Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
JASON BECKER - Triumphant hearts

Style : Rock
Support :  CD promo - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
14titre(s) - 78minute(s)

Site(s) Internet : 
JASON BECKER WEBSITE
JASON BECKER FACEBOOK

Label(s) :
MUSIC THEORIES RECORDINGS
Mascot Music Production
 (15/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 22/11/18
Plus que la musique, une leçon de vie...
Jason BECKER est né en 1969 dans le Richmond aux USA. A l’âge de 5 ans il commence à jouer de la guitare et va se révéler très tôt comme étant tout simplement un prodige, un génie…
Sa carrière est très vite couronnée de succès, de rencontres avec l’univers du métal et de projets audacieux. Dans les années 80, il se fait remarquer avec CACOPHONY, projet monté avec son ami Marty FREEDMAN (MEGADETH), David LEE ROTH l’embauche pour l’album A Little Ain't Enough qui sort en 1991. Il propose aussi dès 1989 des albums solos remarqués.
Malheureusement, en 1996, l’artiste déclare une sclérose latérale amyotrophique, maladie qui va progressivement lui faire perdre l'usage des membres et de la parole, son esprit demeurant intact… Il continue depuis de se battre contre la maladie et de composer des morceaux par ordinateur grâce à un système de communication mis au point avec son père à l'aide de mouvements oculaires.
Il a invité pour jouer sur ce Triumphant Hearts, un peu déroutant, je dois l’avouer, une pléiade d’artistes dont il m’est impossible de tous les nommer dans cette chronique.
Des guitaristes de renoms, des chanteurs, moult musiciens ont interprété ses nouvelles compositions. Cet album a été rendu possible grâce à un « crowdfunding ».
Cet album est un peu surprenant car il évoque tout aussi bien la musique classique, dès l’entame avec Triumphnt Heart, la Pop Rock chantée très orientée PINK FLOYD comme sur la ballade Hold On To Love, voire Peter GABRIEL sur le plus rythmé "funcky cuivré chaloupé" We Are One, 2 excellentes compositions.
Il y a aussi un titre qui se rapproche de la musique de relaxation, un peu orientale, Fantasy Weather… Un peu inattendu… Oncle Upon A Melody propose plus une musique d’ambiance… Déconcertant. Il y a aussi beaucoup de ballades, chantée pour Blowin’ In The Wind, instrumentale avec une guitare flamboyante, River Of Longing proposée 2 fois avec une interprétation de 2 guitaristes différents avec une version électrique et une autre acoustique). Magic Woman inclut de la guitare classique et électrique dans une ambiance symphonique. Taking Me Back est un sympathique rock et dans la même veine le plus musclé Tell Me No Lies me plaît beaucoup. Les guitares sur cet album sont à la fête à chaque intervention. Hold On To Love est proposée aussi à nouveau en version remixée et l’album se termine par des enfants semble-t-il discutant et jouant dans une cours d’école.
La pièce maîtresse de cet album se nomme Valley Of Fire et justifie à elle seule l’achat de cet album. Ce mid-tempo de 9 minutes 10 accueille nombre de grands noms de la guitare et sa rythmique parfois chaloupée est un vrai régal.
Fort bien mixé et produit, ce Triumphant Hearts, difficile à cerner n’en montre pas moins des qualités évidentes, Jason BECKER, malgré sa maladie, reste un excellent compositeur. Il balaye très large ici dans les styles musicaux, chacun pourra donc trouver matière à plaisirs...

Hold On To Love : cliquez ici

Valley Of Fire : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
enzo Le vendredi 18 janvier 2019

Ville : MOYENMOUTIER
Un album décousu qui part un peu dans tous les sens.Mais valley of fire et hold on to love justifies a elles seules l'achat de cet album. Ce hold on to love porté par la voix magnifique de Codany Holiday sur un texte hyper touchant pour qui connait le destin de Jason, méga frisson. Un 17/20 pour moi. Cheers!!
Commentaire de Rémifm : Merci de ton commentaire enzo et oui, ces deux titres sont exceptionnels et très émotionnels... Album très décousu, en effet... Quel tristesse de voir Jason dans cet état physique...
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
JOE BONAMASSA
Live at the greek theatre
RICHARD MARX
Rush street
BIRTH OF JOY
Get well
THE BRIMSTONE DAYS
We are the brimstone days
VAGINA
Made in silence
Chroniques du même auteur
HOWARD LEESE
Secret weapon
FIREHOUSE
Hold your fire
QUEEN + PAUL RODGERS
The cosmos rocks
AMARANTHE
Helix
THE DEAD DAISIES
Make some noise
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente