Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DYNAZTY - Firesign

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2018
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
DYNAZTY FACEBOOK
DYNAZTY WEBSITE

Label(s) :
AFM
 (17/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 28/10/18
Power métal intense et hyper mélodique !
Je ne voudrai pas faire injure aux partenaires de Nils MOLIN mais celui ci est l'attraction phare de cet excellent album. Ce chanteur exceptionnel porte à bout de bras toutes les compositions et transforme un morceau moyen en un pur moment de délice. Sa voix allie puissance, agressivité et feeling. Bien sûr ce n'est pas nouveau pour moi car je connais ce fantastique vocaliste depuis le premier album Bring The Thunder sorti en 2009. Mais là encore sa prestation relève du très très haut niveau. Je suis fan absolu du bonhomme dont le timbre de voix rime pour moi avec le mot « Hard Rock ». DYNAZTY, depuis Renatus en 2014, a évolué vers un Heavy, power métal hyper mélodique. Ce Firesign ne déroge pas à la règle, même si l'influence speed métal se fait plus pressante. Pas d'inquiétudes, les mélodies sont là et bien là. De belles touches de claviers viennent ajouter un aspect symphonique hyper agréable. Le son est toujours énorme. Je soulignerai le beau travail du groupe lui même et de Thomas Plec JOHANSSON, musicien, producteur, (BOREALIS, THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA, SOILWORK, THEANDER EXPRESSION). Le premier titre et ses claviers très symphoniques est limite speed metal. Ce Breathe With Me met bien en route la machine DYNAZTY, refrain catchy, son métal mais pas trop. La voix de Nils MOLIN fait déjà son effet sur moi. Oui ce chanteur est un grand. Bien sûr le solo de guitare enflamme et met la dose de folie qu'il faut. The Grey voit toujours des claviers appuyer la mélodie. Le morceau au groove communicatif a quelque chose qui me fait penser à du GOTTHARD qui aurait viré au power métal. La mélodie vitaminée déploie tout son charme sur moi en tout cas. On est dans le Speed métal carrément pour In The Arms Of A Devil. Le refrain est hyper soigné. La verve mélodique des suédois est bien là.
Un FREEDOM CALL ou un THUNDERSTONE avec des intonations AOR sur le refrain vous donnera une idée. Je suis emporté par leur enthousiasme. Plus mid tempo My Oarkest Hour est plus marqué par le métal symphonique grâce à ses belles nappes de claviers. Je trouve que cet instrument plus présent qu'auparavant amène un réel plus. A noter que ce sont les deux (très bons) guitaristes Love MAGNUSSON et Michael LAVER qui tiennent tour à tour le rôle de claviériste. Plus fouillé Ascension possède un coté épique délectable à la SONATA ARTICA. Le refrain comme toujours avec DYNAZTY est percutant. Des claviers plus Pop enjolivent le très bon Firesign au refrain catchy au possible. Quel bon morceau, moderne et si festif, je suis enchanté ! Rythmique bien marquée, mélodie plus Pop  Closing Doors continue dans ce Power un peu FM si fascinant. DYNAZTY m'ensorcelle comme sur ce Follow Me au refrain incisif. Le solo de guitare bien tranchant est excellent. Les claviers virevoltants dynamisent un Let Me Dream Forever extrêmement mélodique. C'est comme si EDGUY et EUROPE se rencontraient. Le solo de guitare est comme je les aime. Combinaison de riffs power métal avec de subtiles touches symphoniques sont au programme du très bon Starfall. Une grosse introduction aux claviers presque classiques et baroques introduit le sublime The Light Inside TheTunnel. Selon moi le hit de l'album, le titre le plus proche de l'AOR. La mélodie et le refrain sont très réussis. Le solo suivi du break aux claviers sont divins. DYNAZTY poursuit son chemin victorieux, les albums se suivent et la qualité est toujours présente. C'est vraiment un très grand groupe qui ne déçoit jamais. Et puis quand on a un chanteur de la trempe de Nils MOLIN, c'est un atout considérable. J'espère qu'il pourra mener de front sa carrière avec AMARANTHE et DYNAZTY.
Pour le moment je savoure de ce  Firesign.

Breathe With Me : cliquez ici

The Grey : cliquez ici

Firesign : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le dimanche 28 octobre 2018

Ville : Chambéry
Oui, Nils MOLIN est un exceptionnel vocaliste et oui, ce Firesign est un bon album. Il n'en reste néanmoins pour ma part le premier sur lequel aucune mélodie de chant me reste scotché au ciboulot comme par le passé... Ce sera mon seul bémol...
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
OZZY OSBOURNE
Scream
MOTORHEAD
The world is yours
SACRED OATH
Darkness visible
KISSIN' DYNAMITE
Addicted to metal
REVENGEANCE
Falling into silence
Chroniques du même auteur
RAIN OR SHINE
Seize the night
CRYSTAL BALL
Crystallizer
WILD ROSE
Half past midnight
GROUNDBREAKER
Groundbreaker
SATIN
Satin
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente