Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PALE DIVINE - Pale divine

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
PALE DIVINE FACEBOOK

Label(s) :
Shadow Kingdom
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 30/11/18
Heavy doom de haute volée
PALE DIVINE existe depuis plus de vingt ans et pratique un mélange de Heavy Metal inspiré des 70's et de Doom Metal d'obédience classique, évidemment influencé par le Heavy Metal originel des années 70 (BLACK SABBATH, SIR LORD BALTIMORE, JUDAS PRIEST à ses débuts, LEAFHOUND), par le Doom fondateur de PENTAGRAM et THE OBSESSED, mais aussi sûrement par la scène Doom américaine des années 90 (UNORTHODOX, REVELATION, IRON MAN, INTERNAL VOID, WRETCHED, LOST BREED...). En 2012, nous avions salué comme il se devait la qualité du quatrième album Painted Windows Black (cliquez ici).

Six ans plus tard, nous constatons avec un plaisir encore plus affirmé que PALE DIVINE s'est définitivement épanoui et a atteint une sorte de maturité, atteignant un équilibre idéal entre toutes ses influences. La basse développe des lignes tout aussi épaisses qu'elles sont alertes ; la batterie développe un gros volume de jeu, également redoutable dans les scansions lentes et dans les passages plus emballés. Les riffs de guitare sont évidemment saturés et lourds, quoique nettement dessinés. Autant d'éléments caractéristiques du Doom Metal...

Sauf que la lourdeur et l'épaisseur sont animés par un groove massif et par des passages plus rapides, voire carrément nerveux, magistralement amené par la section rythmique. Sauf que les solos des deux guitaristes débordent tout autant d'une dextérité acérée que d'un merveilleux feeling Bluesy. Une influence Blues Rock rappelant CREAM, TEN YEARS AFTER, CACTUS ou SAVOY BROWN, en version nettement plus lourde, rehausse par ailleurs certains morceaux, à l'instar du plus long de l'album, le merveilleux Shades Of Blue, ou sur l'électro-acoustique poignant Ship Of Fools. Sauf enfin que le chant du guitariste Greg DIENER, s'il n'est ni particulièrement puissant, ni tout à fait athlétique, déborde d'émotions sincères, dosées avec à propos.

Pour faire un bon album, il faut certes un son général maîtrisé et une interprétation à la fois solide et vibrante. Si de surcroît, le groupe a le talent pour écrire des compositions non seulement solidement charpentées mais pourvues de rythmiques accrocheuses, de points de repères mélodiques dus au chant ou aux guitares solo.

Après avoir lu tout ce qui précède, vous aurez sûrement compris que PALE DIVINE vient d'accoucher de ce qui ressemble fort à un album de Heavy Doom idéal.

Vidéos non officielles de Shades Of Blue cliquez ici et Spinning Wheel cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TRANZAT
The great disaster
REVELATION
For the sake of no one
SOLEMN CEREMONY
Solemn ceremony
AVA INFERI
Onyx
ASH AND COAL
Legacy
Chroniques du même auteur
MESSENGER
See you in hell
SACRED OATH
Fallen
SCANNER
Hypertrace
ADMIRAL SIR CLOUDESLEY SHOVELL
Keep it greasy !
HOLY MARTYR
Darkness shall prevail
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente