Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HUNGRYHEART - Hungryheart

Style : 80's & 90's Re-releases
Support :  CD - Année : 2018
Provenance du disque : Acheté
13titre(s) - 63minute(s)

Site(s) Internet : 
HUNGRYHEART FACEBOOK

Label(s) :
Tanzan Music
 (18/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 08/07/18
Pur joyau de hard us mélodique à l'italienne !
J'aime la Californie, la sueur dans les concerts du Whisky A Go Go, l'odeur de la rue au Sunset Boulevard. J'aime le Hard Rock Américain, le fameux Hard US des années quatre vingt et quatre vingt dix. Ce HUNGRYHEART est un condensé de la période faste du genre Hair Metal et ce groupe n'est pas américain mais Italien et croyez moi le voyage vers les États Unis est immédiat. Nos quatre compères s'entendent à « envoyer » des riffs, des mélodies qui me rappelle les grandes heures des BON JOVI,
DANGER DANGER, WINGER. Les italiens sont des passionnés, des admirateurs de mes idoles, c'est un album hommage, une retranscription à l'européenne de cette si belle et si positive musique. Mais pour arriver à un tel niveau il faut plus que de la passion et de l'envie, il faut du travail, du talent et de l'inspiration. Ce que nos quatre amis ont en commun. Il faut aussi digérer, assimiler ces fortes influences pour ne pas faire une sorte de disque de reprises. Dès ce premier album (sorti en 2008 au départ) et donc réédité cette année pour l'anniversaire des dix ans de sa sortie, HUNGRYHEART épate et surprend par sa maturité. HUNGRYHEART c'est au départ Mario PERCUDANI à la guitare qui ici produit et compose la plupart des titres et Josh ZIGHETTI au chant. Josh c'est une voix rock, légèrement éraillée, expressive entre Michael BORMANN, John WAITE, John BON JOVI, le genre de timbre que j'affectionne particulièrement. Je n'oublie pas la superbe section rythmique avec le bassiste Lele MEOLA et le batteur Emilio SOBACCHI. Franchement je me suis régalé tout du long des 13 titres proposés. Rock City par son intro au refrain typé BON JOVI invite à la fête. La mélodie est enivrante et contagieuse. Les chœurs un peu Pop transmettent une belle humeur ambiante. Un Stealing The Night plus posé et plus AOR joue plus sur la mélodie. Le refrain bien dans le style WINGER, WHITE LION est exquis. Je suis éblouis par la voix de Josh. Quel merveilleux morceau ! Avec son intro "countrysante", River Of Soul est un titre typiquement américain. Le son est à la hauteur de l'attente (un peu à la Beau HILL). Excellent solo du brillant Mario PERCUDANI, un morceau conçu pour les « Highway » US. Notre flambant soliste ne se contente pas que d'écrire et de jouer, il chante superbement bien comme l'atteste sa performance sur la magnifique et si émotionnelle "power" ballade Hang On To Me.
Tous riffs en avant, le fougueux The Only One me transporte dans le monde du Hard US de la fin des années quatre vingt. Un pur délice pour moi ! HUNGRYHEART a été élevé au son de ces années là. Quelle habileté, quelle maestria ! Innocent Tears ne déroge pas à la règle, la composition est réfléchie, pensée, hyper mélodique. Le BON JOVI des premiers albums et SURGIN me viennent à l'esprit. L'instrumental  Shadows est certes court mais superbe. Mario PERCUDANI y montre un touché, une aisance et un brio indéniable. Hard Lovin' Woman un peu bluesy, au gros son entre AEROSMITH,TESLA et WHITESNAKE, teinté de seventies à la LED ZEP est un bijou de composition. Là aussi le solo est étincelant. Breath Away  joue à fond la carte mélodique, entre Mr BIG et DANGER DANGER, la voix de Josh se fait envoûtante, caressante, un pur bonheur quoi ! Du rythme, un refrain entraînant et vous obtenez It Takes Two. Un bien beau morceau encore ! Arrive la reprise du Hit de Michael BOLTON Gina ( album The Hunger  1987), un titre qui colle idéalement à l'univers de nos talentueux italiens. Une chanson déjà utilisée par SUNSTORM sur l'album Emotionnal Fire en 2012 chantée par Joe Lynn TURNER. La cover ici est plus hard rock bien sûr mais elle est en osmose avec le reste des compositions originales. Deux bonus tracks ont été rajoutés sur cette édition "deluxe". River Of Soul a été revisité, retravaillé avec un début plus long, des harmonies vocales plus présentes. C'est devenu un Hard Blues façon CINDERELLA. Le break groovy est magistral. J'aime beaucoup en tous cas. Quant à The Only One en version acoustique elle me permet d'apprécier la splendide voix de Josh ZIGHETTI. Avec un re-mastering au top, cette réédition va permette au groupe de se faire reconnaître de nouveau. Ces fantastiques musiciens le mérite amplement. Les HUNGRYHEART peuvent être fier de cet album, ils sont les héritiers des grands noms du Hard US et les dignes porte drapeau de notre si belle musique.

Hard Lovin' Woman : cliquez ici

The Only One : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
STEEL PROPHET
Shallows of forever
VIXIT
El poder del metal
ARCH RIVAL
In the face of danger
HIGH TENSION
The high tension legacy
RUTHLESS
Metal without mercy
Chroniques du même auteur
WET
Earthrage
SUNSTORM
The road to hell
PERFECT PLAN
All rise
FM
Atomic generation
ADELLAIDE
Flying high
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente