Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BONGCAULDRON - Binge

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du groupe
8titre(s) - 40minute(s)

Site(s) Internet : 
BONDCAULDRON BANDCAMP
BONGCAULDRON FACEBOOK

Label(s) :
APF records
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 02/01/18
A la bonne franquette
Bien que ce trio anglais ait sorti depuis 2012 deux EPs et une tripotée de singles, Binge est bel et bien leur premier album. Et on ne peut décemment affirmé que le groupe ait mis à profit ces cinq ans à peaufiner son style car BONGCAULDRON s'en tient fermement à ce que promettent sans ambages à la fois son nom et le titre de l'album : les propos tourneront donc autour d'un chaudron de pétards et du fait de se goinfrer, de se bâfrer, de se bourrer la gueule (cocher toutes les mentions, merci).

Mettant à profit les fondamentaux s'appliquant aux trios, posés en son temps par le mythique MOTÖRHEAD, BONGCAULDRON ne s'embarrasse pas de fioritures et fait dans la simplicité : qu'il s'agisse de compositions rapides ou plus lentes et lourdes, on adopte la tactique dite du droit devant et on tire sur tout ce qui bouge ! Forcément, les rythmiques et les riffs demeurent basiques (bourdonnants mais clairement dessinés), les vocaux n'en démordent pas du registre sauvage et rauque (avec toutefois quelques incursions plus aigres). Si les styles Doom, Sludge et Stoner viennent s'alcooliser tous ensemble à tour de rôle, voire concomitamment, on note des moments plus directement Punk'n'Roll et, plus généralement, on peut sans honte invoquer les mânes de CELTIC FROST, des débuts de KREATOR, SODOM et DESTRUCTION, sans oublier ce zeste de Rock'n'Roll sauvage qui remue toujours les tripes.

Qui plus est, on relève de ci de là des senteurs psychédéliques qui enrichissent quelque peu le paysage. On ne vous parle pas là d'un psychédélisme fleuri mais plutôt de dérèglements opiacés qui viennent compléter le tableau d'une soirée de défonce. Rien que pour cela, on a envie de continuer à touiller le chaudron...

Vidéo de Devil : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WITCHFIELD
Sleepless
DENIZEN
Troubled waters
NYMF
From the dark
THE ORDER OF ISRAFEL
Red robes
CRAANG
To the estimated size of the universe
Chroniques du même auteur
ENLIGHTENED
Until the end
TROUBLED HORSE
Revolution on repeat
HIGH FIGHTER
Scars and crosses
KRUX
3 - he who sleeps amongst the stars
HAMMERHEAD
The sin eater
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente