Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
POEM - Unique

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
POEM FACEBOOK

Label(s) :
ViciSolum
 (11/20)
Auteur : Rebirth
Date de publication : 08/05/18
Difficile à appréhender...
Le troisième album du groupe grec POEM, curieusement intitulé Unique (?), m’a donné l’occasion d’écouter un style de musique que je n’affectionne pas particulièrement… C’est dire si je ne suis pas le chroniqueur idéal pour couvrir sa promotion ! J’ai pourtant maintes fois « sur mon métier remis mon ouvrage », histoire de m’assurer que, même en l’écoutant consécutivement (et lentement…), je n’aurais pas de remords de ne pas réussir à l’apprivoiser. Verdict sans appel : je jette l’éponge !
Alors qu’a cette galette de si indigeste ? Elle est… bien levée : autrement dit, sans m’en tenir à ma métaphore culinaire, la production souligne la qualité de la section rythmique et magnifie la voix du frontman ! L’ennui, à ce stade de ma démonstration, c’est que le chanteur hurle plus souvent qu’il ne module son…organe et c’est souvent à la limite du supportable (Euthanasia par exemple…). Le guitariste, quant à lui, se fait trop discret à mon goût et trop rares sont les soli susceptibles de me faire sortir de ma torpeur… (cliquez ici).
Ces réserves exposées, le quatuor d’Athènes s’en sort plutôt bien techniquement mais les sept compos proposées ici lorgnent plus du côté atmosphérique que franchement progressif et personnellement, cette frange alternative du metal ne me convainc pas. Si comme moi, vous avez besoin de mélodie pour adhérer, passez votre chemin ! Si par contre, DEFTONES ou ALICE IN CHAINS ont su par le passé vous séduire, vous vous retrouverez avec POEM en terrain connu…
Excepté My Own Disorder dont le refrain reste en mémoire, les autres morceaux s’enchaînent sans se différencier particulièrement les uns des autres : ils créent certes une ambiance mais tellement terne et si peu enthousiasmante que je n’ai eu qu’une hâte : m’en défaire pour ne pas sombrer dans la neurasthénie. A vous de voir si cette éventualité ne vous effraie pas !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ANASAZI
1000 yard stare
FISH
13th star
FLYING COLORS
Second flight : live at the z7
TIMESWORD
Chains of sin
PENDRAGON
Out of order comes chaos
Chroniques du même auteur
MELTED SPACE
Darkening light
INNER CORE
Soultaker
TRAGEDIAN
Unholy divine
REMEMBER THE LIGHT
The outcome
DERDIAN
Dna
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente