dans la boîte aux lettres de METAL INTEGRAL !

Et de voyage il est encore question durant les 70 minutes que dure Miorita. Voyage musical qui marie un folk rock plus ou moins progressif aux atours celtiques et cultures et traditions populaires, musicales et vocales roumaines. Les 13 compositions, de 3 à 9 minutes, s’enchaînent les unes aux autres, formant ainsi une longue randonnée poétique guidée par des mélodies inspirées et lumineuses. La totalité des textes sont en roumain, chantés par la voix chaude, profonde et théâtrale d’Andi. Textes incompréhensibles pour ceux qui, comme moi, ne maîtrisent pas cette langue latine, les nombreux bruitages et les ambiances sonores, en particulier la majestueuse et imposante pièce instrumentale Miorita (cliquez ici) qui ouvre l’album avec ses 9 minutes, laissent cependant devinés une histoire pastorale, un évènement bucolique. Les violons (folk/celtiques, tziganes ou classisants), alto et violoncelle, ainsi que par exemple les nappes hypnotiques de claviers de Codrule, Maria Ta, imprègnent l’album d’une atmosphère moirée de mélancolie, pas forcément sombre mais prégnante. Les vocalises féminines du splendide Frunza Verde, Foi Marunte (cliquez ici) rappellent le versant world music proposé par KOMPENDIUM sur Beneath The Waves. Si l’ensemble de l’oeuvre est d’un caractère aimable et pacifiste, posé sur des tempi doux et soyeux, de nombreux passages rock rythmés et enlevés viennent éveiller et secouer les compositions, empêchant ainsi l’avènement d’une certaine torpeur (principalement sur la seconde moitié de l’album).
De plus, la biographie vante les représentations live de BUCIUM, qui sont accompagnées par une projection multimédia (reprenant l’imagerie de l’atwork?). Et donnent à voir un véritable spectacle son et lumière.

Homogène, harmonique, cette paisible chevauchée aux allures de concept album, est une découverte bienfaitrice, pleine de charme (mélodies, écritures mais aussi la langue roumaine) carillonnant, sonnant et caressant, mais aussi visuel. Puis surtout merci à BUCIUM d’avoir consentit le voyage de Miorita jusqu’à Chambéry, me permettant de découvrir et de partager leur riche et traditionnel univers musical !

Miorita :
01 : Miorita – 02 : Codrule, Maria Ta – 03 : Frunza Verde De Trei Flori – 04 : Frunza Verde, Foi Marunte – 05 : Mandra Mea, Nu Ma Certa – 06 : Mirel Tinerelu’ - 07 : Voinicel Instelat – 08 : Rai – 09 : Cand De-Acasa Am Plecat – 10 : Cantecel De Asfintit – 11 : Zorile – 12 : La Marginea Codrului -13 : Sus, La Cheia Raiului


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DOMINOE
Naked but dressed
GUN
Break the silence
NICKELBACK
Dark horse
THE BRIMSTONE DAYS
We are the brimstone days
BLACKFIELD
V
Chroniques du même auteur
STÖMB
The grey
INEPSYS
Wisdom comes
TUNGSTEN
The reservoir
CHEMICAL WEDDING
Don't look back
POLARIS
The va'adian chronicles
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente